Rejoindre BeTolerant

Forums LGBT+
Place aux débats
Le pinkwashing de l'Etat d'Israël

Le pinkwashing de l'Etat d'Israël

Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Ce sujet est un débat, échangez et partagez dans la bonne humeur

J'ai lu un bouquin plutôt choquant même si je n'était pas étranger au sujet. Je milite contre le pinkwahing de l'Etat d'Israël. C'est très très détaillé. Ce qui rend l'idéologie encore plus perverse car très construite.

https://lundi.am/Mirage-gay-a-Tel-Aviv-Jean-Stern

Il s'agit du livre-reportage de Jean STERN sur plusieurs années en Israël/Palestine sur le soi-disant amour des LGBT. Ce livre a été encensé par l'UJFP (l'Union Juive Française pour la Paix) et les milieux libertaires (RFPP par exemple). Le "milieu" l'a snobé d'une force !

Lindos
Homme de 36 ans
Lyon

41 remerciements
Ce n'est pas faux, mais c'est un sujet tabou.
Tabou, définition du Larousse, sens second : "Qu'il serait malséant d'évoquer, en vertu des convenances sociales ou morales"

Pour n'être pas passé pour rien, un petit hors sujet. J'ai bien aimé il y a quelques années les travaux du photographe Kobi Israel, qui ne faisait pas du pinkwashing, mais a exprimé sa sincère admiration pour les corps masculins dont il avait gardé le souvenir de son service militaire obligatoire.
Par exemple :


Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Il serait dommage que BeTo soit un site avec des tabous... La Politique ne me semble pas être un sujet tabou... ou alors c'est le signe que la servitude volontaire a vraiment grandie au point que Marine Le Pen va bientôt devenir la Cheffe de la République française.

Allez ! Bougez vous les filles, les gars et les Intersexes ! C'est en notre nom et celui de tous les Juifs que Netanyahou mènent une politique qu'on pourrait qualifier de génocidaire envers les Palestiniens (des bébés aux vieillards sans trêves ni pour les LGBTI+, ni pour les malades, ni pour les parturiantes).

Kobi Israël fait exactement du Pinkwashing. On est pile dedans. Ces images sensuelles (et homo-érotiques) de franche camaraderie laissent croire que l'armée israélienne est tellement "humaine" que les homos s'y épanouissent. Que nenni ! On passera sous silence les tortures, les assasinats, les intimidations, les emprisonnement de mineurs (sans procès)... la réalité démographique - évidemment tue par l'Etat d'Israël - c'est que les Israéliens quittent Israël tellement c'est un lieu invivable dès qu'on quitte l'agglomération de Tel-Aviv (la Bubble d'Eytan Fox). Le taux de Refuznik (appelés qui refusent de servir une armée) est de plus en plus important. Les Juifs étrangers voulant servir dans l'armée israélienne compensent à peine ces Citoyens et Citoyennes politiquement orientés.

Wiloooo
Homme de 29 ans
Lyon

33 remerciements
Administrateur
Donc si j'ai bien compris
Le pinkwashing : C'est le fait d'être progressiste d'un côté pour cacher des travers de l'autre telles que les tortures, exécution et le génocides palestiniens ?
C'est vrai que ça m'a tjrs interpellé de voir Israël autant tolérant envers la communauté LGBT. Alors que leur religion.... C'est vraiment pas ça :(

Ps : tant que je gère ce site, il n'y aura aucun tabou ! Tant que cela reste dans le cadre de la législation française évidemment :)

Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Justement Wiloo ! Si jamais j'utilise le mot *** qui est tout de même l'organisation qui a contribué à mettre en évidence et à médiatiser largement la lutte contre le pinkswashing d'Israël il te faudra me bannir. En effet en France, on peut critiquer la politique de tous les pays sauf celle de l'Etat d'Israël. Il y a des mots qui sont illégaux. Ça date de 2016.

En fait le pinkwashing c'est le "peinturage en rose" (peinturer fait plus de sens que laver). C'est faire croire qu'une politique gay-friendly est menée pour dorer (ou rosir) son blason. Ce n'est pas la vérité sur une politique c'est l'image qu'elle se donne. La Société israélienne qui soutient massivement la Droite et l'Extreme Droite - les progressistes quittant le pays - est particulièrement homophobe. L'avant dernière Gay Pride de Jérusalem s'est fini dans le sang ; une jeune lesbienne est morte. Les Yerusalamites n'ont pas vraiment condamné l'acte de meurtre de cette manifestation qui - tout de même - n'honorait pas la Ville Sainte !

Lindos
Homme de 36 ans
Lyon

41 remerciements
"La Politique ne me semble pas être un sujet tabou"
"En effet en France, on peut critiquer la politique de tous les pays sauf celle de l'Etat d'Israël. Il y a des mots qui sont illégaux."

J'ai du mal à suivre ta logique mais je pense avoir saisi ta pensée ^^

Toutefois il reste possible de critiquer l'ultradroite israélienne pendant les crimes de guerre, voire durant un petit mois après. Rien n'indique que ce puisse pas de nouveau être possible car les tensions régionales sont actuellement très fortes, peut-être plus coté Liban car le Hezbollah s'est refait une santé en Syrie, ou l'Iran, mais l'idée semble plutôt de donner procuration à des pays sunnites qu'on arme actuellement jusqu'aux dents. A mon avis les Palestiniens n'intéresseront plus personne sauf prétexte pour des extrémistes.

Il y a eu de nombreuses occasions perdues pour construire pas à pas la paix en israélo-palestine, de mon point de vue le point de non retour est largement dépassé. On se dirige même probablement vers d'autres apartheids et séparations ethnico-religieuses (le mot nettoyage est trop ambigue).


Pour en revenir au pinkwashing, penser que les gays puisse sauver la réputation d'un pays me semble largement surfait.
La seule chose qu'on puisse dire, c'est qu'il vaut mieux âtre gay en Israel qu'en Palestine ou autre pays arabo-musulman.
Et aussi que la circoncision, dont les vertus partiellement protectrices sont démontrées, risquerait d'avoir bien du mal à compenser les IST convergeant avec les gays du monde entier.

Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Israël des fois y attaquent et des fois ils se font attaquer, ça va dans les deux sens ils me disent sur BFMTV

Lindos
Homme de 36 ans
Lyon

41 remerciements
La vendetta ou loi du Talion est en effet le principe fondamental des guerres tribales, les gens réagissent aux agressions et vengent leurs morts. En principe il existe la possibilité d'enterrer la hache de guerre, qui permet de ne plus tuer après avoir enterré ses morts, mais permet rarement de cesser de riposter en cas d'agression sauf après s'être fait écraser par l'ennemi. Il existe de plus dans cette région qui est depuis de dizaines d'années un laboratoire d'expérimentation qui s'implémente par la suite dans le monde entier, une notion d'arme démographique. Qui par définition entraine une forte mortalité lorsque le camp adverse est bien armé. Il vient un moment où on ne sait plus trop ce qu'on pourrait faire pour eux, à part faire en sorte qu'ils n'exportent pas trop généreusement leurs rancœurs.

Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Je sors d'une rencontre débat avec Michael Warschawski... Un grand militant pacifiste israélien anticolonialiste. Je vous conseille ses nombreux livres !
Alors, je ne sais pas qu'elle est la situation des LGBT en Israël mais ce qu'il disait ce soir c'est que le pays est divisé en deux. Dans les jeunes (la génération de sa fille, en gros les trentenaires) il y a d'un côté ceux séduits par la droite réactionnaire et extrémiste, et de l'autre ceux de valeurs plutôt centre-gauche qui se désintéressent de la politique et ne rêvent que de partir, vivent un peu hors sol centré sur leur quotidien.

Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Le bouquin parle des LGBT en Israël et dans les Territoires Occupés (la Palestine en gros). Et ce même bouquin précise qu'en effet ne reste en Israël que des personnes de Droite et d'Extrême Droite, les personnes de Gauche s'en vont ou sont déjà partis. Un Israélien qui part d'Israël perd son droit de vote. On ne peut voter qu'en Israël. Et d'ailleurs certains franco-israélien se déplacent uniquement pour donner des voix au parti de Droite. C'est le cas du député français Meyer HABIB (UMP). Le comble c'est qu'il le député des Français établis hors de France au Proche Orient.

Yotuel
Homme de 29 ans
Pau
Citation de Damien93
Et ce même bouquin précise qu en effet ne reste en Israël que des personnes de Droite et d Extrême Droite, les personnes de Gauche s en vont ou sont déjà partis.


C'est un peu le fond du problème du conflit. Le pire, c'est que ça va aller de pire en pire. C'est dommage que le seul Etat à majorité juive tourne mal à ce point. Mais bon, quand une population veut se suicider, c'est difficile de lutter contre ça.

Au niveau du pinkwashing, c'est d'autant plus facile que les pays du coins ne sont pas très gay-friendly. C'est facile de se présenter comme un pays homophobe et démocratique quand on est entouré de dictatures homophobes.

Tel Aviv est une ville très gay-friendly mais dès que tu sors de Tel Aviv, tu te retrouves vite dans les milieux homophobes. On peut voir qu'au niveau national, en Israël, il n'y a quasiment aucune progression des droits LGBT. Les droits LGBT sont souvent brandis pour se démarquer des palestiniens mais sans plus.

Lindos
Homme de 36 ans
Lyon

41 remerciements
Yotuel,
"quand une population veut se suicider, c'est difficile de lutter contre ça"

Une population n'est jamais si bête, quand elle a l'obsession de la pureté et la paranoïa de la pression démographique adverse, elle épure. Actuellement elle le fait "plutôt proprement" d'un point de vue occidental, en déplaçant progressivement les concurrents et colonisant leurs terres, et les enfermant dans des ghettos derrière des hauts murs. Mais de toute évidence cette politique ne sera pas suffisante car les concurrents font beaucoup d'enfants. Ce n'est pas trop dans le style des populations humaines de se suicider collectivement, mais plus souvent de suicider les autres.

Yotuel
Homme de 29 ans
Pau
En général, les suicides collectifs sont inconscients. Quand une population se suicide, elle ne s'en rend pas compte, elle se dit pas dans sa tête 'on va mettre fin à notre pays.
En tant qu'observateur étranger, j'ai l'impression que les israéliens veulent qu'Israël ne soit plus un Etat juif ET démocratique. On se rapproche de plus en plus vers un Etat juif non-démocratique. Bref, on fonce tout droit vers un Etat binational où les juifs deviendront minoritaires. Les Etat-Unis n'auront pas besoin d'Israël éternellement en tant qu'allié stratégique donc ils les lâcheront bien à un moment donné et ça fera malheureusement très mal lorsque ce jour arrivera.

Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Le Liban est un Etat démocratique. Tout aussi démocratique qu'Israël. La grosse différence c'est que c'est un Etat multiconfessionnel.

Si Israël se présente comme le seul Etat hébreux au monde il n'est pourtant pas le seul. En effet le long du fleuve Amour juste au dessus de la Mandchourie (la Chine) se loge un Etat autonome juif (ou Oblast autonome juif) de 36 266 km carré (soit plus que l'Etat d'Israël). Il fait partie de la Fédération de Russie, dans la région fédérale de l'Extrême Orient (capitale : Vladivostok). Et là bas aucun autochtone n'a été déplacé. Cet Etat a été créé en 1934 sans effusion de sang par Staline.

Yotuel
Homme de 29 ans
Pau
Oui le Liban est une démocratie confessionnelle, ce qui est assez particulier et assez loin d'une démocratie "stantard". Pour info, les dernières élections qui ont eu lieu au Liban étaient en 2009, il y a presque 9 ans. Il y a encore de beaucoup de progrès à faire même si le Liban est le pays arabe le plus gay-friendly et l'un des plus démocratique (ce qui est assez inquiétant pour l'état de la démocratie dans l'ensemble du monde arabe).

Je vais pas joué sur les mots mais Israël est bien le seul Etat à majorité juive. L'oblast autonome juif (qui a un arc en ciel sur son drapeau) est "juste" une région de Russie. De plus, il n'y a que 1% juifs et les juifs n'y ont jamais été majoritaire. J'ai l'impression que Staline voulait un peu se débarrasser des juifs en les envoyant en Sibérie mais ça n'a pas marché. C'était loin d'être la Terre promise malgré la mise en place de "facilité" (yiddish etc) dans cet oblast pour les juifs. Mais sinon, est-ce qu'on peut considérer qu'un oblast russe avec 10% juifs au max à la "grande époque" et le yiddish comme langue officielle peut être considéré comme un Etat hébreux? Tel est la question.


Rejoindre BeTolerant