Rejoindre BeTolerant

Forums LGBT+
Place aux débats
La féminité ? 5 mots mots mots

La féminité ? 5 mots mots mots

Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Ce sujet est un débat, échangez et partagez dans la bonne humeur

Bonjour vos defs de la féminité ? Vos questions ? Vos avis ? Peut on mettre des sources ? Des avis différents ?
45 mots
Bonjour vos defs de la féminité ? Vos questions ? Vos avis ? Peut on mettre des sources ? Des avis différents ?
45 mots
Bonjour vos defs de la féminité ? Vos questions ? Vos avis ? Peut on mettre des sources ? Des avis différents ?
45 mots

Cassiopee
Femme de 32 ans
Paris
Bonsoir,

C'est un sujet qui m'a longtemps questionnée. Qu'est-ce que la féminité ? Comment être femme ? Qu'est-ce qui fait que je suis une femme ?
Cette image de la femme que l'on nous propose dans les médias me parait bien superficielle.
La féminité, pour moi, c'est une force de vie, quelque chose d'intérieur et de personnel, qui nous permet de nous relever et de progresser malgré les difficultés rencontrées au cours de son existence. Cela donne du courage, nous permet de créer, de nous surpasser.
Ce que nous propose la société, c'est de la poudre aux yeux, un déguisement, une facilité finalement.
Quand je porte les signes extérieurs classiques que l'on attend d'une femme, maquillage, robe, talon etc. j'ai l'impression d'être dans un rôle stéréotypé. Ce n'est pas déplaisant mais je crains de ne plus être vraiment moi même car je porte ce que l'on attend de moi.

Finalement le plus important n'est-il pas d'être en accord avec ses valeurs, de savoir ce que l'on veut vraiment être et faire ? Féminin, masculin, cela n'a pas beaucoup d'importance....
C'est là la plus grande difficulté de la vie mais sans doute aussi la plus intéressante.

LeksanAden
Homme de 24 ans
Nantes

10 remerciements
Modérateur
Déjà pour les bodybuildeuse : si on parle de très féminin physique comme la poitrine, les hanches, où la graisse qui doit s'accumuler également au niveau des fessiers. Alors oui nous pouvons dire qu'il y a une perte de féminité physique.
Ce qui n'a absolument rien à voir avec la féminité en soit, ce n'est pas parce qu'une femme fait beaucoup de sport notamment de la musculation qu'elle ne se sent pas femme.
Nous en revenons toujours au fait que la société et crée des normes social qui sépare activités d'hommes activités de femmes vêtements d'homme vêtements de femme, sans laisser la place à l'envi des gens, de l'individu.

Avant de parler de féminité, masculinité, je pense qu'il faut juste aborder une envie c'est-à-dire que demain moi si j'ai envie de me faire des soins du visage tous les jours de maquiller et de me mettre en robe ça sera pas forcément que je suis une fille ça sera que j'aime ça sans enlever le fait que je sois un homme.

Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Féminin masculin ont leur importance dans ce monde bipolaire... il suffit de regarder les recherches des uns et des autres. Mais bien sur ce sont des choses auxquelles on ne pense pas en général et il y a les petites entorses aux règlements...

Il faut d'abord savoir si l'on parle a un niveau esthétique ou physique, la... une fois bien assimilé le diktat des médias qui nous balancent des images hyper typées, on peut quand même dire qu'il y a une esthétique différente pour l'un comme pour l'autre sexe. Une esthétique propre. C'est a chacun de trouver sa place et sortir des cases n’empêche pas d’être un individu tout aussi respectable. A l'inverse on ne peut pas blâmer un homme de cultiver sa masculinité ou une femme de cultiver sa féminité, c'est simplement une manière de prolonger son ressenti...
-L'aspect physique des boldybuildeuse ne les fait pas ressembler a ''un trans'' mais plutot ''un mec'' oui c'est vrai-

Aprés il y a le niveau ''ressenti'' et la c'est complétement différent puisque dissocié du physique, des activités etc. comme dit wilden il y a des normes notamment niveau vêtements maquillage etc. peut importe ces normes, le plus important est la façon que l'on a de se percevoir.

Et on en arrive assez rapidement a un niveau plus profond... la féminité sur un plan général... alors oui ce n'est pas le vêtement, la robe ou autre chose du style qui fera la femme que vous êtes. Une féminité se construit sur la longueur de sa propre vie, et pour n'importe qui, sur son ressenti, etc. Et cela ne se limite jamais a un détail ou un aspect en particulier, mais est la composition de diverses choses.

Mais la ou je suis en désaccord avec wilden c'est que je pense que ce monde est fortement bipolaire avec des normes, tout le monde en est au courant. Vouloir en sortir un peu n'est rien... et même parfois ou souvent enrichissant... comme ne pas se maquiller etc... faire une activité qui sort de l'ordinaire...(faire du rallye pour une femme)

Vouloir se trouver a l'opposé de ces codes (mettre une robe pour un homme) en revanche, surtout si cela est fait exprés, ou singer la masculinité par une sorte de vulgarité, est une problématique assez complexe qui vous fait sortir de ce monde parfois volontairement. Comme a l'habitude d'abord on vous voie, ensuite on vous entends... et l'on peut commencer à comprendre qui vous êtes. C'est comme ça que l'être humain fonctionne, si ce n'est que l'étape compréhension est parfois un peu ''sautée''. Du moment que l'on est en accord avec soi-même, c'est le plus important au final...

Et donc, au risque d'amener une réponse simpliste... mais qui en signifie beaucoup, la féminité c'est l'affaire de chacun, et c'est souvent le contraire de la ''masculinité''... (physique, caractère, ressentie, personnalité etc)

Ancien membre
Utilisateur désinscrit
J'ai connu une femme qui se disait "garçon manqué" : elle se rasait la tête, ne se maquillait pas, s'habillait "confortable" quand elle ne bossait pas, n'avait pas vraiment de poitrine... mais voilà, j'étais pas du tout d'accord avec ça. Je la trouvais très féminine dans sa façon d'être, et puis (ça aide) elle avait une bonne bouille. Du coup, pour moi, son sweat shirt n'était pas un attribut masculin, c'était un emballage de confiserie ; son crâne n'était pas une absence de féminité, c'était une piste d'atterrissage à bisous ; du maquillage ? Mais ça sert à quoi quand on a les yeux bleus ? etc.

Une femme c'est pas une liste exhaustive d'attributs féminins : il suffit que quelques cases seulement soient cochées pour que l'autre place le curseur "au bon endroit". Une fois que c'est fait, les attributs discordants sont minimisés. Il n'y a pas une féminité, mais autant de féminités qu'il y a de façons de cocher les cases.

Et mon exemple montre aussi qu'il n'y a pas de féminité universelle : les autres n'ont pas forcément le même jugement que toi sur ta féminité, et ils ne sont pas forcément d'accord entre eux. Du coup, j'ai envie de dire, qu'est-ce que ça peut faire ?

Moi je trouve ça très bien qu'il y ait des attributs masculins ou féminins : ça permet d'en jouer, de se positionner, de casser les codes... et je ne suis pas sûr qu'ils soient si arbitraires que ça. Les hommes ont par exemple beaucoup plus de facilité à se muscler que les femmes, donc c'est pas étonnant que ce soit un attribut réputé masculin. Personnellement, une femme bodybuildée, c'est - 3 cases à cocher ;)

Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Shane
"La femme moderne et féminine doit avoir des cheveux longs, du maquillage, des vêtements adaptés à sa morphologie et une certaine prestance ? Son sport est le "fitness" et sa boisson favorite un jus de goyaves ?"

Cassiopee
"Quand je porte les signes extérieurs classiques que l'on attend d'une femme, maquillage, robe, talon etc. j'ai l'impression d'être dans un rôle stéréotypé. Ce n'est pas déplaisant mais je crains de ne plus être vraiment moi même car je porte ce que l'on attend de moi."

Wilden
Je suis tout à fait d'accord avec toi.

Comme l'a bien dit Lampadaire il y a différents types de féminités.
Au final, suivant le regard de chacun, la féminité n'a pas de sens commun.

Par contre, je trouve que ça serait cool d'éviter de "blâmer" celles qui aiment bien s'apprêter, se maquiller, porter des robes, être coquette (en quelque sorte car la coquetterie n'est pas uniquement liée à ce type de féminité, elle est également universelle).
Une femme peut être élégante ainsi comme elle peut l'être différemment.
Ce qui compte c'est qu'elle se sente bien dans ses baskets car la prestance vient de là =)

En effet, l'image de la femme via les médias est "limitée" voire "réductrice" mais on sait très bien que ce sont des femmes parmi tant d'autres.
Je trouve également bien dommage que certaines femmes se maquillent et portent X tenues par pur conformisme social.

(ps : d'ailleurs, en revenant sur le maquillage, j'ai pas l'impression de voir tant de femmes très maquillées au quotidien. On vit dans un pays où le naturel prime malgré une légère "invasion de copies de starlettes de télé-réalité", bref, vive le naturel ^^)

Desiles54
Femme de 42 ans
Audun-le-Roman

33 remerciements
(ps : d'ailleurs, en revenant sur le maquillage, j'ai pas l'impression de voir tant de femmes très maquillées au quotidien. On vit dans un pays où le naturel prime malgré une légère "invasion de copies de starlettes de télé-réalité", bref, vive le naturel ^^)

Je suis du même avis.
Je suis toujours attiré par des femmes naturelles. Celle qui sort du lot.

En ce qui concerne la féminité, pour moi il n'y a pas de définition, il y a plusieurs façon d'être féminine. Et chaqun a sa part de féminité.


Rejoindre BeTolerant