Rejoindre BeTolerant

Forums LGBTi
Arts et lettres
Partage de texte, "Le petit hérisson de porcelaine"

Partage de texte, "Le petit hérisson de porcelaine"

Darren
Homme de 21 ans
Strasbourg/Paris
Parce que je voulais partager un peu des textes qui s'accumulent dans mon ordinateur.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
"Le petit hérisson de porcelaine" , avril 2017
Des histoires, on en trouve de toutes sortes. Des petites, des longues. Des maigres et des dodues. Vous en avez des colorées et d'autres qui ne sont pas encore passées à la couleur. Il y a les histoires sans chute qui déçoivent par leur fin, les romances enivrantes et sucrées. Les aventures téméraires, pleines de plumes et qui chantent dès l'aurore. Ou même les récits débordants de couleurs qui parlent de fruits confits, de loukoums et de guimauves.
Je n'ai encore jamais lu de livres, je les laisse aux grands. Je ne comprends pas l'obstination des adultes à vouloir emprisonner leurs histoires dans leurs livres. Ils s'amusent avec leur encre et oublient ce qu'ils racontent. Avec eux, plus aucune histoire ne meurt. Plus aucun personnage n'a besoin d'être important pour ne pas disparaître. Il lui suffit d'un nom, d'un peu d'encre et de papier.
Mes histoires à moi sont temporaires. Les soldats boiteux à peine mentionnés sont déjà oubliés et les monstres qui n'effraient personne ne sortent pas de dessous le lit. Mes histoires font peur à mes personnages. Et s'ils deviennent importants, ils finissent alors par devenir vivants.

De toutes, j'aime l'histoire du hérisson de porcelaine de maman. Elle l'a posé là un jour, dans la vitrine de sa friperie. Coincé entre les torsades des foulards de soie multicolore et son reflet tout blanc, il n'avait pas grand chose pour se distraire. Pas beaucoup de camarades, outre ce manteau de cuire écossais pas très bavard. Mais à n'avoir aucune conversation, il eut après tout l'occasion de chercher un moyen de devenir important. Pour marquer l'histoire et ne pas disparaître, la solution fut très simple, voir toute bête. Il décida simplement de commander au temps.
Se hissant avec peine au bord de sa vitrine, le petit hérisson de porcelaine commença par échanger avec le sablier qui décorait le comptoir. Mais comme celui ci ne se montrait pas bien attentif, obstiné à compter sans relâche les grains qu'il laissait filer, le petit hérisson eut vite fait d'abandonner le vieux grincheux. Il aperçut plus loin une vielle montre à gousset pendue à la poche d'un pantalon fraîchement rapiécé. Mais la pauvre vielle n'était pas prête à recliqueter pour un sou. Alors il se tourna vers la grosse horloge qui annonçait minuit. Si la grande dame faisait ses vocalises sans se soucier du bruit occasionné, le petit hérisson pouvait bien l'apostropher sans vergogne. Après avoir féliciter le tintement de sa cloche, le petit hérisson de porcelaine fit remarquer à la marquise que son visage poudrée était fâcheusement gâché d'une minuscule aiguille, pour ne pas dire riquiqui. Le petit hérisson, tout prévenant qu'il était, proposa à l'horloge un accord : en l'échange de quelques secondes de son cadrant, il lui offrait le plus beau, le plus long et le plus pointu de ses pics blancs. Le petit hérisson de porcelaine avait gagné. Il ne disparaîtrait pas de cette histoire. S'arrachant l'écharde dont il était le plus fier, il se précipita vers l'horloge, ne perdant pas un instant.
Tic. Tac. Crac.
En arrivant le matin suivant, c'est Maman qui finalement ramassa les éclats de porcelaine abandonnés sur la tonnelle.

Lanaawyn
Non binaire de 20 ans
Nîmes

3 remerciements
Bonsoir,

C'est plaisant à lire, en espérant que tu continues à écrire, dans ce style inventif.
Tu connais peut-être; la fable des porcs-épiques de Shopenhauer.
http://www.philolog.fr/ennui-et-sociabilite-schopenhauer/

RedSilver
Homme de 27 ans
Toulouse
J'ai beaucoup aimé cette histoire du petit hérisson de porcelaine. C'est plein d'images, riche de détails, et tout prend vie avec un caractère pour chaque chose. :)

Darren
Homme de 21 ans
Strasbourg/Paris
Merci pour vos critiques.
Si je me souviens bien il s'agissait d'un petit défi d'écriture avec des mots imposés, comme sablier ou hérisson .

Lanaawyn
Non binaire de 20 ans
Nîmes

3 remerciements
Ha, d'accord. Ceci dit je paries que si tu proposes ce genre d'essai ici ça aurait du succès (car il y a que 2 concours d'écriture/an) :).


Rejoindre BeTolerant