Rejoindre BeTolerant

Forums LGBT+
Amour et intimité
Difficultés à conjuguer vie professionnelle et amoureuse

Difficultés à conjuguer vie professionnelle et amoureuse

LeksanAden
Homme de 24 ans
Nantes

10 remerciements
Modérateur
Ce sujet est une demande d'aide, écoute et bienveillance sont de rigueur

Je pense que tous les métiers prenant énormément de temps peuvent être un frein en début de relations .
Après si tu cherches vraiment une relation sérieuse, la personne qui va t'apprécier, va chercher apprendre à te connaître, sans prendre en compte tes désirs professionnel pour le moment, quand on aime c'est un détail qui peut avoir des compromis pour satisfaire les deux personnes.

Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Après je suis toujours prêt à expliquer le métier aux gens, à me montrer patient, ouvert, je suis clair sur le fait que ce ne serait en aucun cas un frein, qu'à deux on pourrait s'arranger etc mais malgré tout, ça les fait fuir. Ou du moins ils ne sont pas enthousiastes ^^' Et ça me fait dans la peine dans un sens, parce que je rêve de pouvoir partager toutes ces choses avec quelqu'un qui s'impliquerait. Bref, c'est frustrant.

Oui, c'est vraiment ce que je recherche et j'espère que quelqu'un souhaitera enfin aller au-delà de l'étiquette "éleveur = pas de vie perso" ^^

Merci pour ta réponse en tout cas ! :)

LeksanAden
Homme de 24 ans
Nantes

10 remerciements
Modérateur
C'est surtout que si en début de relations, tu expliques tout en mode" la personne va me suivre, s'impliquer" ça peut être chaud dans le sens où elle aussi à peut-être une passion professionnel .

Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Hello,
Je suis dans un cas assez similaire, comme je viens de reprendre un commerce, j'ai limite pas une minute à moi et à côté de ça, il m'est difficile d'assumer mon genre face à la clientèle. Alors niveau relation amoureuse, c'est extrêmement compliqué, mais je pense qu'il suffit de trouver la bonne personne.
Ça peut prendre du temps malheureusement, il faut pas perdre espoir.
Vouloir se consacrer entièrement à l'élevage d'animaux est quelque chose de fabuleux, ça peut freiner peut-être certaine personne, malheureusement, mais je suis sûr que tu peux trouver quelqu'un qui te soutiendra dans ce beau projet. :)

Lindos
Homme de 36 ans
Lyon

41 remerciements
Si tu installes ton chenil à coté d'un aéroport tu auras du succès.

Si t u t'installes dans une vieille ferme ton copain pourrais gérer une maison d'hote.

Bref, tu pourrais présenter ton projet comme une opportunité plutot qu'une contrainte.

Et si d'aventure tu rencontres un courageux amoureux des chiens ce sera parfait ^^

Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Citation de Lukaah
Hello,
Je suis dans un cas assez similaire, comme je viens de reprendre un commerce, j ai limite pas une minute à moi et à côté de ça, il m est difficile d assumer mon genre face à la clientèle. Alors niveau relation amoureuse, c est extrêmement compliqué, mais je pense qu il suffit de trouver la bonne personne.
Ça peut prendre du temps malheureusement, il faut pas perdre espoir.
Vouloir se consacrer entièrement à l élevage d animaux est quelque chose de fabuleux, ça peut freiner peut-être certaine personne, malheureusement, mais je suis sûr que tu peux trouver quelqu un qui te soutiendra dans ce beau projet. :)


Merci d'avoir pris part au sujet ! :)
ça fait du bien de rencontrer des personnes se trouvant dans une situation similaire à la mienne, je me sens moins seul du coup ^^
Oui voilà, c'est tout à fait ça ! J'essaie déjà de gérer la mise en œuvre de mon projet, à côté j'essaye d'assumer mon identité de genre (c'est encore assez difficile d'ailleurs) et enfin je recherche l'amour, ça fait beaucoup de choses et on ne sait pas toujours comment gérer.
Merci pour tes encouragement en tout cas ^^

Lindos
Homme de 36 ans
Lyon

41 remerciements
L'avantage à ton âge c'est qu'on a plus d'un demi siècle devant soi pour trouver des solutions à l'ensemble des contraintes. Et la plus prioritaire est certainement de réaliser ton projet, et être autonome.

L'identité de genre, les couples à la campagne, le regard des autres, etc, se gèrent progressivement. Tu n'imagines pas le nombre de couples de gays ou de lesbiennes qui gèrent des hotels, restaux, gites, clubs d'équitation, etc, et certainement aussi des élevages même si je n'ai pas d'exemple en tête vu que je ne les fréquente pas. Les clients s'en apperçoivent à peine, et tant qu'on ne sera pas sous une dictature extrémiste cela ne les intéresse pas, ils ne regardent que le rapport qualité-prix du service rendu. Et au pire ils vont voir ailleurs.

Je me souviens avoir bien dormi et mangé dans un gite d'une vallée exentrée dont je croyais qu'il était tenu par une mère et sa fille. Et en parlant quelques temps après avec des voisins j'ai appris qu'elles étaient lesbiennes. Actuellement si tu vis dans un coin civilisé avec des clients civilisés tu n'as pas besoin de raconter ta vie, les gens du coin voire clients ne se font pas d'illusion, mais s'en foutent tant que tu ne leur fais pas de l'ombre ou qu'ils sont contents de ton service.

Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Oui, tu n'as pas tort sur ce point, j'ai l'avenir devant moi mais étant d'un naturel à aimer tout contrôler (dans le sens où j'aime que ce soit carré, organisé, savoir à l'avance etc), ça rend parfois les choses plus compliquées. J'aimerais être capable de gérer sur tous les fronts et je pense que le fait de constater l'échec actuel de ma vie amoureuse me renferme davantage et me pousse davantage à me plonger dans mon projet pro.
Mais je suis d'accord avec toi. C'est vrai que la priorité serait de me stabiliser et de gagner mon indépendance professionnelle, histoire de poser les bases. Après j'imagine que c'est humain d'espérer trouver une personne pour se lancer dans l'aventure avec moi, mais on ne peut pas tout avoir... x')

Oui, c'est vrai que je redoute beaucoup le jugement extérieur mais après dans l'élevage canin, je suppose qu'on jugera davantage la qualité de mes chiens et de mon élevage que moi de manière purement personnelle. Du moment que je suis correct, accueillant et pro envers les clients, ça devrait bien se passer ^^

Qui sait, ce post me permettra peut-être même de tomber sur une personne aimant autant les chiens que moi =)

En tout les cas, merci pour tes réponses et tes encouragements ! :)

Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Je pense que ton projet fait flipper parce que l'avenir est incertain. Si tu es déjà installé, il sera plus facile pour une autre personne de se projeter et d'imaginer quelle place elle pourrait occuper dans cette vie.

À toi aussi d'aménager cette place : de faire en sorte que ta vie soit attirante pour quelqu'un d'autre. L'aspect le plus rebutant c'est sans doute d'être enchaîné à l'élevage : si tu ne peux pas avoir un assistant, tu peux chercher à partager tes locaux ou ton terrain avec une autre profession pas trop éloignée de la tienne pour que vous puissiez vous rendre des services.

Personnellement, je passe pour un "workaholique" et il n'y a rien de plus rebutant pour un partenaire, à moins qu'il le soit aussi ou ait un jour connu cette situation et comprenne la fatigue, le manque de temps, etc.

Lindos
Homme de 36 ans
Lyon

41 remerciements
"étant d'un naturel à aimer tout contrôler (dans le sens où j'aime que ce soit carré, organisé, savoir à l'avance etc), ça rend parfois les choses plus compliquées."

Je ne serais pas surpris que tu sois de un peu anxieux, préférant planifier pour éviter les mauvaises surprises.

Sous réserve de ne jamais complétement s'isoler, il y a toujours une part d'imprévu dans un couple stable. Le hasard a plus d'imagination que nous, et notre copain peut être sur la forme très différent que ce qu'on imaginait tant qu'il reste sur le fond dans les limites de ce qu'on est capable d'accepter.

Par exemple ton copain ne sera pas nécessairement éleveur de chien, mais peut habiter à une distance raisonnable, être là quand tu as vraiment besoin de lui, et réciproquement. C'est en gros le cas avec mon copain.

Evidemment s'il est un ancien cuisinier de viande de chien de la frontière sino-vietnamienne (*) faudra peut-etre qu'il se repentisse ^^
(*: le chien c'est comme dans le cochon, tout est bon bien cuisiné XD )


Et puisque tout le monde y va de ses confidence je suis plutot resthaolic ah ah

Tabasko
Femme de 29 ans
Bruxelles
Salut Nevermore,

Je ne pense pas du tout que le métier d'éleveur canin soit un frein à une belle histoire. Tu sais, j'aurais même tendance à te dire de ne pas t'en faire : qu'il s'agisse d'un projet d'élevage canin ou d'études longues, d'une carrière dans l'armée ou d'indépendant (commerçant, auto-entrepreneur, etc), tout peut "repousser" quelqu'un lorsqu'il ou elle n'est pas prêt.e à s'engager dans quelque chose qui ne sera pas forcément "simple" tous les jours. Dès lors, tu n'es pas du tout seul et tes chances de vivre quelque chose chouette en amour ne sont pas moins grande.

Même si c'est plus facile à dire qu'à faire, essaie de ne pas forcément prendre ta situation comme un problème mais comme un filtre "naturel" : la personne qui ira au-delà de cette "barrière", tu pourras la juger intéressante. Tout ce que tu as à "affronter" en ce moment (mise en place d'un projet d'activité, travail sur soi par rapport à son identité de genre, etc.) demande un certain courage et pas mal de souffle. Ce dont tu as besoin, au travers de ce que je lis, c'est de quelqu'un qui peut considérer ça et t'accompagner. N'aies donc pas peur d'être exigeant :).

Dans tous les cas, sois patient, ne perds pas espoir et prends les choses avec légèreté : tu es encore jeune, des gens qui aspirent à une vie tranquille et dans le mode de vie que tu as choisi, il y en a et bien assez ;).

Courage et bonne continuation

Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Merci beaucoup pour vos interventions et vos encouragements ! :)

Tout à fait texte gras Tabasko, comme tu le dis, ça demande pas mal de courage et c'est loin d'être simple mais je fais en sorte d'avancer petit à petit.
La personne qui saura respecter la situation et m'accompagner sera la perle rare :)
Tes paroles m'ont remonté le moral donc merci ^^

Tabasko
Femme de 29 ans
Bruxelles
Avec plaisir, Nevermore ;)


Rejoindre BeTolerant