Rejoindre BeTolerant

Forums LGBT+
Actualités LGBTi+
L'homosexualité est une abomination n'est pas un appel à la haine

L'homosexualité est une abomination n'est pas un appel à la haine

Wiloooo
Homme de 29 ans
Lyon

33 remerciements
Administrateur
Ce sujet est une actualité

PATRICK KOVARIK / AFP

Christine Boutin doit être tout sourire, mardi dernier (9 janvier 2018), la Cour de cassation a annulé sa condamnation au motif de provocation à la haine ou à la violence. Pour rappel l'ancienne ministre avait déclaré en 2014 que



L'homosexualité est une abomination. Mais pas la personne. Le péché n'est jamais acceptable, mais le pécheur est toujours pardonné



La sphère médiatique à l'époque s'était emballée en faisant la une de certaines journaux. L'affaire est allée en justice. Madame Boutin a éte condamnée le 18 décembre 2015 à 5000 euros d'amende pour provocation publique à la haine ou à la violence. Cette décision de justice a été confirmée en appel le 2 novembre 2016. S'ajoute à cela une autre condamnation chiffrée à 2.000 euros de dommages et intérêts aux associations : Le Refuge, Mousse et Inter-LGBT, portées parties civiles. Suite à cette décision, Madame Boutin a formé un pourvoi en cassation.


Aucun appel à la haine


Revirement total de situation de la part de la Cour de cassation, mardi dernier. La haute juridiction, a déclaré que même si le propos incriminé est outrageant, il ne contient néanmoins pas, même sous une forme implicite, d'appel ou d'exhortation à la haine ou à la violence à l'égard des personnes homosexuelles.


Une décision vraiment déconcertante, voire même décevante. Un responsable politique doit mesurer ses paroles, clairement la citation lâchée par Christine Boutin lors d'un entretien pour la revue "Charles" est dangereuse !


Informations

Date de publication : 10/01/2018 à 13:26
Source : https://www.nouvelobs.com/politique/20180109.OBS0366/l-homosexualite-est-une-abomination-la-condamnation-de-boutin-annulee-en-cassation.html


Lindos
Homme de 36 ans
Lyon

41 remerciements
Madame Boutin qui a fondé le Parti Chrétien Démocrate dont les positions politiques sont de toute évidence alignées sur les instructions de Bible, a répété ce qui est écrit dans le Lévitique 18.22 (SEG) : « Tu ne coucheras point avec un homme comme on couche avec une femme, c'est une abomination ».

En droit français il est sans doute possible de différencier les homosexuels de l'homosexualité en tant que pratique, comme l'ont aurait la liberté d'avoir l'opinion que la sexualité est une abomination même si c'est une énorme connerie (et tout aussi proche des croyances chrétiennes).
Comme il est possible de différencier les chrétiens fondamentalistes et la croyance dans la Bible, dont on peut penser et pourrait aussi dire apparemment, que c'est une abomination.

De toutes les manières ce sont soit les uns qui ont raison, soit les autres, soit les deux.
Personnellement en tant qu'homosexuel athée je penche pour que ce soit les croyances des autres qui sont une abomination ^^

Yotuel
Homme de 28 ans
Pau
Au vu de la jurispridence, je suis pas vraiment surpris de cette décision. En général, la justice ne condamne pas quand on fait pas référence aux personnes directements ou quand on n'établie pas une hiérarchie ou une comparaison avec autre chose.

C'est la jurisprudence "nique la France" des rapeurs.

Ceci dit des propos peuvent être homophobes, racistes ou sexistes même s'ils ne sont pas condamnable par la justice. Cette sortie homophobe (homosexualité et abomination) avait était aussi faite par un élu de Guadeloupe, Olivier Serva, qui est devenu député macroniste en juin dernier.

Eaubrune
Homme de 43 ans
Toulouse
En même temps... ce que dit la justice n'est pas parole d'évangile ! Combien de fois la Justice a tranché sur des choses et c'est complètement planté ?

Alors si les juges ont délibéré que Cri cri boudin n'avait juste que cité un passage de la bible, ils ne peuvent pas l'incriminer parce qu'elle en est pas directement l'auteur. Mais néanmoins si elle a donné cette citation biblique, soyons clair c'est que quelque part elle est en adéquation par rapport à cela.

Moi ça me fait un peu rire quand même de dire on n'est pas contre les homosexuels mais contre l'homosexualité. C'est d'une hypocrisie énorme ! Alors oui vous allez me dire on peut aimer une personne mais ne pas aimer ce qu'elle fait. De dire ça, c'est valable sur un temps T.

Par exemple si je connais et aime une personne mais qui sur un laps de temps se comporte mal (est agressif, insultant, désagréable,...) je sais ou j'ai l'espoir que cette personne se reprennent et voit que son comportement n'était pas judicieux.

Pour l'homosexualité ou la bisexualité, c'est un peu différent car là c'est pas un comportement sur un laps de temps, mais on est (du verbe "être") réellement homo ou bi, c'est une nature profonde je dirais et ce n'est pas sur un laps de temps.

Alors oui il parait que certains soi disant étaient homo et ont été "guéri" de leurs homosexualités. Personnellement j'en doute. Je pense que ces soi disantes personnes n'étaient pas homosexuelles. Peut-être pensaient-elle l'être et que finalement c'était une erreur d'appréciation de leur propre personne. Il peut aussi, à mon sens, y avoir qu'on est un "passage" bisexuel/homosexuel dû à des tas de facteurs d'ailleurs (vouloir essayer, tenter une expérience,...) et que finalement ces gens là ne le sont pas.

Mais je trouve hypocrite parce qu'essayer de changer juste le mot, je ne suis pas contre les criminels mais contre la criminalité. Ça n'a pas de sens car l'auteur du crime est intiment lié à son acte. Alors bien sur un criminel peut changer et devenir pacifique mais tant qu'il est criminel on s'en méfie, c'est ça que je voulais dire. Puis comme je l'ai expliqué, le crime n'est pas une nature, elle est lié a un facteur qui pousse à tuer (la jalousie, la folie, l'embrigadement...) tout comme le vol,...

Alors que l'homosexualité/bisexualité est aussi inhérente que d'être blond, brun ou d'avoir la peau mate, que d'aimer tel ou telle choses (la couleur bleue, verte, rouge, la musique,...) plutôt que telle autre. Elle est aussi inhérente que l'attirance physique. Qu'es ce qui fait qu'un hétéro va être attiré par une femme ? Ce n'est pas un choix, il ne se force pas il est. Ben pour les bisexuel(le)s et les homosexuel(le)s c'est la même chose, enfin a mon avis !

Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Cette femme est aussi dans le pêcher, alors donner des leçons aux autres et se hisser comme suivant le près l'enseignement religieux, elle repassera ...

Son mariage n'est pas légal et fait parti des pêchers aux yeux de l’Église ... Lire l'article en lien plus bas.

Donc pour moi elle peut dire ce qu'elle veut, ça n'a aucun poids. Une femme comme ça n'a pas de validité en jouant sur deux tableaux à la fois. Concernant la justice, je peux comprendre ce jugement, mais là encore il ne rendra que plus haineux que ceux qui le sont déjà. Ce n'est pas trop important.

(Je ne me considère pas attaqué par cette femme parce que je ne suis pas Catholique, ayant fait mon apostasie depuis des années pour sortir de cette "religion" qui embrume la clarté de l'esprit.)

http://leplus.nouvelobs.com/contribution/879165-christine-boutin-et-son-cousin-de-mari-sa-situation-maritale-est-licite-mais.html

Eaubrune
Homme de 43 ans
Toulouse
Citation de Happyyokai
Cette femme est aussi dans le pêcher, alors donner des leçons aux autres et se hisser comme suivant le près l enseignement religieux, elle repassera ...

Son mariage n est pas légal et fait parti des pêchers aux yeux de l’Église ... Lire l article en lien plus bas.

Donc pour moi elle peut dire ce qu elle veut, ça n a aucun poids. Une femme comme ça n a pas de validité en jouant sur deux tableaux à la fois. Concernant la justice, je peux comprendre ce jugement, mais là encore il ne rendra que plus haineux que ceux qui le sont déjà. Ce n est pas trop important.

(Je ne me considère pas attaqué par cette femme parce que je ne suis pas Catholique, ayant fait mon apostasie depuis des années pour sortir de cette religion qui embrume la clarté de l esprit.)

http://leplus.nouvelobs.com/contribution/879165-christine-boutin-et-son-cousin-de-mari-sa-situation-maritale-est-licite-mais.html


En aucun cas bien sur je ne donne raison à cette femme qui n'est pas à son premier coup d'essai d'ailleurs. Elle était d'ailleurs contre le pacs sous Jospin. Non ce que j'essaye - peut-être maladroitement - de souligner c'est qu'il y a une profonde hypocrisie de leur part.

Par exemple la plupart comme les autres de la manif pour tous, disent mais pourquoi fallait-le mariage pour tous, ils avaient le pacs. Hors ce sont les même pour la plupart qui se sont en leurs temps ligué contre le pacs. Je trouve leur procédés malhonnête. Ce sont les même qui disent on a rien contre les homo et les LGBT mais curieusement ils trouvent pour la plupart contre-nature est une abomination. C'est quand même une chose assez contradictoire quand même.

Après je suis désolé de le dire, mais je me considère croyant et chrétien et je me refuse d'être associé de loin ou de près à des excités fondamentalistes. Cette femme ne représente en aucun cas ma croyance et va même à son encontre. Comme je disais sur un autre forum je fais la différence entre croire (en quelqu'un quelque chose) et adhérér à une règle (d'ou le terme religion d'ailleurs). Je crois que dans les religions certains ont pris en otage "Dieu" ou les croyants pour mieux les "manipuler à leur guise. Je pense pas inconcevable de croire en Dieu mais pas forcément à des règles édictés par des hommes pour asseoir un pouvoir. Jésus lui même en son temps s'était insurgé contre des forme de pouvoir stupides érigés pour asseoir un pouvoir.

Balthazar
Homme de 61 ans
Namur
Je ne me suis pas lever un matin en me disant je veux être gay. A 11 ans j'ai été abusé sexuellement par le fils d'un voisin. a 12 ans je suis aller dans un internat et pendant une année scolaire ai été abusé par un frère des écoles chrétiennes. Il était le titulaire (chargé de classe) et prof de religion. Cette année là j'ai reçu le prix de religion, il faut croire que c'est moi qui le suçait mieux. Tout cela j'ai essayé de l'oublier mais comme les gars de Lyon qui ont mis du temps a créer " la parole libérée" j'ai mis du temps à en parler. Vivre l'homosexualité, vu mon âge sera difficile mais pouvoir le dire à des gens qui ne vont pas me juger cela fait du bien. cordialement Balthazar

Ancien membre
Utilisateur désinscrit
La véritable "Abomination",
c'est elle et son pédophile de père !!!
C'est le secret de polichinelle du fruit de sa relation incestueuse couverte au nom du "quand dira-t-on ?" par le mariage forcé avec son cousin, lui même un peu trop porté sur les quéquettes même selon les critères vaticanais.
Transformer deux hontes en secret familial avec la complicité de l'église tout en reprochant à d'autres de s'aimer au grand jour pour en faire les boucs-émissaires des croyants et autres imbéciles, manière habile et hypocrite de faire diversion sur leurs "propres" crimes, ça ne manque pas de sel.
Mais tout finit par se savoir... et les ordures, par obtenir la monnaie de leur pièce, d'une justice autre que celle des corrompus.

Lindos
Homme de 36 ans
Lyon

41 remerciements
Eaubrune,

Les modérés sont à l'aise contre leurs fondamentalistes/extrémistes lorsqu'il n'y a pas de concurrence plus brutale. Sinon ils sont pris entre deux feux, et in fine quand les choses tournent mal ils sont obligés de rallier leur camps et ses extrémistes.

Déjà actuellement on ne voit pas beaucoup de croyants modérés se mobiliser contre les manifs pour tous, ni pour les croyants modérés de la religion concurrente dont les extrémistes maltraitent et éliminent consciencieusement les croyants de leur religion. A part le pape et encore, car s'il se mobilise pour les croyants concurrents il ne se mobilise pas beaucoup pour les gays (il a la phobie des lobbies gays) même s'il en fait plutot plus que les autres.

Pour les extrémistes c'est une évidence c'est même fondamental, il faut que leur modérés souffrent de la concurrence pour que le vent leur soit favorable. Meme Trump l'a compris il passe son temps à verser de l'huile sur le feu ^^

Balthazar
Homme de 61 ans
Namur
Il faudrait d'abord que les politiques n'interviennent pas dans la vie sentimentale et sexuelle de chacun(e)s, à partir du moment que les choses sont consenties. Bien sûr protéger les jeunes des abus (je sais de quoi je parle) mais laisser les adultes vivre en dehors de tout jugement. Beaucoup de pas ont été fait comme le mariage pour tous, il faudrait que tout les hétéros acceptent les homos comme tout les homos acceptent les hétéros. si on voyait les choses dans l'autre sens et plus dans l'autre genre.

Eaubrune
Homme de 43 ans
Toulouse
Citation de Balthazar
Je ne me suis pas lever un matin en me disant je veux être gay. A 11 ans j ai été abusé sexuellement par le fils d un voisin. a 12 ans je suis aller dans un internat et pendant une année scolaire ai été abusé par un frère des écoles chrétiennes. Il était le titulaire (chargé de classe) et prof de religion. Cette année là j ai reçu le prix de religion, il faut croire que c est moi qui le suçait mieux. Tout cela j ai essayé de l oublier mais comme les gars de Lyon qui ont mis du temps a créer la parole libérée j ai mis du temps à en parler. Vivre l homosexualité, vu mon âge sera difficile mais pouvoir le dire à des gens qui ne vont pas me juger cela fait du bien. cordialement Balthazar


Là aussi comme je dis je fais la distinction entre des personnes fussent-ils religieux et qui abusent de leur pouvoir, de leur place pour abuser des enfants - et d'ailleurs qui est un fait extrêmement grave et absolument contraire à ce qu'ils sont censé enseigner à savoir le respect de l'autre et entre avoir foi en quelque chose d'immatériel, de plus spirituel.

Eaubrune
Homme de 43 ans
Toulouse
Citation de Lindos
Eaubrune,

Les modérés sont à l aise contre leurs fondamentalistes/extrémistes lorsqu il n y a pas de concurrence plus brutale. Sinon ils sont pris entre deux feux, et in fine quand les choses tournent mal ils sont obligés de rallier leur camps et ses extrémistes.

Déjà actuellement on ne voit pas beaucoup de croyants modérés se mobiliser contre les manifs pour tous, ni pour les croyants modérés de la religion concurrente dont les extrémistes maltraitent et éliminent consciencieusement les croyants de leur religion. A part le pape et encore, car s il se mobilise pour les croyants concurrents il ne se mobilise pas beaucoup pour les gays (il a la phobie des lobbies gays) même s il en fait plutot plus que les autres.

Pour les extrémistes c est une évidence c est même fondamental, il faut que leur modérés souffrent de la concurrence pour que le vent leur soit favorable. Meme Trump l a compris il passe son temps à verser de l huile sur le feu ^^


Ceux que tu appelle modéré ne le sont peut être pas tant que ça... juste en façade en tout cas. Non je parle plutôt d'une minorité silencieuse ou plutôt qu'on entend pas assez comme le parvis qui milite pour que dans les églises il y ai plus de place aux femmes, plus d'exclusion et de discrimination sur les LGBT ou les personnes divorcés. Trump a tout sauf d'un modéré au passage.

Il y a des chrétiens qui ont monter leur propre églises comme des MCC (églises communautaires ou églises inclusives qui non seulement acceptent mais milite pour que les LGBT ait toute leur places, puisse vivre leur foi sans aucun tabou sur leur sexualités) ou comme des association David et Jonathan qui sont composé d'homosexuels/bisexuels et (même s'ils sont pas assez entendu dans les médias) dénoncent les conneries de certains évêques et cardinaux. Ils étaient en première ligne contre les manif pour tous par exemple. Alors évidemment, ils font pas le poids médiatiquement parlant contre les religions - qui sont des mastodontes et peuvent faire interdire des droits d'antennes.

Quant au pape actuel, certes c'est timide trop timide... mais il faut savoir sans pour autant le défendre que s'il disait "vive les gays" ils seraient le soir même écarté d'une façon ou d'une autre par des très conservateurs cardinaux. Un exemple, Jean-Paul Ier qui aurait pu (je met ça au conditionnel être empoisonné ou tué) révolutionné certaines choses, car il avait des idées trop progressistes à l'époque pour tout les crétins de cardinaux autour de lui (favorable à la capote par exemple, la contraception) , résultat il a fait à peine 1 mois et 3 jours.

Donc même si un pape existait avec des idées révolutionnaire pour l'Eglise, il y a de forte chance qu'il soit arrêté (ou pire tué) avant d'avoir pu entamer ce qu'il aurait souhaiter.


Rejoindre BeTolerant