Rejoindre BeTolerant

Forums LGBT+
Café du commerce
Youtubeuse Trans superstar et anti-SJW

Youtubeuse Trans superstar et anti-SJW

Urukan
Homme de 29 ans
Bruxelles

1 remerciement
Blaire White
Trigger Warning***

Bonjour les loulous, j'ai envie de vous présenter une youtubeuse Trans qui est en train de connaître un succès exponentiel sur youtube. Son nom est Blaire White.

Je pense qu'on en a un peu tous marre de toutes les polémiques dérisoires sur un peu tous les sujets possibles qu'il y a en ce moment. C'est le cas de nombreux LGBT que je croise. Ansi, Blaire White est, pour nombre d'entre nous, une vraie bouffée d'air frais.

Qu'on soit politiquement de gauche, centre gauche ou droite et centre droit, Blaire White fait l'unanimité. Tout le monde aime Blaire White ! Mais les social justice warriors la détestent ! (Et ils ont l'habitude de squatter les forums LGBT d'ailleurs, hum hum)

Je vous présente une vidéo dans laquelle elle explique avoir été une social justice warrior et où elle analyse la psychologie de ces créatures bizarres que personne ne supporte.
Je trouve cette analyse plutôt juste parce que je m'étais fait les mêmes réflexions :


https://www.youtube.com/watch?v=A_1Rlvj_RxU


Haters gonna Hate

Urukan
Homme de 29 ans
Bruxelles

1 remerciement
Elle produit aussi des vidéos plus légères sur sa vie. Ici elle montre des photos datant de l'époque où elle était encore un garçon à son amoureux :



https://www.youtube.com/watch?v=dgdr-8TmImo

Ivysaur
Homme de 26 ans
Nancy
Citation de Urukan
Haters gonna Hate

J'ai l'impression que la haine est toujours du même côté.

Comment peux-tu dire qu'elle fait l'unanimité en affirmant juste après que des gens ne sont pas d'accord avec elle (gens que tu n'inclues d'ailleurs pas dans "tout le monde") ?

Urukan
Homme de 29 ans
Bruxelles

1 remerciement
ow Coucou

La magie du "Mais". Ça complexifie le monde tu sais. Ca t'aiderait beaucoup à moins dire de bullshits sur les forums. Tu verrais la vie autrement

Ivysaur
Homme de 26 ans
Nancy
Oui, comme dans le fameux "je ne suis pas raciste mais"...

Tu peux peut-être m'indiquer où se trouve le bullshit, plutôt que de trouver un faux prétexte et des vidéos banales pour créer un nième sujet qui tape sur les mêmes personnes ?

Urukan
Homme de 29 ans
Bruxelles

1 remerciement
~gnah gnah gnah gnah gnah ... gnah~
Il continue le petit ?

Discours sophistique : Avec un "mais" on sait être complexe mais les racistes cachent leur racisme avec des "mais" donc les "mais" et la complexité c'est mal...

(pathétique)

Ivysaur
Homme de 26 ans
Nancy
Citation de Urukan
gnah gnah gnah gnah gnah ... gnah
Il continue le petit ?


Tu te sens bien ?

Urukan
Homme de 29 ans
Bruxelles

1 remerciement
Lourd...
***Haters gonna Hate***

Ivysaur
Homme de 26 ans
Nancy
Oui, tu l'illustres parfaitement :)

Urukan
Homme de 29 ans
Bruxelles

1 remerciement
ah ouais...

Arlidole
Homme de 23 ans
Lyon
Heeey

Je pense qu'on en a un peu tous marre de toutes les polémiques dérisoires sur un peu tous les sujets possibles qu'il y a en ce moment. C'est le cas de nombreux LGBT que je croise.

Ah bah de mon côté, non, ça va, je te remercie :D Et même : au lieu d'en avoir marre, je trouve ça assez passionnant ! Ah et, je ne trouve pas ça dérisoire, plutôt révélateur.

Je ne maîtrise pas super bien l'anglais, mais j'ai quand même fait l'effort de regarder, ça avait l'air intéressant. Ça l'était, et j'ai bien ri.
Le complexe de la victime : mais c'est bien sûr ! C'est parce que tu es une personne jeune, mal dans ta peau, qui n'a pas de confiance en soi et n'ayant pas eu assez de reconnaissance dans ta vie que tu te places en victime pour blâmer les autres et pas toi.
Bon. Soit.
Finalement, toutes les personnes antiracistes, féministes, etc. ils en font un peu de trop hein. Ils devraient se recentrer sur leurs problèmes avant de critiquer à tout va pour "rien".
Mais peut-être, peut-être hein, qu'il existe un entre deux entre l'expérience personnelle qu'elle raconte et où, pour ne pas se remettre en question, elle s'en prenait au monde entier, et le fait que la société peut aussi être la cause de certains malaises et oppressions. Parce que là, on dirait qu'il faut beaucoup se remettre en cause soi-même, et pas du tout questionner le social. Bah écoute, c'est sûrement comme ça qu'on va mettre un terme aux discriminations à l'embauche, j'aurais dû y songer putain ! Réglons nos complexes de victime et tout ira mieux ! Le monde est un bisounours en vérité, c’est juste qu’il faut s’y adapter !

C'est quand même confortable de se dire que ces personnes-là, celles qui créent des polémiques "dérisoires", ils sont tous catégorisables comme des gros lourds et des "créatures bizarres que personne ne supporte", donc il ne faut surtout pas les écouter, aucun.e !

Je trouve cette analyse plutôt juste parce que je m'étais fait les mêmes réflexions

Ah bah si tu t’es fait les mêmes réflexions, c’est certain que son analyse est « plutôt juste » et très très très pertinente. C’est la corrélation suprême qui prouve bien la qualité de la vidéo. Et pas du tout que ce sont des idées préconçues répandues partout qui disent juste ce que l’on veut entendre.

Il y avait d'autres choses très drôles dans cette vidéo, mais je ne veux pas passer pour une de ces "créatures bizarres que personne ne supporte" si je commence à faire preuve d'esprit critique et à donner mon avis, donc bon.

Haters gonna hate

Urukan
Homme de 29 ans
Bruxelles

1 remerciement
Mouhahaha, j'adore ceux qui se sentent visés.

Wiloooo
Homme de 30 ans
Lyon

33 remerciements
Administrateur
Belle surprise merci du partage. Cela change de ce que l'on peut voir et je suis d'accord une véritable bouffée d'air frais ;)

Ivysaur
Homme de 26 ans
Nancy
Citation de Urukan
Discours sophistique : Avec un mais on sait être complexe mais les racistes cachent leur racisme avec des mais donc les mais et la complexité c est mal...

(pathétique)

Ouais, alors en fait non.
C'était juste pour dire que ton utilisation du "mais" était foireuse. Le "mais" permet de nuancer, d'opposer, mais ne sert pas à contredire totalement le propos qui précède.

C'est pour cela que j'ai cité l'expression "je ne suis pas raciste mais" : pour leurs auteurs, le "mais" n'introduit pas du tout une contradiction, il nuance, ou pense nuancer (et c'est le fait que la deuxième proposition invalide la première qui rend la tournure comique).

Citation de Wiloooo
Belle surprise merci du partage. Cela change de ce que l on peut voir et je suis d accord une véritable bouffée d air frais ;)


Oui, véritable bouffée d'air frais, c'est vrai qu'on ne les entend jamais ces gens qui critiquent les sjw, qui défendent la "liberté d'importuner", qui "sont charlie" (à la Valls).

Urukan
Homme de 29 ans
Bruxelles

1 remerciement
oui oui, insiste... Lourd... ... ...

... ... ... ...

Wiloooo
Homme de 30 ans
Lyon

33 remerciements
Administrateur
@Ivysaur pourquoi insistes-tu ? Sincèrement, tu es en train de plomber son sujet...
Merci de passer à autre chose !

Arlidole
Homme de 23 ans
Lyon
Je crois qu'Ivysaur insiste parce qu'il n'est pas d'accord avec vous :O Il tente d'expliquer pourquoi. Il ne plombe pas le sujet, il débat, c'est tout :)

Mais sinon j'aime bien la façon dont elle s'exprime, et c'est vrai que sa deuxième vidéo est légère, elle peut faire passer un bon moment !

Wiloooo
Homme de 30 ans
Lyon

33 remerciements
Administrateur
@Arlidole Le débat devient stérile, si j'interviens ce n'est pas pour rien ;)

Akudo
Homme de 25 ans
Strasbourg

3 remerciements
Bon d'abord moi je viens en paix hein, donc bisous tout le monde sur vos petites fesses

en fait, ce que remet en cause cette youtubeuse, c'est pas le fait qu'il y a des discriminations et qu'elles existent, mais le fait d'analyser l'ensemble de la société et des comportements à travers ce spectre, donc de considérer systématiquement qu'une personne pense ce qu'elle pense parce qu'il est blanc, noir, hétéro ou homo. Car c'est le procédé qu'utilisent certains pour discréditer les autres: plutôt que d'argumenter sur le fond, on va dire à la personne "ah ben de toute façon tu vois le monde à travers tes yeux de dominants parce que t'es blanc, hétéro et plus vieux". et là je crois qu'on peut trouver un consensus pour dire qu'analyser le monde uniquement sous ce spectre de "victime" ça pose problème..

Akudo
Homme de 25 ans
Strasbourg

3 remerciements
@Yvysaur
"Oui, véritable bouffée d'air frais, c'est vrai qu'on ne les entend jamais ces gens qui critiquent les sjw, qui défendent la "liberté d'importuner", qui "sont charlie" (à la Valls)."

Ne prends pas ça personnelement, mais tu illustres parfaitement un des points de la youtubeuse: mettre tous ceux qui ne pensent pas comme toi dans le même panier, et te confronter dans ta vision du monde, tu associes des gens qui n'ont pas forcément grand chose avoir entre eux: tu sais tu peux être d'un côté plutôt d'accord avec le printemps républicain, et de l'autre pas d'accord avec ceux qui disent qu'un frotteur dans le métro c'est pas si grave.

Sur mon topic, tu as fait la même chose: tu qualifies ceux qui sont pas d'acccord avec toi de "réacs", plutôt que de prendre le temps d'argumenter sur le fond, comme le fait @Arlidole patr exemple

Ivysaur
Homme de 26 ans
Nancy
Citation de Akudo
Ne prends pas ça personnelement, mais tu illustres parfaitement un des points de la youtubeuse: mettre tous ceux qui ne pensent pas comme toi dans le même panier, et te confronter dans ta vision du monde, tu associes des gens qui n ont pas forcément grand chose avoir entre eux: tu sais tu peux être d un côté plutôt d accord avec le printemps républicain, et de l autre pas d accord avec ceux qui disent qu un frotteur dans le métro c est pas si grave.

Sur mon topic, tu as fait la même chose: tu qualifies ceux qui sont pas d acccord avec toi de réacs , plutôt que de prendre le temps d argumenter sur le fond, comme le fait @Arlidole patr exemple


Je les associe sans les confondre, mais je les perçois effectivement comme les différentes facettes d'un même mal réactionnaire qui prend de plus en plus d'ampleur.
Il s'agit de les mettre dans un même panier pour ne les traiter que sur un aspect qu'ils partagent tous, l'idée qu'"on ne peut plus rien dire". C'est sur ce point que je m'attarde ici et non sur les relents racistes ou sexistes qu'il peut y avoir dans telle ou telle catégorie.

On retrouve chez ces gens des positions tranchées, faisant appel au passé (bonifié pour l'occasion), et s'appuyant sur un même ressort de victimisation (la même que vous imputez aux SJW) en criant à la censure.
Alors qu'il est souvent question de pensées dominantes, et qu'ils et elles n'ont aucun mal à les exprimer publiquement.
Penser que la parole est monopolisée par des mobilisations de victimes (et de leurs relais) sur twitter, c'est être obnubilé par ces mouvements au point de ne plus voir le reste. Oui, certains mouvements arrivent parfois à percer et prendre part au débat public, mais il faut encore voir quel accueil leur est réservé.

Je ne cherche pas à qualifier de réacs les avis contraires aux miens, mais ceux qui s'inscrivent dans la défense des structures en place. Je peux moi-même être réactionnaire sur différents sujets.

Akudo
Homme de 25 ans
Strasbourg

3 remerciements
"Je les associe sans les confondre, mais je les perçois effectivement comme les différentes facettes d'un même mal réactionnaire qui prend de plus en plus d'ampleur.
Il s'agit de les mettre dans un même panier pour ne les traiter que sur un aspect qu'ils partagent tous, l'idée qu'"on ne peut plus rien dire". C'est sur ce point que je m'attarde ici et non sur les relents racistes ou sexistes qu'il peut y avoir dans telle ou telle catégorie."

"mal réactionnaire" => tu donnes un critère moral aux positions de certains, sans réagir sur le fond, en l'occurence tu n'as toujours rien dit sur ce que tu penses de la vidéo, tu dis c'est "mal" de pas penser comme toi, et tu te situes dans "le camp du bien"

"On retrouve chez ces gens des positions tranchées, faisant appel au passé (bonifié pour l'occasion), et s'appuyant sur un même ressort de victimisation (la même que vous imputez aux SJW) en criant à la censure.
Alors qu'il est souvent question de pensées dominantes, et qu'ils et elles n'ont aucun mal à les exprimer publiquement.
Penser que la parole est monopolisée par des mobilisations de victimes (et de leurs relais) sur twitter, c'est être obnubilé par ces mouvements au point de ne plus voir le reste. Oui, certains mouvements arrivent parfois à percer et prendre part au débat public, mais il faut encore voir quel accueil leur est réservé."

tu as raison sur un point: la tendance de certains à avoir recours à la même position que les SJW, de se placer en victimes, donc le retour de baton ça peut être le remplacement d'un politiquement correct par un autre.
Mais bon, il faut aussi voir la façon dont certains se font lynchés et traités de racistes, pour leurs positionnements, par exemple quand les médias crient au "dérapage" pour un propos sorti de son contexte...

du coup ça serait bien que tu commentes la vidéo sur le fond plutôt ^^

Urukan
Homme de 29 ans
Bruxelles

1 remerciement
Je pense pas qu'il parle anglais...

Ivysaur
Homme de 26 ans
Nancy
Citation de Akudo
mal réactionnaire => tu donnes un critère moral aux positions de certains, sans réagir sur le fond, en l occurence tu n as toujours rien dit sur ce que tu penses de la vidéo, tu dis c est mal de pas penser comme toi, et tu te situes dans le camp du bien


Que veux-tu dire exactement par "donner un critère moral" ?
Mais oui, je juge le contenu selon mes propres critères, comme tout le monde ici il me semble, je ne vois pas trop de mal à ça.
La vidéo, je ne l'ai pas regardée très longtemps car n'en ai pas eu le courage. Ce n'est pas dû à son contenu mais au format vidéo pour lequel j'ai beaucoup de mal, qui monopolise la sortie audio pendant toute sa durée et qui demande une concentration totale (il est très difficile de revenir en arrière si on n'était pas attentif sur un passage, contrairement au format textuel).
J'ai alors préféré réagir aux propos d'Urukan qui introduisaient la vidéo, que je trouvais inutilement agressifs.

Je considère en effet avoir raison sur ce sujet, et me placer dans le "camp du bien", vous faites de même et je ne pense pas que cela soit gênant, ça me paraît même tout à fait normal, c'est ce qui fait la force des convictions.

Citation de Urukan
Je pense pas qu il parle anglais...


On pourrait peut-être éviter ce genre de messages ?

Yotuel
Homme de 29 ans
Pau
Je n'ai pas regardé la vidéo. Au vu de mon niveau en anglais, ça serait une perte de temps.
Je vais donc réagir par rapport aux différents posts.

Déjà, ça fait plaisir de voir une ancienne SJW transgenre. Ça montre qu'il existe des SJW qui peuvent se remettre en question et revenir dans le monde de la tolérance et du respect.
Je suis d'accord que ça soit une bouffée d'air frais par rapport à cette déferlante violente des SJW sur la toile et dans le monde réel.

Ensuite, je pense que le problème des SJW, c'est avant tout l'entre soi, un repli sur soi. Je constate souvent un refus de discuter avec les gens qui n'ont pas leur point de vue. Ils les considèrent souvent comme des gamins qu'il faut éduquer. Quand on essaye de discuter avec un SJW, il te récite ses théories fumeuses. Si t'est pas d'accord, ils punissent et te mettent au coin comme si t'avais pas voulu apprendre la leçon.

Au final ils font beaucoup plus de mal que de bien à la cause qu'ils prétendent défendre.
Ils braquent même les "modérés de leur camp"

Akudo
Homme de 25 ans
Strasbourg

3 remerciements
"Que veux-tu dire exactement par "donner un critère moral" ?
Mais oui, je juge le contenu selon mes propres critères, comme tout le monde ici il me semble, je ne vois pas trop de mal à ça.
La vidéo, je ne l'ai pas regardée très longtemps car n'en ai pas eu le courage. Ce n'est pas dû à son contenu mais au format vidéo pour lequel j'ai beaucoup de mal, qui monopolise la sortie audio pendant toute sa durée et qui demande une concentration totale (il est très difficile de revenir en arrière si on n'était pas attentif sur un passage, contrairement au format textuel).
J'ai alors préféré réagir aux propos d'Urukan qui introduisaient la vidéo, que je trouvais inutilement agressifs.

Je considère en effet avoir raison sur ce sujet, et me placer dans le "camp du bien", vous faites de même et je ne pense pas que cela soit gênant, ça me paraît même tout à fait normal, c'est ce qui fait la force des convictions."

ben voir les choses en terme de "bien" ou de "mal" c'est associer des critères moraux aux positions des uns et des autres, c'est se placer dans un camp et ne plus pouvoir écouter les autres qui ne pensent pas comme nous car c'est "mal" de ne pas penser comme on pense. à force d'avoir ce schéma de pensée bien ou mal, on finit par ne plus écouter les autres et ne jamais argumenter sur le fond.
je suis sûr que j'ai raison, mes convictions sont sans doute aussi fortes que les tiennes, mais c'est pas pour autant que je pense en terme de "bien" ou de "mal", il me semble que sur mes posts je suis plutôt ouvert d'esprit et répond bien souvent sur le fond, et argument par argument, certes parfois de manière virulente

Akudo
Homme de 25 ans
Strasbourg

3 remerciements
@Urukan,
je suis d'accord avec toi bien souvent sur le fond, mais ça serait mieux si en effet, tu pouvais davantage argumenter plutôt que de faire de la provoc ^^ (d'ailleurs ça aiderait à défendre mon point de vue qui est le même)

Ivysaur
Homme de 26 ans
Nancy
Pour illustrer un peu le "mal réactionnaire" dont je parlais et ses multiples facettes, la couverture du dernier valeurs actuelles : https://www.valeursactuelles.com/societe/en-couverture-de-valeurs-actuelles-cette-semaine-le-tribunal-des-bien-pensants-92472

Si j'en crois ce que je lis, ils se définissent eux-mêmes comme mal pensants.

Akudo
Homme de 25 ans
Strasbourg

3 remerciements
euh @Yvysaur t'es gentil mais associes pas ce que je pense à Valeurs Actuelles stplait, faut quand même que tu te rends compte qu'il y a des nuances dans ce que les gens qui ne sont pas d'accord avec toi pensent..
euh ils font l'excès inverse justement ils tombent dans le racisme et la mysoginie

Ivysaur
Homme de 26 ans
Nancy
@Acudo, tu t'associes toi-même à eux en tenant le même discours.
Ce n'est pas pour autant que je dis que tu es d'accord avec Valeurs actuelles et ce qu'ils font/disent, mais que sur ce sujet vous vous retrouvez, et que cette une tombe à point nommé comme exemple de ce que je disais sur la jonction entre réacs de tous sujets.
Si tu veux, on peut plutôt parler de la Une de Marianne, que tu accepteras plus facilement, mais qui est presque tout autant dégueulasse.

Akudo
Homme de 25 ans
Strasbourg

3 remerciements
@Yvysaur
ben non, je tiens pas de discours anti-migrant, je pense que le grand remplacement est un discours d'extrème-droite donc non, je ne suis pas dans le même discours que Valeurs actuelles

Quant à la une de Marianne elle est certes provoc mais je connais pas le contenu des articles donc je peux pas juger

Louisiana
Homme de 24 ans
Créteil

1 remerciement
Une Youtubeuse qui gagne des sous en divertissant un public contre les "SJW", terme essentiellement parapluie pour désigner toute personne qui ne plaît pas aux conservateurs allant des féministes aux militants LGBT, peu importe que ces personnes se définissent comme "SJW" ou pas ?



Sa page Rational Wiki (en anglais), donne pas mal d'informations qui supporte ma thèse qu'elle n'est pas tant là pour éduquer/partager sincèrement, mais qu'elle cherche à faire plaisir à une audience. La partie "Trans issues" dénote très comiquement comment elle considère que la "dysphorie de genre" est une maladie, et que la transition est le seul "remède" existant, mais en même temps dit que c'est de la maltraitance que laissant des enfants transitionner. Remplacer "dysphorie de genre" par n'importe quelle maladie et "transitionner" par le traitement adéquat et la contradiction logique est évidente.

Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Je suis tellement pas d'accord avec ça ;)

Les discours deviennent nauséabonds dès qu'ils portent sur un groupe, quel qu'il soit.

Intéresse-toi à la psychologie sociale et aux relations intergroupes, tu seras forcé de constater que ton article Rational wiki est pire que biaisé, que cette discussion est biaisée, que le discours de la madame est biaisé, que ton argumentation est biaisée... Il faut sortir de cette logique de groupes. C'est tellement de la merde ! Elle pousse à la radicalisation, à la polarisation des opinions, à la discrimination, et aux argumentations fallacieuses.

Depuis quand une attaque ad personam est un argument pour ou contre une idée ? C'est juste hors sujet.

Il faut nous inspirer de ce mec là $500 MILLION DOLLARS - Smarter Every Day 179. Son "ennemi" fait un truc bien, et au lieu de cracher dans la soupe il est surexcité. On peut collaborer, on peut adhérer, avec certaines choses émanant de l'exogroupe. Ce n'est pas parce que c'est le groupe ennemi que tout ce qu'il fait est de la merde et qu'il faut le rejeter par principe. On n'est plus des animaux qui se reniflent le cul !

Dès lors que tu es tenté de t'identifier à quelque chose ou de t'en dissocier, tu ne considères plus cette chose de façon rationnelle. Adhérer à une idée émanant d'un autre groupe donne l'impression de se renier. C'est quelque chose de plus fort que la pensée, ça tient à la façon dont on s'identifie. Il faut dépasser ça.

Les "SJW" ne sont pas un concept, j'en ai rencontré, je me suis fait traiter d'homme blanc bobo hétéro cis-genre, et c'était le seul argument qui m'était opposé. On me collait sur le dos par principe le colonialisme, le racisme, le sexisme, le viol, l'homophobie, etc. et par conséquent, je n'avais pas le droit de m'exprimer. Tout ce que je disais qui titillait leur zone de confort était rejeté en bloc. Parce qu'ils s'identifiaient au groupe des féministes intersectionnelles pro LGBT, qu'ils se sentaient bien dans cette position et que dans leur tête j'étais dans le groupe ennemi, et c'était suffisant. Ça ressemble beaucoup à de la haine ce que je décris. Pourquoi ? Parce que c'en est !

On a tous un peu ça en nous quand on réagit de façon épidermique. Il faut se faire violence, se contenir, laisser le moteur refroidir et se servir de son système 2.

Quant à ta contradiction logique, tu oublies une prémisse : tout traitement en médecine, mis à part le placebo peut-être, a des contre-indications.

Pour prendre un exemple lié à l'âge (même s'il est inversé, je n'en ai pas d'autre à l'esprit) c'est l'ablation des amygdales : c'est pas une opération dangereuse pour les enfants, mais ça l'est pour l'adulte, donc pendant longtemps, quand un enfant faisait des angines blanches à répétition, on l'opérait préventivement parce que chez l'adulte ça se transforme en phlegmons chroniques, ça devient dangereux et on est forcé d'opérer. Aujourd'hui ça se lisse au laser les amygdales, et l'opération est sans risque, donc on n'opère plus les enfants préventivement. Voilà un exemple de traitement contre-indiqué en fonction de l'âge.

Je ne sais pas si une transition avant la puberté est problématique, j'ai envie de dire que non puisque c'est lié aux hormones sexuelles (même si, tant que le cerveau n'est pas stabilisé, personnellement, je toucherais à mon cul !), mais en tout cas, l'argument est tout à fait valide si tu ajoutes la prémisse de la contre-indication.

Lenouv2016
Homme de 27 ans
Rennes
J'apprécie l'intervention de Lampadaire, son savoir en psychologie vaut bien mieux qu'une sociologie mal digérée renforçant le côté prétentieux de ceux qui oublient de faire preuve d'humilité face à la complexité du monde. La haine n'a pas être entretenue, même au nom du "Bien" - l'Enfer n'est-il pas, justement, pavé de bonnes intentions ?

Louisiana
Homme de 24 ans
Créteil

1 remerciement
Citation de Lampadaire
Depuis quand une attaque ad personam est un argument pour ou contre une idée ? C est juste hors sujet.


Elle est où l'attaque personnelle dans ce que j'ai dit ? J'ai juste dit que plus je m'intéresse à elle, plus il y a des preuves flagrantes qu'elle ne fait que dire ce qu'une certaine audience veut entendre, et qu'elle ne le fait même pas bien. Pour quelqu'un qui s'étend sur la qualité des argumentaires, t'as pas une super compréhension des différents sophismes existants

Citation de Lampadaire
Ce n'est pas parce que c'est le groupe ennemi que tout ce qu'il fait est de la merde et qu'il faut le rejeter par principe.


Mais quelle est la chose qu'elle fait de bien et que je ne devrais pas rejeter ? Dis moi est-ce que c'est :
- la vidéo où elle dit que c'est la faute des trans qui ne veulent pas avouer leur transidentité à leur date si ils se font taper ?
- ses nombreuses vidéos où elle s'oppose à la transition des enfants ?
- ou les nombreuses fois où elle mégenre des trans et se moquent parce qu'ils ont un mauvais passing ?
- ses vidéos anti-féministes et anti-LGBT ?

J'ai vraiment besoin d'aide là.

Citation de Lampadaire
Les "SJW" ne sont pas un concept, j'en ai rencontré, je me suis fait traiter d'homme blanc bobo hétéro cis-genre, et c'était le seul argument qui m'était opposé.


Ils se définissaient comme SJW eux-même ? C'est possible, il y en a, même si honnêtement, c'est un peu passé de mode. Mais pour beaucoup d'influenceurs d'extrême droite comme Blaire White, c'est un terme parapluie pour mettre dedans tout ce que la droite et l'extrême droite déteste. Des féministes défendent le droit à l'avortement ? Ce sont des SJW. Des féministes font la slut-walk et défendent leur liberté sexuelle ? Ce sont des SJW. Le mouvement "Black Lives Matter" proteste ? Des SJW.

Tu parles que les "SJW" que tu as rencontré n'avaient pas d'argument à t'opposer, mais souvent, traiter son opposant de "SJW" est une manière rapide d'arrêter la conversation et d'essayer de discréditer son opposant sans avancer aucun argument aucun.

Citation de Lampadaire
Je ne sais pas si une transition avant la puberté est problématique


Non. Il n'y a pas de prescription d'hormones jusqu'à la puberté, pas de mammoplastie avant les 16 ans et pas d'opération de réassignation sexuelle avant les 18 ans. La transition pour les enfants trans, c'est surtout s'habiller comme ils veulent, se coiffer comme ils veulent, s'identifier et se genrer comme ils veulent. Des choses anodines que Blaire White considère comme de la maltraitance (maltraitance = laisser son enfant être heureux).

Du coup :

Citation de Lampadaire
mais en tout cas, l'argument est tout à fait valide si tu ajoutes la prémisse de la contre-indication.


Non. Mais ça te fait un point commun avec elle de parler avant de te renseigner.

Ancien membre
Utilisateur désinscrit
hé bien je m'interessais au post de départ... c'est un bel exemple qui est porté au devant de la scène... un peu trop beau et rigide apparemment? je connais peu a vrai dire...

helas, tout ce qui est mis quelque part au dela (outhere), du commun... porte rarement ses fruits....bon la deuxième vidéo... lol mais sa premiere vidéo... ce serait interessant qu'une personne si ''extra''ordinaire.... belle, féminine, connue, jeune.... touche et fasse réfléchir....

hélas je pense que monsieur tout le monde verra cela comme une jolie histoire, et pour certains ''hétéros'' hé bien une sacré jolie nana, et redescendra vite dans son ''étroit'' quotidien fait de banalité et de la peur de la différence...

Social justice warrior? j'aimerai en parler un jour, autant avec les institutions, ou personnes qui s'occupent de ça et qui nous aident vachement, que des nanas ou des mecs qui disent encore un trans et pensent aux trav du bois de boulogne... j'aimerai en parler avec ces gens qui sont au courant de notre situation (pb d'état civil) et qui nous jettent que ce soit a l'anpe, ou d'autres institutions parfois même médicales...

j'aimerai dire qu'en dix ans de net, j'ai pu trouver l'homme de ma vie, non pas celui qui se défoule ou se lâche virtuellement, non pas le type qui cherche un trans pour avoir une expérience exotique, ou le paumé qui s'est dit tiens ya de la lumière... non celui qui m'aime comme la femme que je suis...
J'aimerais aussi défendre cette communauté qui a chaque fois qu'elle crée un site, ne sait montrer que du cul du sexe de l'objetisation...

hé bin non célibataire, isolée, and the social justice warrior is tired...

Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Désolée, j'ai mal interprété le terme SJW, je pensais que ça voulait dire militantisme simplement.... je crois que chacun choisit le coté SJW, ou militantisme doux, selon ses possibilités... :_) du coup j'étais peut-être un peu hors-sujet... mais je pense que tout les sjw qui ont la possibilité de ne plus être ces warriors (et pour ne plus l’être en tant que trans, il faut pouvoir rentrer dans le moule, ce qui implique Un physique) et bien cela est une chance et est assez reposant. Ca permet en outre de faire passer plus de messages...

Pour les autres... ceux qui choisissent de rester SJW, ou qui ne peuvent faire autrement, car quand le monde vous bouffe, on es obligé, je trouve cela respectable... voila juste un témoignage perso

Urukan
Homme de 29 ans
Bruxelles

1 remerciement
@Lampadaire,

je te remercie de faire remarquer que le site que propose Louisiana pernicieusement est un site biaisé qui n'hésite pas à faire des jugements de valeur et que l'on ne peut se fier à ce qui y est écrit.
Je suis d'accord avec le fait qu'il est dangereux que les gens s'inscrivent dans des logiques de groupes et c'est justement ce que Blaire White dénonce au fil de ses vidéos. Il n'y a qu'a jeter un coup d'oeil dans les commentaires pour voir que les gens viennent de tous les horizons politiques. Cette impression est d'ailleurs confirmée par un sondage fait par une de ses amie youtubeuse montrant qu'il y a très bonne répartition sur le champ politique avec une plus grande proportion de gens qui se situent à gauche sur le plan politique d'ailleurs...
C'est pour ça que j'aime cette youtubeuse, elle arrive à fédérer. Elle parvient à rendre acceptable les transgenres aux yeux des chrétiens conservateurs en ne faisant rien d'autre que d'être lucide.

Elle arrive à fédérer en se moquant des absurdités des social justice warriors qui pensent sincèrement représenter le camp du bien alors qu'ils ne font que diviser les gens entre eux.
Il n'y a qu'a regarder les commentaires précédents, Ivysaur qui vient poster un article de Valeurs Actuelles en sous-entendant que si on dit des choses qui peuvent s'apparenter à ce qui est dit dans cet article c'est qu'on est forcément un réac. Il sous entend que Akudo est réac... Dans un autre topic de ce forum il a sous entendu que le webmaster était un réac parce que celui ci a eu le malheur d'aimer ce qu'Akudo disait. Rien que le fait que je puisse utiliser l'expression "camp du bien" fait aussi de moi un réac pour ces gens...

Si on a un peu de décence, si on se sent un peu responsable vis à vis de la société, je pense qu'il faut contrecarrer les idées ces gens qui vivent dans un monde totalement manichéen. (qu'ils soient d'extrême gauche ou d'extrême droite)
Et le meilleur moyen de contrecarrer leurs idées et leur vision du monde c'est de se moquer de leurs idées et de leur vision du monde car ils défient le simple bon sens et il est facile de s'en moquer.

----

Concernant la transition (prise d’inhibiteurs d'hormones et prise d'hormones) durant l'enfance, Blaire White est totalement contre. Car cela a de lourdes conséquence sur la vie future (dont la stérilisation) et un enfant ne se rend pas encore forcément compte des questions liées au sexe, des conventions sociales liées au sexe et de toutes les autres implications. Cela demande de la maturité c'est tout ce qu'elle dit. Malheureusement certains veulent faire transitionner leurs enfants très tôt. (On est aux Etats-Unis)
Encore une fois, il ne faut pas écouter Lousiana qui, se sentant visé, a juste envie d'être malaisant. Blaire White s'habillait en file déjà à l'âge de 13-14 ans.

C'est l'occasion de montrer une autre vidéo sur le sujet :


https://www.youtube.com/watch?v=XuAuImnTPGc

Urukan
Homme de 29 ans
Bruxelles

1 remerciement
@Zarahh,

Tu avais raison. Il y a une composante éminemment politique et idéologique dans le psyché des social justice warriors.

@Akudo,

Je te l'ai dit, je n'ai pas ta patience ;) Tu as envie que je sois plus gentil avec eux mais je sais que la raison ne marche pas avec des gens totalement idéologisés comme eux.
J'ai un article sur le sujet : Pourquoi les faits ne suffisent pas à convaincre les gens qu’ils ont tort
Et puis je suis rude naturellement.

Ivysaur
Homme de 26 ans
Nancy
Citation de Urukan
Je suis d'accord avec le fait qu'il est dangereux que les gens s'inscrivent dans des logiques de groupes et c'est justement ce que Blaire White dénonce au fil de ses vidéos. Il n'y a qu'a jeter un coup d'oeil dans les commentaires pour voir que les gens viennent de tous les horizons politiques. Cette impression est d'ailleurs confirmée par un sondage fait par une de ses amie youtubeuse montrant qu'il y a très bonne répartition sur le champ politique avec une plus grande proportion de gens qui se situent à gauche sur le plan politique d'ailleurs...


Citation de Urukan
Il n y a qu a regarder les commentaires précédents, Ivysaur qui vient poster un article de Valeurs Actuelles en sous-entendant que si on dit des choses qui peuvent s apparenter à ce qui est dit dans cet article c est qu on est forcément un réac. Il sous entend que Akudo est réac... Dans un autre topic de ce forum il a sous entendu que le webmaster était un réac parce que celui ci a eu le malheur d aimer ce qu Akudo disait. Rien que le fait que je puisse utiliser l expression camp du bien fait aussi de moi un réac pour ces gens...


Non et c'est même tout l'inverse. Je ne considère pas qu'il y a un camp du bien et un mal fondamentalement opposés, mais que les deux s'entrecroisent.
Comme je le disais sur un autre sujet dédié au racisme, ce dernier est partout. Et je ne prétends pas y échapper dans mes réflexions et préjugés, j'essaie juste de m'en abstraire du mieux possible lorsque je m'exprime publiquement.

Sache aussi que je ne me place ni à l'extrême-gauche, ni à l'extrême-droite, même si je peux avoir sur certains sujets des positions communes avec l'une ou l'autre (comme vous avec valeurs actuelles).

Relis mes propos (même si je sais qu'il est tentant de les déformer) sur ce sujet et sur les autres. Je n'ai à aucun moment sous-entendu que Wiloooo était réac, mais qu'il était bien mal placé pour parler d'ordre moral de la censure, puisqu'en tant que webmaster il voyait très bien que toutes les sensibilités pouvaient librement s'exprimer sur le forum, dont les idées réacs (ce qui est normal et souhaitable).

Akudo
Homme de 25 ans
Strasbourg

3 remerciements
@Urukan

oui merci pour l'article :)

concernant la transition des enfants, ben perso oui ça me choque qu'on donne déjà des produits hormonaux à des ados, alors que justement la définition de l'adolescence c'est que c'est la transition entre l'enfance et l'âge adulte, et que non, les enfants et les ados font pas que des choix raisonnables et définitifs, justement l'adolescence est une période ou on change beaucoup d'avis sur soi et sur les autres. On peut y faire des choix que l'on regrette plus tard, comme l'explique @Urukan, et non c'est pas transphobe de penser ça @Louisiana, c'est juste vouloir protéger les individus. Certains peuvent être très éfféminés sans pour autant vouloir changer de sexe.
16 ans me semblerait un minimum légal pour autoriser la prise d'hormones.

Concernant les SJW, j'en ai parlé récemment avec un ami anglais rencontré à Exeter ou j'étais, alors ça commence à venir également en Angleterre sur certains campus (Leicester aparemment), donc oui, il y a un danger qu'ils prennent du pouvoir aussi en France.

Ivysaur
Homme de 26 ans
Nancy
Citation de Akudo
Concernant les SJW, j en ai parlé récemment avec un ami anglais rencontré à Exeter ou j étais, alors ça commence à venir également en Angleterre sur certains campus (Leicester aparemment), donc oui, il y a un danger qu ils prennent du pouvoir aussi en France.


Ah ben oui, si tu en as parlé avec un anglais qui t'affirme qu'il y a des sjw au Royaume Uni, c'est effectivement qu'ils sont en train de prendre le pouvoir en France, belle démonstration.

Akudo
Homme de 25 ans
Strasbourg

3 remerciements
non, je dis que comme ils arrivent à être influents au Royaume-Uni depuis très récemment, il y a une possibilité qu'ils prennent de l'importance en France également aussi, comme au départ c'était surtout aux US et au Canada

Ivysaur
Homme de 26 ans
Nancy
Oui mais outre le pays qui n'est pas le même, c'est surtout le glissement de "il y a des sjw" vers "ils vont prendre le pouvoir" qui m'a fait sourire.
Et si, petit à petit, ils arrivaient effectivement à prendre de l'importance dans les lieux d'exercice du pouvoir, quel serait le problème ?

Akudo
Homme de 25 ans
Strasbourg

3 remerciements
ben oui, ils prennent une forme de pouvoir en empèchant des gens de s'exprimer, alors que la vie universitaire c'est aussi le débat et la confrontation des idées, c'est sortir de sa "zone de confort", remettre en question ses opinions, se demander si on a raison ou tort dans ce qu'on pense.
un exemple: http://www.independent.co.uk/news/uk/home-news/isis-mock-facebook-post-student-edinburgh-university-islamophobia-investigate-police-robbie-travers-a7932811.html
un étudiant qui a été visé par une enquête pour "islamophobie" pour s'être moqué de l'état islamique

Ivysaur
Homme de 26 ans
Nancy
Oui, je lis bien dans cet article que l'université mène une enquête depuis les propos de l'étudiant. Mais pas à quel moment les gens sont empêchés de s'exprimer, ni qu'un terme est mis au débat.
Dans un débat, justement, se féliciter de la mort de certaines personnes est tout de même dérangeant.

Louisiana
Homme de 24 ans
Créteil

1 remerciement
Citation de Urukan
Concernant la transition (prise d’inhibiteurs d hormones et prise d hormones) durant l enfance [...] cela a de lourdes conséquence sur la vie future (dont la stérilisation) et un enfant ne se rend pas encore forcément compte des questions liées au sexe, des conventions sociales liées au sexe et de toutes les autres implications. Cela demande de la maturité c est tout ce qu elle dit.


Source ? Je m'attendrais à ce que le "rationnel" et "sceptique" de service s'appuie sur des sources. Du coup j'en ai moi : permettre aux enfants trans de transitionner améliore considérablement leur santé mentale. Et une autre source concernant le mythe du regret trans.

Aussi, la prise d'anti-hormones ne stérilise pas, les effets sont absolument réversibles. Et concernant la prise d'hormones (qu'on ne donne pas en France aux moins de 16 ans cf plus bas), il y a certes une baisse de la fertilité, mais il est toujours possible d'avoir des enfants même par accident. Une stérilisation ça nécéssite une vasectomie ou une ablation des trompes, souvent au vue d'une éventuelle réassignation génitale. Une opération qui aux Etats-Unis comme en France n'est pas pratiquée sur des patients de moins de 18 ans.

Citation de Urukan
Malheureusement certains veulent faire transitionner leurs enfants très tôt.


C'est pas les parents qui veulent que leurs enfants transitionnent, la plupart sont même réticents même si ils sont ouverts d'esprits. Ce sont les enfants qui insistent. Mais c'est bien, le rationnel de service est là pour propager les fake news d'extrême droite du style "Les parents font transitionner leur enfant de force par caprice". T'as sûrement trop regardé de Blaire White.

Citation de Akudo
16 ans me semblerait un minimum légal pour autoriser la prise d hormones.


C'est l'âge légal en France pour prendre des hormones. Avant cet âge, ce sont des bloqueurs d'hormones qui sont donnés.


C'est quand même VRAIMENT un petit plaisir pour moi de voir que vous vous donnez des grands airs et considérez les SJW (et vous considérez que moi et Ivysaur en sommes) comme non raisonnables, mais visiblement on est les seuls à se renseigner sérieusement sur le sujet au-délà de regarder une vidéo d'une anti-féministe à tendances racistes.

Edit : Pour ceux que ça intéresse un article intéressant et sourcé sur les enfants trans qui parle de plusieurs problématiques et mythes comme la peur qu'ils dé-transitionnent tous, l'âge à laquelle ils commencent une transition sociale, puis hormonale etc.

Akudo
Homme de 25 ans
Strasbourg

3 remerciements
@Louisiana

c'est pas un mythe le regret car même l infographie que tu partages montre le contraire: tu as entre 4 et 5 % d insatisfaction selon les questions

il me semble que c'est un taux assez important pour ne pas être négligé.

et arrête de qualifier ceux qui ne sont pas d'accord avec toi d'être d'extrême droite, ton ton est agressif.



d'autre part même la prise d anti hormone me pose question. il me semble que cela retarde la puberté et le développement du corps..

Et encore une fois ne pas oublier que ceux sont des enfants... Qu on le veuille ou non, un enfant n'a pas la maturité suffisante pour prendre des décisions concernant sa vie et son avenir.

Louisiana
Homme de 24 ans
Créteil

1 remerciement
Citation de Akudo
c est pas un mythe le regret car même l infographie que tu partages montre le contraire: tu as entre 4 et 5 % d insatisfaction selon les questions

il me semble que c est un taux assez important pour ne pas être négligé.


Pour ne pas être négligé certes mais pour que ce soit le point central d'un argumentaire s'opposant à la transition ? Non. D'autant que les gens qui n'ont pas répondu que la transition a amélioré considérablement leur bien-être/santé mentale n'ont pas dit qu'elle l'avait empiré ou que transitionner était une erreur. Pour certains, c'était peut-être juste que le problème était plus profond.

Citation de Akudo
et arrête de qualifier ceux qui ne sont pas d'accord avec toi d'être d'extrême droite, ton ton est agressif.


Je ne traite pas ceux qui sont en désaccord avec moi d'extrême droite, je dit que Blaire White est d'extrême droite et c'est un fait : c'est une idole de l'alt-right américaine, proche de Milo Yannipoulous, et elle n'a jamais caché son soutien à Trump et elle continue de le soutenir.

Citation de Akudo
d'autre part même la prise d anti hormone me pose question. il me semble que cela retarde la puberté et le développement du corps..


Ca stoppe la puberté jusqu'à arrêt de la prise des anti-hormones, même. C'est couramment utilisé pour des enfants qui ont une puberté précoce (vers 8-9 ans) pour ne pas qu'ils soient vus avec curiosité par leurs camarades donc le risque est assez maîtrisé.

Citation de Akudo
Et encore une fois ne pas oublier que ceux sont des enfants... Qu on le veuille ou non, un enfant n'a pas la maturité suffisante pour prendre des décisions concernant sa vie et son avenir.


Et pourtant, tout semble contredire cette affirmation, du moins concernant les enfants trans. Mais continue d'avancer des choses sorties de ton chapeau. Crie dans le vide la prochaine fois, il y aura de l'écho.

Khloroforme
Non binaire de 24 ans
Paris

29 remerciements
Littéralement moi



Rejoindre BeTolerant