Rejoindre BeTolerant

Forums LGBT+
Amour et intimité
Demi romantique et demi sexuelle

Demi romantique et demi sexuelle

Emy98
Femme de 19 ans
Nantes
Hey les gens :) Je viens tout juste de m'inscrire. J'ai besoin de parler en fait, j'assume mon orientation romantique et sexuelle, je suis en accord avec à peu près mais souvent quand je pense à mon futur amoureux j'ai peur... Pour ceux qui ne sauraient pas, la demi sexualité c'est lorsqu'on est incapable de ressentir du désir pour quiconque tant qu'on a pas créé un lien émotionnel extrêmement fort avec une personne. Demi romantique c'est la même chose mais avec les sentiments. J'ai envie d'être en couple mais j'ai peur de ne jamais me trouver quelqu'un.. Les gens me draguent mais ça me révulse totalement, ça me refroidit, même si la personne me plaisait de base (parce-que oui, même si je n'ai pas de désir sexuel ou de sentiments avant d'avoir créé un lien émotionnel fort je suis quand même assez sensible à la beauté et je peut être attirée par quelqu'un, esthétiquement parlant).
En fait, pour que je tombe amoureuse il faudrait qu'un garçon vienne me parler sans ambiguïté et qu'on devienne très proches mais généralement lorsque ça arrive c'est la friendzone après évidemment.. ! Il m'est aussi arrivé d'être queerplatonique avec certains de mes amis (mais à sens unique du coup), où c'était plus fort que de l'amitié mais pas de l'amour non plus, cependant je me serais vue faire ma vie avec eux sans soucis et j'en aurais été très heureuse. Enfin voilà je suis un peu perdue et attristée parce-que j'ai peur de finir ma vie toute seule, moi qui suis fan des belles histoires d'amour !
En fait, ce que je vous demande c'est : Est-ce que vous avez des messages d'espoirs et des témoignages en rapport avec ce sujet et/ou avec ce que je suis à faire passer ?

Merci beaucoup, ça me remonterait le moral !
Je vous aime tous bisous bisous

Blasto
Homme de 20 ans
Choisy
Salut,
Tout d'abord, j'espère que ta vie amoureuse et sexuelle se passera super bien. C'est vrai que ça doit être difficile de commencer une relation amoureuse, quand on est révulsé par la drague, et par une approche de séduction.
Je pense que beaucoup de personnes se trouvent dans ton cas avec des degrés différents, mais c'est vrai que pas mal n'aiment pas la drague et ont du mal avec. Toutefois, mais bon comme tu dis, s'il n'y a pas un minimum de séduction, il y a énormément de chances que ce soit la friend zone.

Je pense que tu devrais essayer de comprendre pourquoi la drague te révulse autant et de peut être voir les aspects positifs de la séduction. Pour entamer une relation amoureuse, à mon avis, il faut qu'il y ait un minimum de séduction.

A mon avis, il faut éviter de se mettre dans des cases qui sont je trouve assez inutiles et superficielles. Sans vouloir t'offenser, et de manière générale, je trouve qu'on invente de plus en plus de qualificatifs, de termes pour pas grand chose et s'y enfermer sans raison. Peut être est-ce que c'est par effet de mode, ou pour se dire qu'on est spécial, enfin bref. On est encore jeunes et peut être que pour l'instant tu as du mal avec la drague, mais qui sait tu vas en rencontrer plein d'autres personnes qui peut être auront une approche qui ne te posera pas de problème. Je pense, qu'il faut que tu ailles au delà de la drague et que même si elle peut avoir une image péjorative, voir à mon avis, qu'elle est essentielle pour entamer une relation et même au cours d'une relation.

Kaivhin
Homme de 23 ans
Paris

1 remerciement
Plop !

Comme @Blasto te le dis très, essaye d'éviter de te coller une étiquette car ça va forcément appuyer tes idées lorsque la situation va se reproduire, vis le moment présent et tu verras ne te fiche pas une foutu étiquette.. Si tu la personne en question te plait et qu'au fur et à mesure tu la friendzone c'est qu'il y'a forcément des raisons, soit parce qu'inconsciemment tu as jugé que vous n'étiez pas compatible pour une histoire d'amour, soit tu la voit autrement et ton attirance a changé, chose peu étonnante je pense.

Tu te dis "demi sexuelle" mais tu dis aussi que ça t'est déjà arrivé d'être attiré physiquement par une personne, donc en soit t'arrive à être attiré par une personne, certes pas sexuellement mais c'est quand même un bon début. Ensuite, je suis pas sur qu'on ait tous la même attirance sexuelle pour une personne, beaucoup diront "j'ai la fougue pour elle" et d'autre te diront "je craque pour cette personne" mais en soit, te sens tu obligé de te sentir sexuellement attiré par une personne pour concevoir une relation ? Personnellement l'attirance sexuelle soit se fait directement soit se construit avec la relation que j'entreprends, tout dépends des personnes :)

Fin bref, ce que je pourrais te conseiller c'est vraiment d'arrêter te vouloir te définir par des mots c'est un peu random et dommage je trouve. Dis toi qu'il y'a forcément des personnes qui réagisse comme toi et des personnes qui comprendront et accepteront ta façon de pensée, et qui sait, ça se trouve, un jour cette personne et toi vous vous rencontrerez et ton histoire que tu veux tant commencera ;)

Lanaawyn
Non binaire de 21 ans
Nîmes

3 remerciements
Salut Emy98!

J'ai appris du vocabulaire avec ton post :D. Et t'ayant lue par curiosité, me reconnaissant sur certains points, je te dirais de rester relax face à l'avenir.

- Ma "stratégie" est d'envisager le "pire" (du point de vue des autres) pour éviter d'être dans l'illusion. Beaucoup restent seuls et vivent sereinement ainsi, ce n'est pas mis en valeur toutefois, mais je tenais à le souligner :). Des fois j'envie même ces personnes à 35 voire 50ans ou +, de profiter de leur solitude, dans un sens. Car ils n'ont pas à se forcer à être avec quelqu'un qu'ils ne désirent plus, et ainsi de suite. Je ne parlent pas de celles/ceux qui ne savent pas être stable en couple hein ;p.

- Du moment que telle personne te désire, souvent en avance sur ce que tu pourrais ressentir ou non, si celle-ci est attachée à toi elle te laisseras le temps. Enfin moi c'est ce que je ferais. Je compatis et m'identifie dans ta repousse de la drague. Ça fait lourd et quelquefois plaisir si c'est subtil/original, mais si c'est des touches sans personnalité, à but sexuel uniquement, c'est foutut. Respecter une certaine distance au préalable, c'est un gage de confiance mutuelle.

- Et je compaties, je focalise aussi sur le besoin prioritaire d'une amitié poussée. Je ne pensais pas lire des topics demi-sexuels :D. Les gens sont pressés, veulent des gestes physiques de suite, et cela me dérange aussi. Je bannis presque entièrement le côté physique d'une relation à ses débuts. Sûrement comme toi, j'ai besoin de plusieurs mois pour que la personne soit désirable à mes yeux. Ps: vaut mieux que ce soit nous qui guidons notre libido que l'inverse ;p. Cela paraîtra contraignant à celles/ceux qui se sentent 100% sexuel.les, mais cela permet de trier, tu peux le voir comme ça aussi. Tu n'es pas seule bien sûr.
- Les gens pensent que nous autres sommes froides ou dépourvus d'affection. Outre le fait qu'ils suffit de les prévenir en mode warning "libido de marbre" c'est normal; ils en attendent trop, sont parfois souvent dans l'habitude de la déprave, alors que c'est à eux de savoir patienter.

Pour l'aspect demi-romantique je ne pourrais pas t'aider.

- Mais l'aspect à mi-chemin entre l'amitié et l'amour, oui. Une relation queerplatonique peut être une alternative à une vie amoureuse officielle ;). Cela crée des ambiguïtés monumentales et la même dépendance affective sans qu'il y ait pour autant les mêmes habitudes (ne pas désirer vivre ensemble comme tu le dis). Mais c'est un compromis sympathique susceptible d'évoluer.

Je laisse cet article pour les précisions concernant les définitions de demi-sexuelle, demi-romantique et bien encore pour les + curieux :D. Cela peut guider pour une quelconque introspection:
https://tetu.com/2017/05/17/connaissez-17-orientations-sexuelles-amoureuses/

WadiwasiWapiti
Femme de 22 ans
Quimper/Nantes
Coucou ^.^

Ton histoire m'a franchement émue, car tu as su mettre des mots sur ce que moi-même je ressens depuis toujours.
J'avais vraiment le sentiment d'être une alienne : tout le monde autour de moi avec leurs papillons dans le ventre, leurs regards alanguis devant un ou une belle inconnu(e). Et moi... Rien. Je me sentais sans coeur, inhumaine et incapable d'aimer
En ce sens, je n'ai jamais cru au coup de foudre, étant tout simplement incapable d'aimer sans connaître quelqu'un. Et je ne parle pas d'une simple cordialité : il m'en faut bien plus, un véritable lien profond et fusionnel. L'aspect exclusivement superficiel de la drague (et plus largement : séduire en se basant sur le paraître) a également le don de m'agacer x) vraiment, ça me met au mieux mal à l'aise (à vrai dire, c'est carrément une incompréhension : je me dis : mais d'où tu peux m'aimer, on se connaît à peine wesh XD) et je n'arrive pas à prendre la personne au sérieux, au pire ça me rend agressive parce que j'ai l'impression qu'on se paie ma tête, qu'on veut mon c*l. Au final, ça me fait fuir et j'aurais même tendance à m'effaroucher x')
Aussi, ça crée certaines réactions qui peuvent troubler : quand une personne tombe (pour de vrai, je suppose ?..) amoureuse de toi, et que tu n'as d'autre choix que de la repousser. Alors qu'en soi, elle a tout pour te plaire. Mais il manque cette complicité qui naît à travers le partage et les interactions à long terme.
Il m'arrive de trouver une femme belle, bien entendu, mais je sais pertinemment que ça n'aboutira jamais à rien. Je ne peux tout simplement pas aimer un corps.
En ce sens, je suis incapable de concevoir les plans d'un soir ou même les plans Q.
Mais je te rassure. J'ai tout de même pu rencontrer deux hommes avec qui j'ai eu de longues et belles relations (4 et 2 ans), avant de m'assumer lesbienne. Mais avant toute chose, ils sont d'abord passés par l'étape "meilleurs amis" : on parlait pendant des heures, partageait nos passions, on se voyait régulièrement... Ce qui, effectivement, peut mener à ce concept idiot qu'est la friendzone. Idiot car, à mon sens, une relation amoureuse viable devrait forcément se baser sur une amitié sincère et solide. Et puis bon, la friendzone se base souvent sur un manque de communication ou une confusion (l'un des acteurs pour qui ses sentiments sont une évidence), ou pire, sur la croyance comme quoi l'un doit, à terme, quelque chose à l'autre, et que la finalité d'une relation est l'amour [charnel]... Bref
J'ai besoin de savoir et de connaître ce que j'aime. Au final, j'exprimais dès le départ mon rejet de la friendzone (et de manière très classe, siyouplaît : il me semble avoir sorti une punchline du genre "j'ai tendance à s*cer mes amis x'D), histoire que les choses soient claires dès le départ s'il devait se passer autre chose qu'une amitié
Et concernant tes rapports amicaux, sache que tu n'es pas non plus seule ^^ ma vision de l'amitié étant aussi romantique que celle sur l'amour, j'ai aussi vécu ce que tu décris (et je le vis encore). Je m'attache difficilement, mais quand c'est le cas, c'est d'une intensité rare. Combien de fois m'a-t-on demandée si je n'étais pas en couple avec telle ou telle personne x) alors que non, il ne s'agissait "que" d'amis, bien que pour moi, cela signifie infiniment plus que la définition que la plupart s'en font.

M'enfin voilà. Si ça se trouve, je suis COMPLÈTEMENT à côté de la plaque, et dans ce cas, n'hésite pas à me le faire savoir. Ton témoignage m'a vraiment interpellée, j'avais envie de te faire part de mon ressenti.
Si je devais te conseiller quelque chose, ce serait : reste toi-même. N'essaie pas de détourner ou d'ignorer tes ressentis sous prétexte qu'ils sont différents de la norme. Recentre-toi sur toi, mets des mots sur ce que tu ressens chaque jour, apprends à te décrire vis à vis des autres. Crois-moi qu'il n'y a qu'en se comprenant et en se cernant qu'on devient vraiment épanouis :)

Et sache que si jamais, tu voulais en discuter un peu plus en MP, je serais ravie de te répondre ! Bisous :) !

Emy98
Femme de 19 ans
Nantes
Alors, je vais vous répondre un par un dans ce message, certains d’entre vous n’ont pas compris mon message dans son entièreté et je vais rajouter quelques détails que j’avais omis pour que vous compreniez mieux :)

Blasto : La drague par des inconnus me révulse complètement car elle est basée uniquement sur le physique et car, avant d’essayer de me connaître, le gars veut déjà quelque chose de plus avec moi. Ce qui est inconcevable pour moi puisque je ne peux pas tomber amoureuse sans avoir créé un lien de confiance extrêmement fort et que les relations sexuelles sans sentiments me « dégoûtent ». Cependant, si je me suis fait un ami très proche, que j’apprécie énormément et qui me plait esthétiquement parlant, et que celui-ci vient me draguer un peu et que je sens qu’il veut plus ça ne va pas me repousser parce-que s’il a envie de plus avec moi c’est qu’il me connaît bien et qu’il m’apprécie telle que je suis. Dans ce cas, je suis totalement pour la séduction, j’adore même.
Ensuite, pour ce qui est des étiquettes, je n’ai jamais voulu m’en mettre mais crois-moi, je me sentais mal quand même parce-que je me trouvais différente des autres et après quelques recherches, quand j’ai trouvé ces termes de demisexualité, demiromantisme et queerplatonisme je me suis sentie tellement soulagée de savoir que d’autres personnes étaient comme moi ! Et c’est d’ailleurs comme ça que j’ai pu comprendre qui j’étais réellement et ainsi tracer mon chemin vers ce site pour discuter avec des gens qui pourront me comprendre aisément :) L’étiquette ne m’a pas fait changer dans mon comportement, elle était déjà là avant mais je ne la connaissais juste pas encore, elle m’a juste aidée à me comprendre moi-même et à me dire que je n’étais pas forcément si anormale. Et donc pour me répéter, je ne suis pas contre la drague, bien au contraire, mais si elle vient de gens que je ne connais pas, y a pas moyen :) peut-être que je pourrais trouver une manière de dompter tout ça mais franchement j’en doute et je ne suis pas sûre d’en avoir envie :) Je suis en accord avec mes orientations : sans confiance on ne peut pas créer de relation ! Elle s’acquiert avec le temps évidemment mais il faut qu’elle atteigne un point culminant pour que mes sentiments se débloquent ^^ un gars qui me drague ou me complimente trop va tout de suite me refroidir :)

Kevkev75000 : Alors pour les étiquettes je te renvoie à ce que j’ai dit à Blasto :) Pour la friendzone il y a une incompréhension : Je ne friendzone pas mais en devenant proche d’un garçon qui est venu me voir sans ambiguïté ça veut généralement dire que je ne l’intéressais pas donc si j’ai des sentiments qui se créent, généralement le garçon ne me vois que comme une amie :) (Et donc c’est lui qui me friendzone) En terme d’attirance, à vrai dire il y en a beaucoup plus que ça : il y a l’attirance sexuelle certes, mais aussi l’attirance platonique, l’attirance esthétique, l’attirance amoureuse… Comme je n’ai pas d’attirance sexuelle sans connaître je suppose que ça a re-balancé sur l’attirance esthétique : j’ai une sensibilité à la beauté énorme, qu’elle soit féminine ou masculine (je peux rester à regarder des photos de garçons ou filles très beaux/belles pendant des heures, comme émerveillée). Et donc non, je préfère une relation amoureuse sans sexe qu’une relation sexuelle sans sentiments. Donc généralement ce qui se passe dans l’ordre pour moi c’est : il est gentil -> il est beau (ou il est beau puis il est gentil) -> on devient amis -> mes sentiments arrivent mais je n’ai pas sexuellement envie de lui -> un autre stade de confiance est atteint et je finis par avoir sexuellement envie de lui. Voilà mon ordre :) (je dis ça par expérience, pas en tant que critère d’ordre à suivre). Par contre comme Blasto et toi l’avez dit je tiens juste à préciser qu’effectivement me dire d’arrêter de me « définir par des mots et étiquettes random » est blessant et il est préférable d’éviter de parler cash comme ça par rapport à des étiquettes quand on parle à quelqu’un comme moi :) c’est comme si tu disais à un gay « arrête de te définir par une étiquette » : on est déjà ce qu’on est, l’étiquette ne sert qu’à mettre des mots sur ce que nous sommes.

Lanaawyn : Coucou :) eh bien si j’ai pu t’aider à apprendre du nouveau vocabulaire je suis contente :p C’est vrai qu’envisager le pire est une technique que j’ai utilisé aussi mais finalement elle ne fonctionne plus trop x) j’essayerai peut-être de trouver une autre manière de la remettre en marche ^^
Je suis totalement d’accord avec ton deuxième tiret mais c’est vrai que quand on rencontre quelqu’un de nouveau, si cette personne nous plait on ne peut pas forcément savoir si elle nous laissera le temps, c’est une peur qui reste quand même un peu ^^ en fait pour la demisexualité je n’ai pas de soucis, je me dis : si le gars m’aime VRAIMENT y a pas de soucis il attendra (quoique j’ai eu une expérience contraire) mais pour les sentiments c’est plus compliqué, si un gars que je connais pas si bien que ça m’aime ça va me repousser, si je suis un peu attachée à lui quand même ya peut-être moyen mais sinon nan :/ par contre il est vrai que je ne peux pas tomber réellement amoureuse si je ne suis pas sûre que c’est réciproque (peur de se faire blesser).
Je suis aussi totalement d’accord avec ton troisième et quatrième tiret et rien à rajouter x)
Pour le queerplatonisme ce serait pour moi l’idéal :) comme ça pas de peur d’être blessée ! Mais c’est vrai que l’amour est quand même quelque chose que je rêve de vivre ^^ mais si un gars pour qui je ressens du queerplatonisme, ressent aussi la même chose, même si l’amour n’est pas venu à moi je le laisserai tomber et j’irai avec ce gars, cet ami, pour vivre ma vie avec lui :)

WadiwasiWapiti : Sur tout ce que tu as écris, derrière mon ordinateur j’étais là « Mais oui! », « Mais oui totalement! », « Mais je suis pareille! », « Mes relations se sont passées pareil avec mes amis! ». Donc voilà je me reconnais totalement dans tout ce que tu as écrit, merci de tes conseils aussi (je me sens quand même bien à peu près bien pour le fait d’être demisexuelle mais c’est d’être demiromantique qui me fait un peu plus peur même si je m’assume haha) et je vais donc passer par MP parce-que ça pourrait être chouette de discuter un peu :3

Merci à tous d’avoir répondu en tout cas! :)

Blasto
Homme de 20 ans
Choisy
De retour, alors j'arrive un peu mieux à comprendre ce que tu veux dire, mais il y a des points que je ne comprends pas.

Tout d'abord tu dis " La drague par des inconnus me révulse complètement car elle est basée uniquement sur le physique et car, avant d’essayer de me connaître, le gars veut déjà quelque chose de plus avec moi". Je pense que tu as tort sur ce point, la séduction, n'est pas du tout basée uniquement sur le physique.
Il y a bien sûr, la drague assez simple, où la personne en question va juste essayer d'avoir une relation brève pour ton physique. Mais une personne peut te séduire pour milles et une autre raison que ton physique. On peut tomber sous le charme d'un rire, d'une voix, d'un sourire, d'un regard, de gestuelles, bref d'énormément de choses formant un tout. Le physique dans la drague peut avoir une part d'importance infime. Pour te dire, mon oncle aveugle de naissance, quand il a tout d'abord rencontré ma tante, il est tombé sous le charme de sa voix et de son rire, et il l'a abordé ensuite.

Ensuite, ce n'est pas parce que la personne en face est inconnue pour toi, que c'est le cas pour cette personne. Encore une fois, je te raconte ma vie, mais c'est à travers les témoignages qu'on peut aider les autres, et je pense que beaucoup ont été dans cette situation. J'ai une amie à la fac, qui est en couple aujourd'hui, mais à la base son mec, elle le connaissait que de nom et de vue vite fait. Lui, il l'observait depuis la rentrée, était discrètement dans notre groupe d'amis et a appris à la connaître et il l'a séduite durant une soirée ensuite.

C'est réducteur de considérer la drague comme uniquement basée sur le physique, et quand des gens séduisent, ça peut être tout comme toi pour apprendre à te connaître également. Quand tu séduis, quelqu'un, ça peut être juste que parce que t'es tombé sous le charme ou que la personne a attisé ta curiosité et que t'as envie de connaître la personne plus, mais ça n'engage à rien.

Ensuite, je suis pas d'accord avec ce que tu dis notamment "on est déjà ce qu'on est". Notre personnalité n'est pas innée, on se construit au gré des expériences, de notre passé, de notre entourage. Il y a énormément de facteurs qui nous construisent et c'est ça qui fait notre diversité. Je crois que les gens changent et qu'il n'y a a rien de figé, donc ce "qu'on est" c'est assez relatif. On peut changer que ce soit positivement ou négativement et donc pour moi se définir à travers ces termes pour moi est assez limitatif.

Emy98
Femme de 19 ans
Nantes
Okay okay bon je crois que tu ne veux pas comprendre ce que je dis, je réessaye une dernière fois :). Si c’est pas trop indiscret, quelle est ton orientation sexuelle? Tout le monde ne peut pas comprendre ce que je ressens.
Quand je dis inconnu c’est à qui je n’ai jamais parlé donc c’est que physique, si. Je parle à des gens sur des applications de discussion instantanée, évidemment je mets une photo de profil mais tout le monde vient me parler uniquement pour me draguer. Dans la vraie vie, je peux plaire à un gars mais s’il vient me parler pour me dire que je lui plais alors que je ne le connais pas vraiment tu peux être sûr qu’il n’y aura aucune chance avec lui.?Ensuite, peu importe si ce n’est pas que pour le physique, ce que j’essaye de te faire comprendre c’est que ça ne marche pas avec moi. Si le gars essaye de me séduire alors qu’il ne me connait pas ça va me rebuter et je vais couper court. Donc même si cette personne me connait et que moi non ça ne collera pas pour moi. Pour apprendre à me connaître il ne faut pas commencer par la séduction, mais venir simplement me parler et s’intéresser intellectuellement à moi, sans faire de compliments ou montrer que je l’intéresse.
Pour ce qui est de ton dernier paragraphe tu n’as vraiment pas l’air de comprendre que je n’ai pas choisi d’être comme ça, je le suis c’est tout et je l’étais avant de découvrir ces « étiquettes ». Ensuite, je ne suis pas sûre que tu puisses te permettre de me dire ce que je suis ou ne suis pas. Et pour finir j’ai créé ce post en espérant que des personnes tolérantes pourraient venir me parler et me rassurer sur mon avenir, me raconter leurs témoignages etc… je ne l’ai pas créé pour que des personnes viennent essayer de me dire « mais non tu te trompes tu n’es pas comme ça, tu es comme ça » ou essayent de débattre avec moi, ce n’est pas très respectueux vis à vis de moi, donc je peux éventuellement te rediriger vers une autre discussion du forum qui sera plus adaptée. :)

Blasto
Homme de 20 ans
Choisy
Bon déjà je vais répondre à ton dernier paragraphe. Je n'ai jamais dit que tu as choisi ou pas d'être comme ça, mais simplement qu'on peut tous être amené à changer et que rien n'est immuable et figé.


Personne ici n'a essayé de dire ce que tu étais, par contre je vois pas le problème du débat, c'est essentiel dans un forum. Il y aura des gens qui ne seront pas d'accord avec toi et peut être essayer de connaître leur point de vue, confronter ses idées, permet de voir ses torts, grandir sur un sujet. Je ne vois pas où est l'irrespect, on a tous été très respectueux dans nos propos d'ailleurs. Je t'ai dit plusieurs de mes témoignages pour t'aider, pour te montrer une autre manière de voir les choses, mais personne ne te l'impose, c'est ça qui fait la richesse d'un forum. La tolérance c'est aussi accepter d'entendre les opinions des autres, ce qu'ils ont à dire.

Pour en revenir au sujet, je n'ai à aucun moment essayer de dire qui tu étais, je ne suis pas du tout qualifié pour le faire xD J'ai simplement répondu sur tes propos "La drague par des inconnus me révulse complètement car elle est basée uniquement sur le physique et car, avant d’essayer de me connaître, le gars veut déjà quelque chose de plus avec moi" avec lesquels je ne suis pas d'accord. Non la drague par un inconnu n'est pas uniquement basée sur le physique, il y a pleins d'autres facteurs qui entrent en jeu comme dit plus tôt.
Après, si vraiment pour toi, une personne qui t'aborde et te complimente ou exprime son intérêt pour toi te révulse complètement, même si cette dernière te connaît déjà un peu, c'est vrai que c'est difficile. Bien sûr, si on se limite à des applications de discussions instantanée, ça réduit tout de suite les possibilités, mais bon en même temps sur ce genre d'applis, c'est assez difficile de se trouver une relation stable en général.

Personnellement, pour beaucoup de situations assez généralement, j'ai toujours cru être seul dans mon cas. Mais c'est vrai, comme le disent les autres, que si jamais toi tu ressens ça, il y aura forcément une personne à côté qui aura le même ressenti. Donc, je pense que tu n'as pas à être attristée du tout, surtout vu comment on est jeunes, on ne se connaît pas encore forcément très bien, on va vivre pleins de choses encore qui vont peut être nous amener à changer, à évoluer. Te prends pas la tête avec ça, ça va plus te faire broyer du noir qu'autre chose :)

Emy98
Femme de 19 ans
Nantes
Je vois que tu fais des efforts pour rester poli donc on va juste dire que ce n’était pas fait exprès :) ?Par contre je maintiens ce que je disais par rapport au forum, j’ai créé ce sujet de discussion dans un but précis et n’ai pas envie de me confronter à des débats donc je te redirige vers une autre discussion du forum. Peut-être que si tu crées un débat à ce sujet je viendrais dessus. « La tolérance c'est aussi accepter d'entendre les opinions des autres, ce qu'ils ont à dire. » Je suis d’accord avec cette phrase mais pour le coup je n’ai pas demandé d’opinion à ce sujet donc je n’ai pas envie de les entendre sur mon sujet de discussion c’est tout :) Je n’ai pas envie de t’entendre dire « je suis pas d’accord avec ce que tu dis », parce-que j’ai pas demandé « qu’est-ce que vous pensez de ce que je dis? », j’ai demandé des messages d’espoirs et des témoignages de gens dans ma situation ou de gens qui en connaissent d’autres dans cette situation :) ?Justement le soucis de ces applications de discussion instantanée c’est que je cherche une discussion et que les gens viennent m’envoyer des photos de leur bite en me disant « t’es bonne, envoie une photo ». Je ne chercherai jamais de relation sur des applications puisque comme je l’ai dit j’ai besoin d’avoir confiance en la personne : ça signifie la connaître depuis au minimum plusieurs mois et connaître pleins de choses d’elle, l’avoir vue beaucoup etc…
Je n’ai pas demandé à changer ^^’ Merci quand même d’avoir essayé.

Blasto
Homme de 20 ans
Choisy
Mdddr, je pense que je vais m'en arrêter là aussi avec toi xD "Tu fait des efforts pour être poli", faudrait bien me montrer où j'étais impoli. Il faut arrêter d'inventer à un moment.

Si pour toi exprimer son opinion, c'est de l'impolitesse, ça va être difficile d'aller bien loin. T'as 19 ans, tu n'es plus un bébé, donc ce n'est pas parce que quelqu'un n'est pas d'accord avec toi, que c'est de l'impolitesse.

"Je n’ai pas envie de t’entendre dire « je suis pas d’accord avec ce que tu dis », parce-que j’ai pas demandé « qu’est-ce que vous pensez de ce que je dis? », j’ai demandé des messages d’espoirs et des témoignages de gens dans ma situation ou de gens qui en connaissent d’autres dans cette situation" Bon déjà je pense que j'ai le droit de m'exprimer, si je t'ai exprimé mon désaccord, c'est pour faire évoluer la discussion et surtout t'aider en essayant d'explorer d'autres points de vues, d'autres manières de voir la chose. Je pense que tu n'as pas compris, que la discussion, le débat peut aider beaucoup de personnes et même si ça ne t'aide pas toi spécifiquement, ça peut aider d'autres personnes qui passeront sur ce sujet et même moi, pour mieux te comprendre par exemple.

D'ailleurs, pour les témoignages, je t'en ai donné plusieurs, mais je pense qu'il serait intéressant que je donne le mien. Moi aussi, j'étais dans la même situation à peu près. J'avais beaucoup de mal avec la séduction et avoir une relation avec un parfait inconnu me faisait peur et me paraissait impossible. Je ne me qualifiais pas comme "demi sexuel" ou "demi romantique" ou autre, mais pour moi aussi connaître la personne était une absolue nécessité pour engager une relation et développer des sentiments.

Toutefois, assez récemment, j'ai rencontré quelqu'un qui m'a séduit tout d'abord de manière classe x), et elle avait fait l'effort d'essayer déjà de me connaître un peu et pour te dire en apprenant à la connaître aussi, moi aussi je suis tombé sous le charme et amoureux par la suite. Ça aurait été inimaginable pour moi auparavant surtout que je suis assez timide avec les inconnus et réservé.

Si je parle de changement, d'évolution, ce n'est pas pour essayer de te changer, mais simplement pour t'expliquer qu'on peut tous être amené à changer et moi le premier. D'ailleurs, il me serait difficile de te changer mddr. Tu n'es pas seule dans ta situation et tout le monde a eu des expériences différentes, j'essaye de t'aider à travers ces différents témoignages, opinions et avis.

Il faut arrêter de tout prendre sur l'offensive.

Emy98
Femme de 19 ans
Nantes
« Si pour toi exprimer son opinion, c'est de l'impolitesse, ça va être difficile d'aller bien loin. T'as 19 ans, tu n'es plus un bébé, donc ce n'est pas parce que quelqu'un n'est pas d'accord avec toi, que c'est de l'impolitesse. » Mais j’ai pas dit ça, c’est la manière dont tu le dis, j’essaye de te faire comprendre que c’est blessant ^^ ça donne l’impression que toi tu as forcément raison et que moi je suis encore qu’un petit chiot qui n’a pas trouvé sa voix, qui va évoluer etc.. La façon dont tu donnes ton avis en fait c’est un peu genre « Tu peux changer, je te connais pas mais j’affirme que tu peux changer » donc c’est assez intrusif et un brin agressif ^^ mais comme tu ne t’en rends pas compte c’est pour ça que j’ai dit « je vois que tu fais des efforts pour être poli » parce-que l’intégralité de ton message n’est pas comme ça, tu essayes de faire passer d’autres choses dedans aussi :) c’est juste que tu t’y es pas super bien pris ^^
« Bon déjà je pense que j'ai le droit de m'exprimer, si je t'ai exprimé mon désaccord, c'est pour faire évoluer la discussion et surtout t'aider en essayant d'explorer d'autres points de vues, d'autres manières de voir la chose. Je pense que tu n'as pas compris, que la discussion, le débat peut aider beaucoup de personnes et même si ça ne t'aide pas toi spécifiquement, ça peut aider d'autres personnes qui passeront sur ce sujet et même moi, pour mieux te comprendre par exemple. » C’est toi qui n’a pas compris ^^ tu as le droit de t’exprimer c’est certain mais je n’ai juste pas envie de t’entendre le faire ici :) parce-que ce n’est pas ce que j’attendais. Je veux pas de débat sur la drague, si c’est bien ou mal, si c’est que physique ou pas, si c’est possible que je change ou pas ^^ je veux des gens qui racontent leur expérience en tant que demisexuels et demiromantiques. Si toi tu as changé il ne faut pas non plus prendre ça pour une généralité en affirmant que moi aussi c’est possible que je change :)
« Je ne me qualifiais pas comme "demi sexuel" ou "demi romantique" ou autre, mais pour moi aussi connaître la personne était une absolue nécessité pour engager une relation et développer des sentiments. » Il y a une différence entre vouloir par choix connaître quelqu’un d’abord pour engager une relation et être incapable de s’engager dans une relation tant qu’on connait pas la personne aussi. Tu étais dans quelle situation ? La 1 ou la 2 ?

En tout cas merci pour tes témoignages et je suis contente que tu te sois trouvé quelqu’un dans ce cas :)

Blasto
Homme de 20 ans
Choisy
Oui bien sûr, le fait que j'ai changé, je n'en fais pas une généralité, mais juste dire que c'était une possibilité :)
Et pour moi ce n'était pas un choix, mais comme j'ai dit une nécessité, un besoin donc plutôt la situation 2.
Après, moi, c'est pas quelque chose que j'ai toujours su, c'était plus un constat, je remarquais qu'à chaque fois avec cette approche, ça m'était presque impossible d'aller plus loin. Après au final, j'ai changé, mais voilà quoi x)

"Si toi tu as changé il ne faut pas non plus prendre ça pour une généralité en affirmant que moi aussi c’est possible que je change :) "
Je suis bien conscient que mon témoignage n'a pas vocation à s'appliquer à ta situation précise et je ne veux pas en faire une généralité. Je veux seulement te dire ce qui m'est arrivé et que c'est une possibilité. Affirmer, c'est lorsqu'il y a une certitude, alors qu'une possibilité au contraire il y a une incertitude ;)

Après pour le reste, je pense qu'il faut que tu fasses la différence entre ce qu'on t'impose et ce qu'on te dit. Je t'ai toujours dit ce que moi je pensais, selon moi, je ne t'ai rien imposé, mais bon ça c'est autre chose.

D'ailleurs, ça fait longtemps que tu es dans cette situation ?

Emy98
Femme de 19 ans
Nantes
Okay ben dans ce cas là j’accepte :)
La personne est venue t’aborder comment d’ailleurs si c’est pas indiscret? :)
Oui mais j’avais l’impression que tu disais ça comme si c’était une vérité première ^^ Tu me l’imposais pas directement mais un peu indirectement selon mon ressenti haha mais chacun peut comprendre les choses différemment et visiblement j’ai mal compris donc voilà n’en parlons plus ^^

Ben, depuis toujours en fait ^^ ?Je me posais beaucoup de questions donc j’ai fait des recherches sur l’asexualité d’abord mais j’avais quelques éléments de ma vie qui contredisaient ça donc j’ai vu le spectre asexuel et aromantique et là j’ai tout compris, j’ai remis en question toutes mes anciennes relations et tout est devenu tellement plus clair ^^
Pour la demisexualité ça s’accordait parfaitement à mes valeurs : je n’étais pas capable de ressentir de désir avant de bien connaître la personne ET je n’avais pas on plus envie d’avoir de relations sexuelles hors sentiment donc ça allait bien ensemble :) et ça expliquait certains points flous de mes anciennes relations ^^
Pour le fait d’être demiromantique et de connaître tous les types d’attirance qui existent ça m’a fait réaliser beaucoup de choses aussi! Avant je croyais être une girouette qui tombait amoureuse tout le temps et de n’importe qui mais en fait c’était pas du tout ça ^^ j’ai été amoureuse 2 fois dans ma vie seulement (et une seule fois où le lien était assez fort pour que j’ai envie d’une relation sexuelle), les autres c’était de l’attirance esthétique uniquement (en plus d’une amitié très forte -> d’où la confusion) ou du queerplatonisme (-> d’où la confusion également). J’essayais de me convaincre que j’avais vraiment envie d’embrasser tel ou tel garçon mais en réalité j’étais très attachée mais je n’avais pas envie de l’embrasser ^^ Quand j’ai été amoureuse la deuxième fois c’est là que j’ai compris que c’était vraiment très fort l’amour en fait et que c’était peut-être la seule fois où j’avais été amoureuse quand même ^^ (la première fois aussi j’étais clairement amoureuse mais c’était moins fort puisque y avait pas le deuxième déblocage du désir sexuel)
Enfin voilà mais depuis toujours je suis comme ça en fait ^^ je me rappelle quand j’étais petite je trouvais ça dégoûtant de voir des gens s’embrasser (encore pire quand c’était avec la langue) (parfois ça me le fait encore mais bon) et pendant longtemps le sexe m’a dégoûtée aussi ^^ jusqu’au jour où j’ai eu envie :)

Blasto
Homme de 20 ans
Choisy
Oh d'accord, je vois :o !

Mais pour l'attirance sexuelle, ça a toujours été le cas ? Même durant ta puberté, ton attirance sexuelle nécessitait d'abord qu'il y ait un fort lien émotionnel ? Et je voulais savoir, par exemple prenons une star ultra attirante, même si c'est très subjectif, tu ne pourrais pas être attirée sexuellement ? Lorsque tu es tombée amoureuse, c'était à sens unique ou tu as réussi à avoir une relation de couple ?

Emy98
Femme de 19 ans
Nantes
Ben oui, je n’ai ressenti du désir sexuel pour autrui qu’une seule fois dans ma vie. Je n’en avais jamais eu avant.
Non, y a des acteurs et actrices que je trouve MA-GNI-FIQUES et je suis là « oh putain il est trop beeaaauuuuu » comme une groupie mais sexuellement parlant je ressens rien du tout x) si j’avais l’occasion de coucher avec franchement je le ferai pas ^^ ça me dégoûterait x) rien que de l’imaginer c’est répulsif mdrrrr même si je trouve quelqu’un super beau x)
Je suis amoureuse seulement si je suis sûre que c’est réciproque en fait ^^ sinon le lien de confiance dont je te parlais n’est pas complet je pense ^^ du coup oui j’ai été en couple, deux fois. (Enfin 4 mais j’essayais d’être dans la norme et j’ai vite mis fin à la relation quand je me suis rendue compte qu’en fait je ressentais que de l’amitié ^^)

Blasto
Homme de 20 ans
Choisy
D'accord je comprends mieux ta situation :)


Rejoindre BeTolerant