Rejoindre BeTolerant

Forums LGBT+
Forum Bi
Masculin ou féminin : trouble identitaire

Masculin ou féminin : trouble identitaire

Pallas
Femme de 23 ans
Dijon
Ce sujet est une demande d'aide, écoute et bienveillance sont de rigueur

Bonjour, bonsoir à tous.

Je ne pense pas être la seule à vivre cela alors je souhaitais avoir vos avis sur la question. Je suis une jeune femme (bisexuelle) et je suis plus attirée par la masculinité alors que toute la société me pousse à être féminine. Ressentez-vous cela également ? J'envie sincèrement la féminité de mes amies mais pourtant je ne fais rien pour l'être, cela ne m'intéresse pas. J'ai du maquillage, et des jolies robes chez moi mais je préfère me coiffer à la-va-vite et porter des chemises. Alors pourquoi désirer autant une facette qui ne m'attire naturellement pas ?

Chocopops
Femme de 29 ans
Paris

1 remerciement
Coucou !

Je suis dans la même situation que toi; depuis l'ado. J'ai également cette envie d'être jolie et à l'aise. Mais faut pas se mentir . Etre une femme ne se limite pas aux maquillages et à aux tenues . Encore moins aux images véhiculées par la société.

J'pense que ces questions que tu te poses ; reflètent plus un manque de confiance en soi . Etre perdu et ne pas pouvoir véritablement s'identifier ( on le fait toutes d'une certaines manières) . Tu dis que la société te pousse ...
Mais si tu veux un bon conseil ; Vis pour toi et libéres toi de ces impressions là . Soi toi même et crois moi que ça se fera ressentir même si tu as les cheveux en pétard huhu ^^

Moi aussi j'aimerai avoir le sourire d'une miss France ...Sauf que bah non je suis juste moi ; pas le top de la féminité et je l'accepte et en fait ma force .

Pallas
Femme de 23 ans
Dijon
Merci de ta réponse Chocopops.
C'est vrai qu'on n'est jamais son propre idéal et qu'on a tendance à envier ceux qui nous entourent. Tu as raison, j'ai du mal à assumer ma masculinité (il faut dire qu'on me la reproche sans cesse). Mais si mon souci vient de là, à moi de prendre les choses en main pour aller mieux.

MargauxLFP
Femme de 32 ans
Calais 62100

4 remerciements
le soucis, c'est la société qui nous force à tenir un rôle
Moi, je suis bi aussi, je suis davantage attirée par les femmes que les hommes et niveau style vestimentaire, je peux faire les deux. Après comme les gens sont formater, ils vont te forcer par rapport à ce que la société véhicule. Assumer notre différence et ne pas faire attention aux autres c'est le principal mais pas si facile.

Pallas
Femme de 23 ans
Dijon
Merci de ta réponse MargauxLFP.
Le pire c'est cet espèce d'entre-deux dans lequel tu erres : être rejetée par les deux sexes parce que tu ne corresponds pas aux attentes. Le plus dur dans le fait de s'assumer, c'est d'accepter d'être à contre-courant et concevoir que pour ça tu peux être rejeté.

Nina82
Non binaire de 23 ans
Montauban

2 remerciements
Bienvenue au club meuf ! Moi aussi je préfère être androgyne, je me sens mal à l'aise dans des vêtements féminins :/

Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Eh bien on est pareils ! Quand j'étais gamine, ma mère m'habillé de façon très fille. Alors que depuis le collège, je me laisse aller par ce que je veux et m'habille pratiquement comme un mec.

WadiwasiWapiti
Femme de 22 ans
Quimper/Nantes
Je ne vois pas ce qu'il y a de mal à préférer des vêtements confortables et pratiques, en fait. Et puis, ça n'exclut pas la beauté, loin de là (le style classique, les chemises... *u*)

Ne t'inflige pas tout ce délire de froufrous, cosmétiques, talons ou que sais-je si ça ne te plaît pas. Tu ne te sentiras que plus mal dans ta peau. Comme la plupart des choses, ça doit venir de toi ou bien ça ne viendra jamais !

Ton refus est même la preuve d'un grand courage et d'une certaine volonté. Défier ainsi les codes sociaux est loin d'être facile. Et beaucoup de filles s'imposent tous ces diktats de la beauté, soyons honnêtes.

Il s'agira donc juste d'éviter les clichés comportementaux masculins, qui ne sont, eux, par contre, désirables ni chez les hommes, ni chez les femmes.

AlexLeo
Homme de 33 ans
Toulouse
Bonsoir,

Je comprends que cette discussion concerne avant tout les femmes, mais je souhaite tout de même faire un témoignage de soutien, à ma modeste mesure.
Homme cis bi, j'ai toujours été peu attiré, chez une personne, par les attributs de l'expression de genre féminine (maquillage, talon, jupe). (Je fais la distinction entre expression de genre et identité de genre : un homme qui porte une jupe ne devient pas une femme ! :) )
En général, une femme qui exprime fortement le genre masculin a de grandes chances de retenir mon regard.
Bref, tout ça pour dire qu'il existe des personnes à ce composé de masculin et de féminin peut plaire.
Mais je suis d'accord pour dire que l'acceptation de tes goûts en termes d'expression de genre doit venir avant tout de toi - et pas du fait que tu pourrais plaire ou déplaire à des personnes.

Pallas
Femme de 23 ans
Dijon
Merci à vous pour vos réponses.

AlexLeo ton message est le bienvenu, le sujet ne concerne pas exclusivement les femmes.

Mais cette notion de "féminité/femme vs masculinité/homme" est tellement ancrée dans la conscience collective que dès que tu t'en affranchis d'une manière ou d'une autre, tu es mal considéré. Une amie me disait récemment qu'elle détestait se maquiller mais qu'elle le faisait systématiquement avant de sortir, pour ne pas être mal vue.
Comme si c'était signe de laisser-aller. Et c'est cette image qu'on te colle sur le dos qui est dure à supporter pour ma part.

AlexLeo
Homme de 33 ans
Toulouse
La plupart des femmes que je fréquente n'ont plus à subir cette injonction à se maquiller - du moins je crois. Ça me paraît assez étonnant que ce type d'injonction existe encore. Mais c'est lié aux personnes que je fréquente.
Une autre injonction faite aux femmes plus fréquente, et qui n'a peut-être pas été mentionnée dans la discussion, c'est celle de l'épilation (ne serait-ce que celles des aisselles et des jambes).

Pour celleux (j'inclus les personnes non-binaires) qui souhaitent conserver leur pilosité, le chemin est encore long. Mais les groupes de soutien existent. :) Et cette discussion montre aussi que les soutiens peuvent se trouver.

Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Citation de Pallas
Merci de ta réponse MargauxLFP.
Le pire c est cet espèce d entre-deux dans lequel tu erres : être rejetée par les deux sexes parce que tu ne corresponds pas aux attentes. Le plus dur dans le fait de s assumer, c est d accepter d être à contre-courant et concevoir que pour ça tu peux être rejeté.


En effet, le plus difficile c'est ça mais le plus important est que tu te sentes bien dans ta peau.
Quand on se sent bien avec soi-même, on se sent mieux avec les autres.

Perso je suis plutôt féminine, pas princesse mais féminine et je vois que les gens ont ce réel besoin de mettre une étiquette à tout le monde tout le temps.
Une fille féminine est perçue comme hétéro pour la société, une fille masculine comme lesbienne, voilà la mentalité générale et limitée dans laquelle on vit au quotidien.

Je me maquille et pourtant je ne m'estime pas très féminine car je ne mets pas de robe, pas de talons, je n'aime pas le rose (la liste pourrait s'allonger lol). Je ne m'estime pas pour autant masculine car j'aime me maquiller, j'aime avoir des cheveux longs, porter des sacs à main, des bijoux parfois, je ne m'estime pas androgyne non plus.

Le fait de sortir d'un cliché dérangera toujours les gens.
Je ne sais pas si on peut dire ça mais le degré de féminité ou de masculinité n'est pas le même selon les personnes. Il y a différents types de féminités/masculinités c'est ça qui est beau : la différence ^^

J'espère que tu arriveras à devenir celle que tu souhaites, la vie mérite d'être simplifiée =)

Katarzyna18
Femme de 20 ans
Beziers
Je suis dans la même situation,alors comme tu voit t'es pas tout seul puis tu devrais vivre de la façon qui vous convient le mieux, toujours quelqu'un nous jugera


Rejoindre BeTolerant