Rejoindre BeTolerant

Forums LGBT+
Forum Gay
Une recrudescence de la solitude ?

Une recrudescence de la solitude ?

Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Je ne sais pas exactement car je n'ai pas accès aux données de BeTo mais j'ai l'impression qu'il y a une nette augmentation des nouveaux membres (gay) sur BeTo depuis 2 semaines. Il se trouve que ça correspond à la période de Noël et comme le suggère si bien le père Noël est une ordure c'est une période propice au suicide car il souligne la solitude. Et malheureusement la solitude familiale touche plus les homos que les hétéros, touche plus les minorités marquées que les majorités. Pensez-vous qu'il y aurait un lien entre la solitude et l'inscription à BeTolérant ?

Wiloooo
Homme de 29 ans
Lyon

33 remerciements
Administrateur
Effectivement début janvier c'est le raz-de-marée, mais c'est partout pareil même chez les sites concurrents.
Y a deux causes :
- comme tu l'as dis, l'effet des fêtes de fin d'année, où l'on se sent plus seul etc etc
- mais aussi les bonnes résolutions de la nouvelle année, motivent beaucoup les célibataires

Lindos
Homme de 36 ans
Lyon

41 remerciements
Ce sont surtout les étudiants qui dépriment pendant les vacances scolaires et soirs de fêtes, quand ils n'avaient déjà pas le moral, sont épuisés, se retrouvent seuls, n'arrivent pas à se faire des amis, et sont loin ou fâchés avec leur famille.

Après je ne saurais pas dire si cela peut être un motif de nouvelle inscription sur un site.

Skyquiver
Homme de 30 ans
Près de Nice

9 remerciements
Espérons que parmi le cru 2018 se trouve quelques perles intéressantes alors, parce que jusque là, que l'on soit étudiant ou pas, il y a vraiment de quoi déprimer, ça manque cruellement de garçons intéressants et matures de notre âge !

Ivysaur
Homme de 25 ans
Nancy
Citation de Wiloooo
Effectivement début janvier c est le raz-de-marée, mais c est partout pareil même chez les sites concurrents.
Y a deux causes :
- comme tu l as dis, l effet des fêtes de fin d année, où l on se sent plus seul etc etc
- mais aussi les bonnes résolutions de la nouvelle année, motivent beaucoup les célibataires


Et une troisième : il fait froid, les gens sortent moins.

Clenake
Femme de 39 ans
Tours

3 remerciements
Personnellement je préfère penser que c'est l'effet de la nouvelle année et de ses bonnes résolutions !
Ils décident de prendre leur courage à deux mains avec l'espoir que ca marche.
A nous de les retenir ^^

Ancien membre
Utilisateur désinscrit
@ Skyquiver

Pour avoir lu toute ton annonce je comprends ton mépris des gens d'ici. Je ne pense pas que le prince charmant ait jamais existé, ni ici ni ailleurs (peut-être dans Game of thrones ?). Tu pourrais faire conjuguer ta frustration avec un autre mec frustré lui aussi. Ce n'est pas très romantique mais ça a le mérite d'être réel.

Akudo
Homme de 24 ans
avranche

3 remerciements
Pour le coup, je ne suis pas sûr non plsu que ça soit spécifique aux homos, on se fixe aussi des objectifs en début d'année, notamment celui de mettre fin à son célibat.
Puis il fait froid, on est en période de révisions donc on passe plus de temps à trainer sur le pc ^^

Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Faisant partie des gens "frustrés et méprisants", j'avoue être assez d'accord avec Skyquiver. :D
Il est bien difficile de ne pas avoir envie de se pendre devant l'inanité du contenu de beaucoup de profils et des conversations que l'on peut avoir ici. Il faut aussi avouer que les discussions s'éternisent souvent pendant des semaines pour se transformer en bavardages qui ne mènent nulle part, et surtout pas sur du concret.
Après je pense que c'est un peu lié au caractère du site. Vouloir faire d'un site de rencontres une communauté ou vice versa, crée une dichotomie qui, je pense, empêche chacun de ces deux aspects de prospérer efficacement. Mais bon c'est une autre histoire...^^;

Wiloooo
Homme de 29 ans
Lyon

33 remerciements
Administrateur
@Skyquiver
Je te trouve dure tout de même. Et ce n'est pas en publiant ce genre de message que tu vas en attirer d'autres. Il faut savoir être optimiste, j'ai reçu de jolis témoignages d'hommes beaucoup plus âgés que toi et qui ont trouvé leur moitié ici.
C'est agaçant de voir les gens se plaindre, comme si trouver sa moitié c'était si évident. Non ça ne l'est pas et encore heureux. Oui c'est difficile de s'accorder avec quelqu'un, je suis webmaster d'un site de rencontres et je suis seul aussi (un comble ?). Mais contrairement à certains je crois à mon site, j'ai fait de très belles rencontres, et je suis persuadé qu'un jour ou l'autre je trouverai ma moitié ici.

Et je ne dis pas cela pour faire du marketing etc...
Car il faut savoir qu'à la base j'ai créé betolerant pour me trouver un amoureux

Clenake
Femme de 39 ans
Tours

3 remerciements
Pauvre Wiloooo, 2018 sera pour toi !
Je partages mes bonnes ondes

Jeyde
Homme de 38 ans
Tours

1 remerciement
Et puis seul n'est pas synonyme de célibataire et réciproquement.

Et pour ceux qui ne trouvent pas leur bonheur sur Betolerant et qui veulent plus de personnes intéressantes, vous devez connaître des gens qui ne sont pas sur le site? Invitez-les à s'inscrire et peut-être qu'il y aura des personnes invitées par d'autres qui seront intéressantes à vos yeux. Je sais c'est pas notre rôle de faire ça mais ça pourrait aider pas mal de monde cette effet boule de neige, si chaque personne invitait une ou plusieurs nouvelles personnes ici.

Je fais parti des personnes dites "seules" mais je ne m'en plains pas. Après je peux comprendre que ça pèse.

Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Espérons que parmi le cru 2018 se trouve quelques perles intéressantes alors, parce que jusque là, que l on soit étudiant ou pas, il y a vraiment de quoi déprimer, ça manque cruellement de garçons intéressants et matures de notre âge !


Ne le prends pas mal,j'ai bien lu tout ton profil,et pour moi tu t'arrête bien souvent à cause de détails sans réel importance et passe à coté de profils qui pourraient te correspondre sans que tu le sache à cause de ca,bon après c'est ton choix,ca se respecte,mais quand on se ferme beaucoup de portes,il faut savoir assumer après^^. Découvre les gens,ils peuvent te surprendre(ou pas,c'est le risque,mais l'amour est aussi un risque.),ne reste pas sur le défaitisme que laisse paraître ton message qui lui aussi pourrait te faire passer à coté de personnes.


je suis webmaster d'un site de rencontres et je suis seul aussi (un comble ?).

Figure toi que je me demande depuis quelques temps pourquoi^^"

Wiloooo
Homme de 29 ans
Lyon

33 remerciements
Administrateur
@Clenake
T'es trop mignonne
@Ankoku
l'ironie de la vie sûrement

Ancien membre
Utilisateur désinscrit
@wilooo ou peut être que personne n'a le critère de ton message sur LOL

Wiloooo
Homme de 29 ans
Lyon

33 remerciements
Administrateur
@Ankoku chut ça doit rester entre nous

Ancien membre
Utilisateur désinscrit
J'emporterais ce "lourd" secret dans la tombe

Diasmely
Homme de 20 ans
Toulouse

1 remerciement
Citation de Kirua
Faisant partie des gens frustrés et méprisants , j avoue être assez d accord avec Skyquiver. :D
Il est bien difficile de ne pas avoir envie de se pendre devant l inanité du contenu de beaucoup de profils et des conversations que l on peut avoir ici. Il faut aussi avouer que les discussions s éternisent souvent pendant des semaines pour se transformer en bavardages qui ne mènent nulle part, et surtout pas sur du concret.
Après je pense que c est un peu lié au caractère du site. Vouloir faire d un site de rencontres une communauté ou vice versa, crée une dichotomie qui, je pense, empêche chacun de ces deux aspects de prospérer efficacement. Mais bon c est une autre histoire...^^;


Tu ne penses pas que c'est propre aux rencontres virtuelles de manière général ? Celles qui tournent autour d'aucun socle commun, j'entends (car sauf si tu es un engagé activiste pur et dur de la cause LGBT et/ou que tu adores passer ton temps sur des forums, pas sûr que Betolerant offre un large éventail de choix d'activités à pratiquer ensemble en dehors des rencontres :rire: ).

On est peu nombreux, disséminés à gauche à droite avec des intérêts divers et variés -et plus encore lorsqu'il s'agit des intérêts des uns à l'égard des autres- alors j'admets que ça doit pas souvent donner lieu à autre chose que du verbiage poussant au détachement lorsqu'on tente plus ou moins aléatoirement de se lancer et de s'engager dans une ou deux conversations (malgré nos amours usuels concernant le fait de converser, d'argumenter et de tout un tas d'autres choses).
Après tout, on est humains.
Si y a pas d'attaches, y a pas d'attaches.
M'est avis que les lieux communs et les activités communes en sont. Ou du moins, permettent d'en créer plus aisément.

Personnellement, ce qui m'ennuie de plus en plus, outre ce que tu as mis en avant dans ton message, c'est l'aspect non-réel du virtuel. Ca peut paraître évident, dit comme ça, mais mon dieu que c'est emmerdant !
C'est une toute autre grille de lecture où les hiérarchisations individuelles fonctionnent différemment et où il en va de même pour celles temporelles.
Ici, tu peux pas voir le m'enfoutisme ou l'aspect profondément inintéressant de ton interlocuteur. Tu peux pas savoir à quel point il se fout de toi ou non, au mieux le supposer après un moment relativement long. C'est déconcertant et, de facto, souvent désengageant à l'égard du fonctionnement même du virtuel.
Aussi, parfois, on arrive même à passer à côté des côtés intéressants de nos partenaires d'une fait d'une fausse lassitude. Or m'est avis qu'on est pas lassé d'eux mais du fonctionnement du virtuel. On en devient élitistes, blasés, et même derrière toute notre bonne volonté, on a cette terrible impatience due à cette valse des gens permanente. Valse dans le sens où ils s'enchaînent tous mais également dans le sens où tous vivent un peu le même phénomène une fois dans les sphères virtuelles. Seules leurs réactions diffèrent (du fait de leurs expériences et de leurs personnalités, ce genre de choses quoi x')).
Tout comme tout le monde n'est pas queutard, tout le monde n'est pas free-full-easy-virtual :rire:

Actuellement, j'sais pas comment faire pour passer par dessus ça si ce n'est en me distançant au maximum de l'attente de relations virtuelles durablement satisfaisantes et en "attendant" de me laisser surprendre. Parfois j'tente encore, en mode un peu yolo. Mais sérieusement, comptez par sur moi pour mener plusieurs conversations complexes en même temps sur ce site. J'préfère largement vivre la gêne d'un rendez-vous (qu'il soit plaisant ou non) réel improvisé en mode "Viens chez moi, là, maintenant, tout de suite, qu'importe la suite" que l'indolence ou la sursollicitation auxquelles on sait se confronter lorsque face à bien des fils privés ;rire:

Ancien membre
Utilisateur désinscrit
@Diasmely

Je pense que c'est à la fois lié aux nouveaux modes de rencontres virtuelles, mais je pense aussi qu'il y a une spécificité Betolerant. Pour avoir écumé la plupart des sites de rencontres existants (paix à mon âme), je n'ai jamais enchainé autant de conversations qui n'avaient aucun but précis. J'ai l'impression que certains se sont installés sur Betolerant pour longtemps, s'y sentent bien et n'ont pas forcément envie de bouger (et tant mieux pour eux, hein). Je suis aussi persuadé que le site est une usine à relations à distance, en raison de sa faible population. Mais bon, je digresse.
Après, tout est question de conception. Pour moi, un site de rencontres c'est un outil, un mal nécessaire, un supplice que je m'inflige sans doute par masochisme inconscient ;P
Sur tous les sites et appli que j'ai eu le malheur de fréquenter auparavant, les conversations étaient prétexte à une rencontre. Ici, j'ai l'impression que c'est l'inverse, les rencontres sont prétexte à une conversation.

Je suis tout à fait d'accord sur l'absence de temporalité, de bonne volonté, et même d'empathie que suscitent ces échanges virtuels. Et j'avoue être également blasé au énième "brave gars" qui vient "faire connaissance". J'en suis arrivé à avoir un presque ulcère à chaque nouvelle conversation. Tel Sisyphe regardant son rocher. "À quoi bon ?" Personnellement en ce moment, j'ai un besoin irrépressible de chaleur, de sourires gênés, de regards échangés, de chair, de réel. Il est bien loin le temps où l'on se disait qu'on se plaisait, et où l'on allait prendre un verre dans l'heure. (Je commence à parler comme un vieux con)^^;

Ancien membre
Utilisateur désinscrit
@ Kirua

Si tu as tant besoin de chair tu as la charcuterie ou les bars gays. Tu as tout de même cette chance d'habiter la ville la plus dense en offre commerciale et associative Gay.


Rejoindre BeTolerant