Rejoindre BeTolerant

Forums LGBT+
Place aux débats
Vous faites quoi pour vous préparer à l'effondrement ?

Vous faites quoi pour vous préparer à l'effondrement ?

Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Ce sujet est un débat, échangez et partagez dans la bonne humeur

Ce n'est pas le sujet le plus sexy mais pourtant il est essentiel. D'ici quelques années les Etats-nations dont le nôtre (la France) vont s'effondrer. La majorité des membres de BeTo vont connaître ce cataclysme. Ce sera au mieux dans 10 ans, au pire dans 3 ans. La grande question que se posent les écolo (pas ceux qui achètent écolo, les vrais : les décroissants) est comment réussir à ne pas sombrer dans la barbarie. Comment vous vous préparez à ce qui arrive inéluctablement ?

Camizole
Femme de 31 ans
Auray
Salut
Il me semble judicieux de retourner dans nos campagnes, nous réapproprier les terres et méthodes ancestrales,
De recréer une société dont l'entraide est le moteur.
Et toi ?

Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Réapprendre l'autarcie,
à la manière de "Captain Fantastic" me parait une solution plus qu'indispensable.
Nous avons besoins de "génies" grandement préparé(e)s, éduqué(e)s et autodidactes capables d'élaborer en coopération des stratégies de groupes exploitant les meilleurs aptitudes de chacun(e) et non pas d'imbéciles formatés sur le modèle de la compétition à outrance, dont le seul but est le pouvoir et non la survie de tou(te)s.

Norman74
Homme de 48 ans
Annemasse
Salut Damien

Un sujet de fond auquel je réfléchie depuis quelques années maintenant ... Ce qui me désole le plus c'est que les mentalités évoluent très lentement : je me rend compte que dans mon entourage directe très peu de gens réalisent le pouvoir que nous avons tous ensemble : il suffirait de changer radicalement nos modes de consommation pour changer radicalement la société. Je prend un exemple important : la bagnole. Quand je voie que la voiture qui cartonne en ce moment c'est le SUV et bien on comprend que personne n'a rien compris ... des voitures plus grosses et plus lourdes qui consomment plus ... Donc un peu désespéré mais je pense que nous sommes tout de même à un tournant et que pour co prendre ce co portement il faut éveiller les consciences sur l'Ego de chacun. Nous sommes tous victimes de la pub et de l'éducation qui nous pousse à laisser notre Ego prendre le dessus sur nos vies.
Ce qui à apporter de l'eau à mon moulin ? de longues écoutes de l'émission La bas si j'y suis (toujours ecoutables sur le net avec toutes les archives à disposition même si Mermet a fait des choses discutables pas toujours raccord avec ses paroles) dans le fond des réflexions et des émissions passionantes et la lecture de Gounelle : même si le style de son écriture est parfois un peu simpliste : des idées fondamentales et des réflexions passionnantes : je vous conseille vivement la lecture du chapitre 9 de "Le jour ou j'ai appris à vivre" : Tout y est et également le dernier ou justement il est beaucoup question de l'Ego.

Norman74
Homme de 48 ans
Annemasse
Oui Daniela ! d'accord avec toi au sujet de la compétition : un concept qui m'a toujours semblé absurde ... Tout comme celui de la croissance : il suffit de se rappeler de l'histoire du nénuphar dans la mare ...

Norman74
Homme de 48 ans
Annemasse
Et pour répondre à ta question au sujet de l'effondrement : tout n'est que cycles et renaissance et quand tu as la chance de croire en la réincarnation, l'effondrement n'est qu'un passage. Douloureux cette, mais un passage ... inexorable. Nous ne faisons que renaitre de nos cendres; nous faisons partie de la nature.

Cycnos
Homme de 27 ans
Nantes
D'ici quelques années les Etats-nations dont le nôtre (la France) vont s'effondrer. La majorité des membres de BeTo vont connaître ce cataclysme.


J'ai du rater un épisode ou alors je n'ai pas complètement saisi le fond du sujet. Je ne sais pas trop si tu parles de la disparition progressive des Etats-nations au profit d'un modèle plus international ou bien de l'effondrement du système capitaliste/ du mode de vie occidental / d'un déclin de l'humanité. Ca me semble assez confus.

Dans le premier cas je ne vois pas ce qu'il y a d'alarmiste là-dedans : je me considère moi-même plus citoyen du monde, que citoyen français. L'Etat-nation c'est pour moi un système un peu désuet qui ne correspond plus aux réalités de nos sociétés de plus en plus ouvertes vers l'international. Le partitionnement du monde en Etats-nations, c'est un peu dépassé : il est toujours mieux de se rassembler que de se diviser (ça diminue le risque de conflits et ça permet de mieux s'organiser, gérer et distribuer les ressources).
En revanche, si tu parles d'un déclin brutal de nos civilisations, je ne vois pas du tout ce que la disparition des Etats-nations viendrait faire là-dedans (dans le cas contraire j'aimerais qu'on m'éclaire sur ce point).

D'un point de vue historique, la majorité des grandes civilisations ont en effet connu un moment de gloire et de prospérité avant de s'effondrer et laisser place à de nouvelles entités. On a vu ça avec les romains, les minoens, les califats islamiques, les assyriens, les khmers, les incas et j'en passe.
Cependant, on peut citer la civilisation chinoise qui, même si elle a connu des hauts et des bas, résiste depuis quelques millénaires ; ce n'est donc pas une fatalité en soit.

Malgré tout, et je vous rejoins sur ce point, j'estime qu'on se trouve sur une pente glissante depuis quelques décennies et qu'il est fort probable qu'il est déjà trop tard pour faire marche arrière. On a trop sous-estimé les conséquences de notre impact sur l'environnement et on s’entête à penser que "la croissance" est positive pour notre société.
Je suis peut-être un peu pessimiste, mais je pense qu'il faudrait réformer assez radicalement le système dans lequel nous vivons pour inverser la tendance, or je doute que nous soyons prêts à de tels changements (cela serait d'ailleurs probablement tout aussi désastreux, voire bien pire sur le court terme). De ce fait, on se retrouve dans une position "wait and see" : tant que ça fonctionne encore, on ne touche à rien, au mieux on essaye de retarder l'échéance et de rafistoler le navire.

Ce sera au mieux dans 10 ans, au pire dans 3 ans.

Je ne vois vraiment pas comment on peut affirmer qu'un changement aussi radical et global de nos sociétés puisse avoir lieu en si peu de temps et de façon si uniforme par contre. Ce n'est pas impossible, certes, mais peu probable.
Pour ma part, je ne pense pas qu'on connaisse de réel effondrement de notre société dans la décennie à venir, mais plutôt davantage de problèmes à faire face.

En outre, je vais formuler une réponse très générale à ta question.
Je suis moi aussi en mode "wait and see" et en attendant je profite du jour présent. L'avenir est incertain et à force de se préparer à un futur imprédictible, on finit par passer à coté de sa vie : je pars du principe que si je me réveille demain tant mieux, sinon tant pis ; quoiqu'il arrive je n'aurais rien à regretter de mon existence.

Ancien membre
Utilisateur désinscrit
"Ce que la chenille appelle la fin du monde,
le sage l'appelle papillon !"
Richard Bach.

Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Et ce que l'humain appelle "fin du monde",
l'asticot l'appelle "repas de réveillon"... avant sa transformation en mouche. ;-)
.
Rappelez vous que Belzébuth signifie "Dieu des Mouches" et Christ vient de Chrystos signifiant "fiente dorée", terme grec désignant la "pulpe dorée" (ou Chrysalide) des mouches.

Ancien membre
Utilisateur désinscrit
https://www.youtube.com/watch?v=j800SVeiS5I

Wiloooo
Homme de 30 ans
Lyon

33 remerciements
Administrateur
@Daniela03 Attention, édite tes sujets au lieu de multiplier les posts
Merci

Ancien membre
Utilisateur désinscrit
A propos d'édition justement,
à quand une interface améliorée permettant de partager plus facilement photos et vidéos ?

Wiloooo
Homme de 30 ans
Lyon

33 remerciements
Administrateur
Citation de Daniela03
A propos d édition justement,
à quand une interface améliorée permettant de partager plus facilement photos et vidéos ?

A la rentrée sûrement ! J'ai déjà beaucoup de boulot héhé

Fhv35
Homme de 54 ans
Dol de bretagne
Le verre est-il à moitié vide ou à moitié plein ?
Bien sur : cela ne va pas assez vite à mon gout, mais nos société avancent à l'instar de ce que l'on voit dans le film de Cyril Dion : "Demain".
Il faut s'en doute, ne pas attendre que tout vienne d'une impulsion venant "d'en haut", et qu'on soient plus nombreux à se relever les manches et à s'impliquer dans les mouvements citoyens et/ou environnementaux : il reste un énorme travail d'éducation populaire à faire et on a besoin de bras pour le faire...

Lindos
Homme de 36 ans
Lyon

41 remerciements
Pas de panique, tout est prévu pour 2022 ^^
Scène culte de Soleil Vert, Richard Fleischer 1973 (la brume jaune qui recouvre la terre fait partie du scénario) :


https://www.youtube.com/watch?v=MuGHrmDwEVU

Plus sérieusement, quoi que allez faire un tour à Jérusalem, je suis assez d'accord avec Daniela03.
Ce que Damien93 tu appelles la "barbarie" qui est toujours le risque lorsqu'on est sur une pente glissante, et toujours suivi d'une renaissance pour peu que l'on ne dépasse pas une limite irréversible.

Avec toutefois des générations sacrifiées c'est vrai, et comme on a qu'une vie le sacrifice peut paraitre long (ou plus court si individuellement on ne survit pas).

Je pense qu'il vaut mieux éviter de trop se projeter dans l'avenir, et tenter de s'adapter au fur et à mesure. Ou migrer si nécessaire mais ceux-ci ne sont pas très bien vus surtout si trop nombreux. En général quand les états nations n'ont plus de solution ils se font la guerre, ça les occupe.

Anteros38
Homme de 33 ans
VOIRON

1 remerciement
La question posée me semble trop brutale.
Même si les pays occidentaux sont sur la pente descendante depuis plusieurs décennies, le terme "effondrement" que tu prévois arriver entre 3 et 10 ans est peu probable.

Les français ont cet étrange pessimisme récurrent. Dommage que notre si beau pays soit si triste.
Mettons notre énergie et notre savoir dans la construction de l'avenir, ne gaspillons pas le temps à prévoir les pires apocalypses.
Cette tristesse se ressent sur notre capacité à imaginer, innover et avancer. Pétrifié par la peur, nous sommes dans l'immobilisme.
Ne jamais oublier que le peuple rassemblé a un pouvoir inouï. Bizarrement, peu en sont conscient et chacun joue perso.

Tout n'est pas rose mais la vie offre de beaux moments, il faut en profiter.

Clenake
Femme de 40 ans
Tours

3 remerciements
Bonsoir,

Personnellement cette question me fait penser à tous les adeptes des théories du complot, aux survivalistes etc...
Ca me fait franchement marrer parce qu'à part aller se creuser un bon gros trou au fin fond d'une vallée coincée au fin fond d'une énorme montagne, je vois vraiment pas ce qu'on pourrait faire !
A part s'adapter et survivre comme à chaque grosse crise.

@Anteros38 : Je suis d'accord avec toi, nous sommes un peuple de pessimiste et les plus grand râleurs du monde !
Mais je crois aussi que nous avons des limites que nous n'accepterons pas de dépasser et une énorme capacité à nous rebeller en toutes circonstances.
Je crois encore que les Français sont fiers de cette liberté et je crois encore que nous serions capable de nous soulever tous ensemble peut importe nos convictions, nos couleurs ou nos religions.

C'est peut être naif, mais je préfère croire à ca qu'à une version Walking Dead !

Lindos
Homme de 36 ans
Lyon

41 remerciements
"Ce n'est pas moi qui invente l'Effondrement. Cela va arriver très rapidement. La Conférence de Johanesbourg où l'actuel gateux Président de la République française rappelait au monde que "la maison brûle et qu'on regarde ailleurs" nous le disait déjà il y a 30 ans. Les écolos le répètent à l'envie depuis 50 ans. Le GIEC (Groupe Indépendant des Experts du Climat) l'a quantifié. Même la récente Conférence de Boulogne-Billancourt (One Planet Summit) l'a mis dans ses colonnes comptables et financières. Ca arrive, c'est là. Tu peux Anteros 38 continuer à mettre tes mains sur les yeux. Ca ne va pas empêcher le Monstre d'arriver. Ce n'est pas être pessimiste que de dire que tu vas mourir. C'est la réalité. Tu vas mourir. Nous allons tous mourir. La Science nous dit comment on va mourir par des hypothèses."

Même si beaucoup risquent d'être impactés, proportionnellement les gens vont peu mourir de la monté de la température et des eaux ou des tempêtes, ni du dérèglement financier. On ne sait parce que cela s'est déjà produit dans le passé, et à part un probable déluge et des désertifications rapides cela n'a pas beaucoup laissé de traces dans les mémoires. Par contre lorsque les peuples peines à vivre puis sont obligés de migrer cela fait des tas d'histoires et entraine des bagarres. Et quand ils se battent il y a de la casse, souvent beaucoup.

Clenake
Femme de 40 ans
Tours

3 remerciements
@Damien93 : Tu me connais pas pour ce qui est de râler !!!
Plus sérieusement, je sais bien que ce que j'ai dit n'est qu'un ramassis de conneries ! Personne n'y croit, même pas moi !
J'aimerai que les choses soient encore comme ca mais on en est loin quand on voit les scores du fn.
C'est un peu mon utopie à moi ! J'ai toujours été plus proche des animaux et de la nature que des gens.
Et mon rêve absolu, ce serait un endroit à moi et les gens que j'aime, en parfaite autarcie sans avoir plus jamais besoin d'acheter, de me vendre ou de dépendre de quoi ou qui que ce soit.
Mais ce n'est qu'une utopie

Et Cloud Atlas ! Un film grandiose et trèèèèèès perturbant.
D'ailleurs tu m'as donné envie de le revoir

Ancien membre
Utilisateur désinscrit
@ Cycnos

Je parle bien de l'effondrement de la Civilisation, de toutes les civilisations, y compris la Chine. Même si l'Empire du Milieu est mieux préparé à la chute car il pense déjà l'effondrement du Capitalisme et les Cataclysmes auxquels il est déjà habitué.

Ce n'est pas moi qui invente l'Effondrement. Cela va arriver très rapidement. La Conférence de Johannesbourg où l'actuel gâteux Président de la République française rappelait au monde que "la maison brûle et qu'on regarde ailleurs" nous le disait déjà il y a 30 ans. Les écolos le répètent à l'envie depuis 50 ans. Le GIEC (Groupe Indépendant des Experts du Climat) l'a quantifié. Même la récente Conférence de Boulogne-Billancourt (One Planet Summit) l'a mis dans ses colonnes comptables et financières. Ca arrive, c'est là. Tu peux Anteros 38 continuer à mettre tes mains sur les yeux. Ca ne va pas empêcher le Monstre d'arriver. Ce n'est pas être pessimiste que de dire que tu vas mourir. C'est la réalité . Tu vas mourir. Nous allons tous mourir. La Science nous dit comment on va mourir par des hypothèses. En sachant cela est-ce que tu veux continuer avec l'extractivisme ? Est-ce que tu veux continuer à fermer les frontières aux migrants économiques ? Est-ce que tu veux continuer avec l'avion pas cher (car toutes les externalités sont payées par le Contribuable) ? Est-ce que tu veux continuer à acheter des pantalons cousus par des enfants-esclaves karen en Birmanie, acheminés par bateaux de Hong-Kong ou de Shanghaï jusqu'à Amsterdam ?

Clenake les Français ne sont pas plus râleurs que les autres. Les Parisiens oui, ce sont les pires, mais ni les Tourangeaux, ni les Angevins, ni les Savoyards, ni les Ch'ti, ni les Occitans, ni les Antillais, ni les Aquitains, ni les Alsaciens, etc. Il te faut affronter la dure réalité de la vie. Et te terrer dans un trou ne t'y aidera pas. Par contre tu peux te mettre à la cultiver et les relations avec tes voisins aussi. Voilà une bonne manière de ne pas tomber dans les scenarii des films cyniques américains.

Lindos a raison de nous dire que les Artistes dont les auteurs et les réalisateurs l'ont déjà énoncé. Pour ma part j'ai adoré Cloud Atlas d'un collectif de réalisateurs (dont les Wachowski de Matrix ) https://youtu.be/i1bdmaAwj3c


https://www.youtube.com/watch?v=https://youtu.be/i1bdmaAwj3c

Antwan
Homme de 34 ans
Bruxelles
Citation de Clorus
What, what, what ? Laissez-moi vivre dans mon lit avec mon ordi c est tout ce que je demande


je plussoie!

Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Je trouve à cette société un petit air d'Idiocracy de Mike Judge,
aussi, je ne vois pas ce que nous pourrions faire d'autre que préparer du pop-corn, un transat bien confortable et des lunettes de soleil pour assister en directe à la fin du monde comme si nous étions au ciné, histoire de nous marrer une dernière fois en attendant la mort de cette espèce humaine si déglinguée car d'un point de vue purement symbolique, (je résume pour plus de commodités) nous avons eu les générations :
...
V pour Voraces, jamais rassasiées de progrès dans tout les domaines.
W pour Wordl War I & II, sacrifiées pour freiner ces mêmes progrès si subversifs.
X pour eXpérimentales, il se trouve que c'est aussi celle des révolutions seXuelles avec les Rock, Bab, Disco, Punk...
Y avec le repliement sur soit permit par les écouteurs en Y des Walkmans, I-Pod et des portables.
Z pour Zombies, où nos semblables fuyant la réalité enh tapant leurs SMS à travers leurs portables même au volant, ou la famine et les massacres organisés par nos complexes-militaro-industriels, marchand de morts sous formes de virus, d'armes de métal ou de produits chimiques à base de chlore et de pétrole, sont déshumanisés dans les médiats pour mieux faire progresser un certain parti extrémiste présenté comme seul garant du retour à l'ordre.
Et comme par hasard, l'on arrive au bout du chemin et celui ci est sans issu ni retour à la case départ.

Lanaawyn
Non binaire de 21 ans
Landerneau

3 remerciements
Salut Damien93,

heureusement qu'il y a des débats comme ceux-là, efficace et incisif! Je suis ravie de lire ceux et celles ayant ouverts les yeux.

Comme l'a mentionné le voisin plus haut:
"tout n'est que cycle et renaissance et quand tu as la chance de croire en [ou de se souvenir de] la réincarnation, l'effondrement n'est qu'un passage. Douloureux certes, mais un passage... inexorable. Nous ne faisons que renaître de nos cendres; nous faisons partie de la nature."
Voir l'autre topic sur la réincarnation. Tout est lié!

J'aimerais donc te retourner la question, à savoir, qu'est-ce que toi tu envisages? Ou t'abstiens-tu d'envisager :)?

Dans les cas radicaux où nous ne serions pas exterminés via du nucléaire ou une armada de virus pestillentiels (cf. la dépopulation. . . Qu'en pensez-vous ceci dit?) (1), certaines alternatives s'offrent à nous.
En espérant que cela inspirent certains déjà sur la lignée de la décroissance, et c'est le terme approprié, un simple citoyen peut déjà commencer à:
- récolter à foisons des graines à conserver dans des bocaux en verres
- apprendre à soigner, se nourrir, et boire avec les plantes
- apprendre à survivre dehors (faire un feu, un abri, ré-apprendre à chasser, pêcher...)
- exercer du sport en lien avec l'environnement du futur (du parkour, de l'équitation...)

Ceci dit pour ma part je ne prépare pas ma survie, je vis. A défaut d'être millionnaire, militaire ou protégée par l'Etat au nom de la fonction pro (voire l'absence de fonction!). Au pire j'accepte de voir les civilisations s'éteindre et certaines ne seront pas une perte.
Super toutes ces références en tout cas.

(1) Dans le cas inverse, il faut savoir que, nombreux pays favorisent le bunker (la Suisse notamment, le rend obligatoire dans chaque jardin, mais ce sont des bunkers non viables plus de 6 mois donc peu utiles) et des sociétés raquettent déjà des milliers de personnes, consentantes. Celles-ci investissant dans des villes-bunker, une promesse absurde de portes ouvertes mais pas de rapatriement si ce n'est par leurs propres moyens!
Ainsi le coût est cher, le matériel à prévoir dedans aussi (air renouvellable, combi anti-retombées nucléaires & co, SAS de décontamination, radio CB ...), et comme tu l'as mentionné, cela n'aide pas vraiment, si ce n'est à subsister.

Cependant à avoir une maison (la Terre) il ne faut pas y habiter sur son toît (la surface), mais en son sein...

Chocopops
Femme de 29 ans
Paris

1 remerciement
Ah ouai c'est un sujet qui me parle ! J'aime bien vous lire ! Et je constate que c'est quand même dans l'esprit des gens .

Pour ma part; comme on ne peut pas prédire . Je vis l'instant présent . Mais je garde bien une chose en tête . C'est que nous avons toujours vecu avec l'ombre d'une" apocalypse" . J'veux dire par là , j'pense souvent au siècle dernier par exemple , avec la première guerre , voir même la 2 eme et tout autres conflits ... Que devaient ressentir ces personnes ?
Le monstre a changé de visage , mais il est toujours là .

J'pense que les sociétés s'écroulent , pour se reconstruire d'elles même et certainement en mieu.
Maintenant il est vrai qu'il y a des facteurs graves à prendre en compte ( l'écologie) notre planète quoi ... La surpopulation ...

Je sais pas ou on va; mais on y va très vite ... Comment s'y préparer ? Et bien en profitant de chaque secondes de ce que nous avons , puisque nous ne pouvons changer les choses, et que demain c'est loin.

Ancien membre
Utilisateur désinscrit
@ Lanaawyn
J'essaye de faire prendre conscience aux gens que le grand changement arrive. C'est déjà l'essentiel. Car il n'y a pas pire aveugle que celui qui ne veut pas voir, il n'y a pas pire sourd que celui qui ne veut entendre.

Individuellement je vis de manière sobre depuis de nombreuses années. Je suis végétarien pour contrer à mon échelle l'agriculture industrielle. Évidemment en cette période de consommation zénithale je parais encore plus comme un marginal. Mais qu'importe. Le plastique ne nourrit pas, ni la marque Adidas, ni le dernière iPhone (qui au contraire tue les enfants réfugiés de la péninsule indochinoise).

Il se trouve que je fais de l'agriculture urbaine. Je suis berger bénévole. Je participe à l'élaboration des jardins communs en ville selon mes disponibilités. A côté j'ai un travail alimentaire (très peu lucratif) dans lequel j'essaie de continuer à mener une vie sobre en consommant peu d'eau, peu de lessive, peu de savon, peu de produits médicamenteux.

Ancien membre
Utilisateur désinscrit
@ Chocopops

Je penses que tu oublies ce qu'on a nommé à postériori la "Belle Epoque". C'est le court moment entre deux guerres (une vingtaine d'années) où le monde était florissant. Les Colonies françaises s'étendaient. Les Grands Magasins (la Samaritaine, le Bon Marché...) avaient des étals pleins à craquer. La grande boucherie de la Der des Der (puisqu'il n'y aurait plus de guerre) était derrière nous. Les Allemands avaient été vaincus. Nul ne verra en France la montée du nazisme en Allemagne et en Autriche, le franquisme en Espagne, le fascisme en Italie, l'isolement des Norvégiens, les nationalismes balkaniques. J'avoue que ça me rappelle notre époque où personne ne vote aux élections européennes (qui constituent le Parlement Européen), tout le monde laisse la Banque Centrale Européenne à Francfort contrôler les économies nationales de l'Eurogroupe. Avec le banquier Emmanuel Macron à la tête de l'Etat français, les financiers sont aux Anges. C'est d'ailleurs eux qui ont mené le dernier sommet (le One Planet Summit sur l'ancienne île-usine de Renault) où aucun dirigeant politique n'a parlé.

Tu peux changer le monde mais pour ça il te faut une conviction : tu peux changer le monde. Si tu crois que tu es trop con pour comprendre alors laisse les sachants comprendre pour toi. Si tu penses que tu es trop nul pour faire, laisse les sachants-faire construire pour toi. Si tu penses que tu n'as pas assez de cœur pour aider les miséreux, laisse les charity-buisness aimer pour toi. Tu peux déléguer toute ta vie aux autres. Tu peux même la vendre. Les Financiers n'attendent que ça.

Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Le problème,
ce n'est pas la désobéissance, ce n'est pas que personne ne vote aux élections européennes ; c'est plutôt l’obéissance aveugle des moutons assez stupides pour croire en la légitimé du vote comme l'on croit en dieu, au croque-mitaine ou au père Noël.
Quitte à accepter de suivre qui que ce soit au lieu de tracer son propre chemin, oser baser son choix sur le seul critère du nombre de suiveurs aveugles et ignorants confiant leur vie à un borgne, sans tenir compte de la sagesse la plus élémentaire basée sur le partage des connaissances, est de très loin la chose la plus lâche et la plus stupide à faire, comme nous le rappel si bien Albert Libertad dans son pamphlet : "Le Criminel, c'est l'électeur".
https://www.dailymotion.com/video/xocf14

Ancien membre
Utilisateur désinscrit
@ Daniela

Le problème de la démocratie par élection c'est l'élection. On peut s'en foutre et laisser les pires aller voter. Le PIS gagne en Pologne, l'AFD en Allemagne, le FPÖ en Autriche, Aube Dorée en Grèce... le PPE (la Droite éclatée non-univoque et libérale) au Parlement de Strasbourg.

Ne plus faire l'effort d'aller voter c'est à mon sens très problématique. Je ne parle pas des Anarchistes qui font exprès de ne pas voter mais sont souvent des piliers de la Société Civile. Je parle des Désabusés, des Désenchantés. Ces gens là ne liront pas Libertad.

Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Qu'un gang soit assez intimidant pour donner l'impression à la populace qu'il s'empare du pouvoir ne le rend pas plus légitime pour autant.
Quand un parti "extrémiste" gagne des élections, les vrais Maîtres s'en lavent les mains puisque le véritable pouvoir n'en change jamais, demeurant quoiqu'il arrive entre celles des banquiers.
Le rôle de leurs marionnettes étant seulement de convaincre les survivants des purges que leur abdication sans condition est utile non pour la dictature mais pour ses esclaves.
.
https://www.facebook.com/164152583676685/videos/748715301887074

Lanaawyn
Non binaire de 21 ans
Landerneau

3 remerciements
Damien93 -->
En effet, et il faut continuer à aller de l'avant ainsi.
Exact.

C'est intéressant. Tu te fixes des objets de végans aussi?
Hahaha! J'ai bien ris, c'est vrai! Les billets de 500 ne se mangent pas, non plus, ni hier ni demain!

Et bien quelle initiative. C'est rassurant de lire de posts comme cela.
Je rejoind ta volonté d'ascétisme à propos des produits médicamentaux (du moins ceux des labos). Peu d'eau c'est réalisable aussi, pour tout le monde. Quant au savon, et à la lessive, as-tu des conseils sur les ingrédients qui sont le moins nocifs par exemple (je ne m'y connais pas là-dessus)?

Chocopos -->
il est toujours temps de changer la donne, si, bien au contraire, rien n'est figé.
Ce n'est qu'en croyant que le futur est uniquement dirigé par une élite esclavagiste que rien n'avancera, justement, on a du chemin à faire.

Du hors-sujet:
Daniela03 -->
le pamphlet vaut le détour. "Tu te plains ; mais tu veux le maintien du système où tu végètes [...] Mais cesse de te plaindre. Les jougs que tu subis, c’est toi-même qui te les imposes. Les crimes dont tu souffres, c’est toi qui les commets. C’est toi le maître, c’est toi le criminel, et, ironie, c’est toi l’esclave, c’est toi la victime." C'est dit.
Cela rappelle la dialectique du philosophe Hegel. Le maître devient l'esclave (de son sous-fifre) et inversément.
Il n'empêche que, même si on ne débatait pas sur la question du vote à la base haha, il y a la corruption et l'avidité qui fait que c'est une "kleptocratie". Une vraie démocratie n'aurait pas cet aspect falsifié, cete allure sinistre emplie de bassesses morales hautement brandies. De là à voter, autant essayer de trancher pour le/la candidat(e) le/la moins pire (pour les citoyens qui y vont). Même si c'est une fois tous les 5 ans, avec des (futurs) candidats rois de la fraude en tout genre, ayant un pass VIP inéligible à la prison, et j'en passe.
Tout en sachant que le pouvoir est détenu ailleurs surtout, comme le mentionne Daniela03. Nous n'aurions pas de président(e) attitré(e) (ou porte-parole faisant diversion) ce serait pareil.

Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Que la démocratie soit considérée comme la seule alternative à la dictature de la pensée unique
est bien la meilleure arnaque des banquiers puisqu'elle n'en est que la version cosmétique, à peine maquillée.
Un peu comme si l'on déclarait que la sodomie consentie était la seule alternative à la pipe forcée.
Un viol reste un viol, même si le consentement, par la ruse ou l'intimidation est extorqué.

Ancien membre
Utilisateur désinscrit
What, what, what ? Laissez-moi vivre dans mon lit avec mon ordi c'est tout ce que je demande


Rejoindre BeTolerant