Rejoindre BeTolerant

Forums LGBTi
Amour et intimité
Jusqu'à quel point faut-il être tolérant ?

Jusqu'à quel point faut-il être tolérant ?

Pangolux
Homme de 28 ans
Luxembourg
Ce sujet est une demande d'aide, écoute et bienveillance sont de rigueur

Bonsoir,

C'est la première fois que je viens sur ce forum. Je cherchais ici et là de quoi mettre du sens sur mon histoire, et je suis naturellement arrivé ici.

J'étais en couple depuis quatre ans. Cela a toujours été une relation à distance, mais depuis juillet dernier il avait obtenu une affectation idéale, il nous était alors possible de nous voir tous les week ends. Nous n'en avions jamais vraiment discuté, mais a priori nous étions d'accord pour être exclusifs.

J'ai un travail assez prenant, qui m'a conduit à aller aux Etats-Unis l'année dernière entre septembre et décembre, il venait d'arriver, cela tombait assez mal. Il est venu me voir une fois là-bas, pendant deux semaines à la moitié de mon séjour. Je croyais alors que tout allait bien...

La semaine dernière, j'ai découvert que j'avais attrapé la syphilis, une MST. J'ai donc compris qu'il y avait comme un petit problème, et qu'il ne m'avait rien dit. Surprise !

Il est allé voir ailleurs pendant que j'étais aux Etats-Unis, une fois avant de venir me voir, et une fois après. C'est comme cela qu'il a attrapé la syphilis. D'après ce qu'il m'a dit, il n'avait jamais fait ça avant, mais il se sentait seul, avait des besoins, j'étais loin et peu disponible... Aujourd'hui, il me dit qu'il est anéanti à cause de ce qu'il m'a fait, qu'il ne m'a jamais menti sur ses sentiments, et qu'il voudrait que notre histoire continue sur de nouvelles bases (avec plus de communication).

J'ai du mal à réaliser ce qui est arrivé parce que je l'aimais et que je nous voyais continuer longtemps... Aujourd'hui je m'interroge sur le pardon, d'où ma question sur la tolérance. Je me sens trahi, je suis anéanti, et à vrai dire je ne comprends pas comme il a été incapable de se passer de sexe pendant à peine plus d'un mois...

Je suis tolérant, en tout cas je le crois, mais j'ai du mal à accepter son comportement. Est-ce une erreur (renouvelée une fois) ou un manque de respect de la part de quelqu'un qui ne sait pas ce qu'il veut ?

Merci pour votre aide !

Skyquiver
Homme de 30 ans
Près de Nice

9 remerciements
Malheureusement beaucoup de garçons ont ce genre de comportements y compris une bonne partie de ceux qui se prétendent sérieux, vraiment pas terrible le monde gay dans sa majorité, et je trouve ça plutôt déprimant, et je ne comprends pas pour ma part comment on peut agir ainsi si on pense avoir trouver quelqu'un qu'on aime vraiment, c'est déjà assez difficile comme ça...

Il est parfaitement normal que tu te sentes trahi, et anéanti, et ce n'est pas à nous de juger ou de te dire ce que tu dois faire, cela dépend bel et bien de toi, de votre situation, de ton ressenti, de ta capacité à pardonner si tu penses que ça peut toujours marcher ou pas.

Ancien membre
Utilisateur désinscrit
bonsoir,

je n'arriverait jamais a comprendre les personne qui arrive a tromper leur partenaire, je trouve que c'est le manque de respect ultime ...

pour moi une personne qui n'est pas capable de se passer de sex pendent un moment, et qui en arrive au point d'aller voire ailleurs pour se satisfaire n'est pas fiable, enfin on est pas des bête sauvage quand même ... et même il y a d'autre moyen pour se satisfaire seul ou a deux malgré la distance.

j'ai déjà vécu une situation a peut prés similaire, et si tu est comme moi ça va te hanter, et ça m'avait vraiment pourrie la vie... je me disait il c'est fait chopper une fois, mais maintenant il sais a quoi faire gaf pour ne plus se faire chopper , comme un gamin qu'on aurait chopper a bouffer le gâteau au chocolat car il en avait encore autour de la bouche, bah maintenant il sais qu'il doit se nettoyer après ! et il va recommencer ...

enfin bon seul toi aura la réponse, mais courage je sais que ce n'est pas facile a vivre !

Lindos
Homme de 36 ans
Lyon

41 remerciements
A mon sens le point névralgique de l’infidélité dans le couple est la mise en danger du ou de la partenaire par des IST graves lorsqu’elles sont diagnostiquées trop tard, que la confiance trompée peut conduire à ne pas dépister à temps. Dans certains pays où l’infidélité des hommes est culturelle et les moyens médicaux insuffisants, cela peut mettre gravement en danger les mères et leurs enfants à cause de la possible transmission mère-enfant du VIH au moment de l’accouchement. En France où l’infidélité est répandue et où les dépistages pourtant gratuits sont des initiatives volontaires peu proportionnelles aux risques, cela peut mettre gravement en danger le ou la partenaire, mais pas les enfants car les accouchements font l’objet d’un dépistage systématique des IST. Chez les gays français une confiance excessive dans le partenaire réputé exclusif est une source de risques avérée, à fortiori dans les régions ou les milieux surexposés par rapport à la moyenne (elle même très surexposée par rapport à la moyenne des hétéros).

Est-ce qu’un accident doit conduire à une rupture ?
A mon sens pas nécessairement si on tient beaucoup à l’autre, mais certainement conduire à une correction du niveau de risques au sein du couple de façon à ce que cela ne se reproduise plus, en corrigeant autant que possible les prises de risques externes au couple, et adaptant la protection et dépistages internes au couple.

De façon plus claire je te conseillerais volontiers d’imposer d’emblée l’emploi de préservatifs dans vos relations (style grève du sexe sans rupture de service), et de te faire dépister au moins une fois par an même si tu n’as de relation qu’avec ton copain.

Au delà c’est une question de sensibilité et principes personnels. Quand c’est toi qui voyage ce serait traditionnellement à toi de tromper ton copain et te retrouver dans des situations plus risquées ^^

Veluma
Femme de 43 ans
Grenoble, Isère, France

9 remerciements
Quand on trompe....on se trompe....

Si tu l'aime, essaie de lui donner une chance de se rattraper.

Par contre si il recommence...quitte le.

Ancien membre
Utilisateur désinscrit
C'est facile après de dire qu'il regrette alors qu'il t'a mis sciemment en danger.
Et encore tu as de la chance que ce ne soit "que" la syphilis...
Pour un mois en plus... Pour moi c'est clairement du foutage de gueule et il cache sûrement d'autres choses.
Pas toujours facile de quitter les personnes qui nous font du mal, mais largue le.
Si c'est vraiment dernièrement pense à faire un test VIH dans quelques semaines.

Dans les commentaires on peut lire que c'est fréquent.
Je terminerai par cette citation
Don't fear the path of fairness for the lack of people walking on it.

Pangolux
Homme de 28 ans
Luxembourg
Merci beaucoup pour vos réponses et vos conseils !
Pour l'instant, j'essaye de penser à autre chose, mais j'ai naturellement tendance à m'orienter vers le "path of fairness".


Rejoindre BeTolerant