Rejoindre BeTolerant

L'application est disponible sur Android en cliquant ci-dessous.

Forums LGBT+
Café du commerce
Croyez-vous en la réincarnation ?

Croyez-vous en la réincarnation ?

Ancien membre
Utilisateur désinscrit
J’ai adoré les textes de cet article

Je le reconstitue ici :

10 choses à connaître sur les vieilles âmes avant d’avoir une relation avec l’une d’entre elles :
Si vous lisez régulièrement nos articles, alors vous avez probablement déjà entendu parler des vieilles âmes, ces êtres si particuliers doués d’une grande sensibilité, qui transcendent l’espace, le temps et la fréquence des vibrations. Avant de vous engager dans une relation avec l’un d’entre eux, voici 10 choses que vous devez connaître :

Ils suivent leur intuition.
Une vieille âme vous dira souvent, «Je ne sais pas, j’ai une intuition. » Le fait de suivre leur cœur les rapproche un peu plus de leur côté intuitif. Vous pouvez soit suivre le mouvement soit éviter les gens intuitifs car ils peuvent être un peu intimidants. Avoir un partenaire intuitif peut en intimider plus d’un.

Les vieilles âmes aiment les choses simples :
Ils sont conquis par les choses simples de la vie. Ils aiment avoir une vie simple et profitent des petits plaisirs simples de la vie, c’est ce qui réchauffe leur coeur. Certaines personnes sont peut-être conquises par les dîners extravagants, les bijoux et les cadeaux luxueux , mais pas les vieilles âmes.

Vous pouvez les impressionner en faisant quelque chose de très simple. Par exemple, si vous leur préparez un petit dîner sur la plage avec des bougies ou une nuit de camping sous les étoiles, cela les comblera de joie. Faites-leur vivre de nouvelles expériences, mais donnez-leur surtout de votre temps.

Ce sont de grands rêveurs :
La plupart des gens ne rêvent que lorsqu’ils dorment, mais eux rêvent constamment. Parfois , ils besoin d’ un partenaire pour les faire revenir à la réalité, mais il doit également être capable de comprendre que ce sont leurs rêves qui les inspirent

Les vieilles âmes sont très romantiques :
Ils adorent le romantisme et tout ce qui va avec. Parfois, ils en attendent un peu trop des gens qui essaient de gagner leur affection. Cela peut provoquer quelques déceptions et faire des expériences d’ apprentissage pour les deux partenaires. Les vieilles âmes ont besoin de quelqu’un capable de les ramener à la réalité en douceur.

Ils ont de grands rêves.
Ils aimeraient mettre fin à la faim dans le monde ou démarrer une entreprise ayant un impact positif sur le monde. Sur leur liste des choses à faire il y a : aider l’humanité !

Ils aiment ce qui est confortable.
Ils se sentent toujours un peu comme le « vieux » du groupe. Ils mettent un gros pull confortable, restent pour préparer le dîner… Ils aiment bien sortir, mais ce qu’ils préfèrent par-dessus tout, c’est être à l’ aise avec leur tendre moitié.

Les vieilles âmes ont une approche inhabituelle de la vie.
Ils voient la vie comme un livre vierge sur lequel ils veulent écrire leur histoire. Ils ont un point de vue très philosophique et cela affecte profondément toutes leurs relations. Être avec quelqu’un qui aime cela chez eux est la clé!

Ils aiment avoir des moments de solitude.
Les vieilles âmes sont des personnes spirituelles assez intenses. Il ne s’agit pas d’une façade mais d’un mode de vie qu’ils adoptent pour rester connectés à eux – mêmes et à leur chemin spirituel. Ils ont besoin de temps pour décompresser, se détacher et méditer, c’est essentiel pour leur bien – être. Donc , s’ils refusent une invitation de temps en temps, ne le prenez pas personnellement, c’est simplement qu’ils ont besoin de se ressourcer. Au lieu de cela, essayez de comprendre leur besoin de solitude, car il y a probablement une raison pour laquelle ils ont besoin de recharger leurs batteries.

Ils ne sont pas matérialistes :
les possessions et l’ argent sont une bonne chose, mais ce n’est pas essentiel pour eux. Ce qui les intéresse vraiment, ce sont les conversations intellectuelles et les expériences significatives.

Ils ne supportent pas d’être des oiseaux en cage. Ils ont besoin de liberté. Rien ne peut les retenir ou les empêcher de poursuivre leurs rêves et leurs désirs. Ils souhaitent quelqu’un qui soit capable de les encourager à poursuivre et à réussir. Mis à part le désir d’une vie stable et simple, ils veulent de la place pour évoluer quel que soit le chemin où leur esprit les conduit.

Vous êtes probablement nombreux à pouvoir rassembler certains de ces traits ou vous avez peut-être même déjà rencontré une vieille âme.

Source :
Esprit, Science, Métaphysiques

Mais tout cela pose question, croyez-vous en la migration des âmes au travers de la matière ?

Vous avez 4 heures ^^

Lindos
Homme de 36 ans
Lyon

41 remerciements
Je crois que les esprits n’existent que tant qu’on leur voue un culte entretenant leur souvenir. Au-delà leurs biens ou représentations deviennent des objets d’art s’ils sont beaux et inspirés, ne sont pas trop périssables ou conservés dans des musées. Par exemple puisque tu t’y t’intéresses, rares sont les élites et dieux égyptiens anciens qui ont réussi à être toujours «vivants» dans les musées, car nos contemporains s’intéressent plus à l’art qu’au culte du dieu ou à l’esprit de la personne qui a animé ces objets il y a 5000 ans. Quant-aux autres il y a longtemps que leur souvenir s’est effacé.

Admettre qu’il y ait des vieilles âmes réincarnées, c’est déjà admettre que des esprits des morts se sont réincarnés dans des êtres vivants, puis qu’ils se sont réincarnés plusieurs fois dans des humains. Et admettre que ce sont des belles âmes, c’est admettre que l’idée hindo-bouddhiste qu’on se réincarne tant que notre âme ne mérite pas la paix du nirvana, ne serait pas garantie.

Ensuite chez les gays cela poserait un problème de fond, rechercher une vieille âme dans un jeune corps compliquerait singulièrement des rencontres qui ne sont déjà pas faciles. A moins que cela ne réhabilite les vieux corps dont les âmes sont plus souvent animés par les dix qualités décrites par ton texte. Actuellement se serait plutôt une onzième qualité qui est recherchée chez eux, un bon revenu financier ainsi que la sixième, une vie confortable...

Personnellement je m’accommode bien de l’esprit pratique et peu mystique ou métaphysique de mon copain qui est de culture bouddhiste, mais vénère surtout les ancêtres à qui il doit la vie. Du coup je n’investirais pas beaucoup dans la recherche d’une « vieille âme ».

Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Citation de Lindos
Je crois que les esprits n’existent que tant qu’on leur voue un culte entretenant leur souvenir. Au-delà leurs biens ou représentations deviennent des objets d’art s’ils sont beaux et inspirés, ne sont pas trop périssables ou conservés dans des musées. Par exemple puisque tu t’y t’intéresses, rares sont les élites et dieux égyptiens anciens qui ont réussi à être toujours «vivants» dans les musées, car nos contemporains s’intéressent plus à l’art qu’au culte du dieu ou à l’esprit de la personne qui a animé ces objets il y a 5000 ans. Quant-aux autres il y a longtemps que leur souvenir s’est effacé.

Oula tu commences fort le sujet, je pense qu’il y a confusion sur plusieurs domaines, mais déjà faudrait il reconnaitre ne pas être expert en la matière (ne pas être l’expert Beto en toutes matières, si je puis m’exprimer ainsi, un problème récurent pour un petit nombre de pseudos sans photo sur ce forum).

Les écrits des Egyptiens sont bien souvent caricaturés, dénaturés et décrédibilisés pour les rendre plus à la convenance de ce que nous voudrions qu’ils soient face à notre « grandeur » actuelle. Par ailleurs pour le cinéma à sensation, comme pour changer l’histoire de l’humanité, c’est plutôt efficace. Si le peuple avait des croyances proche des superstitions, comme d'autres peuples à diverses époques (à la décadence de l’Egypte ancienne, après plus de 3.000 ans d’histoire, ils finissaient par vénérer des chats par exemple), les écrits correctement traduits des premiers temps expriment un tout autre univers ; faut-il lire les livres des professionnels de l’Egypte, et pas les livres ou magazines à sensation de librairie. Si leurs écrits parlaient de voyage dans la pleine lumière du jour, c'est qu'il ne pensaient pas en terme d'éternité dans des momies. Par ailleurs leurs écrits parlaient de deux éternités, cyclique sur Terre, et linéaire dans la lumière, bref, ceci est un autre sujet.

Citation de Lindos
Admettre qu’il y ait des vieilles âmes réincarnées, c’est déjà admettre que des esprits des morts se sont réincarnés dans des êtres vivants, puis qu’ils se sont réincarnés plusieurs fois dans des humains. Et admettre que ce sont des belles âmes, c’est admettre que l’idée hindo-bouddhiste qu’on se réincarne tant que notre âme ne mérite pas la paix du nirvana, ne serait pas garantie.

En cela je suis entièrement d’accord, la notion de vieilles âmes, voudrait dire, si cela était vrai, des âmes qui ont commencé leur pèlerinage depuis un temps plus ancien que d’autres au fur et à mesure de la croissance démographique, et qui continuent d'avancer, si on entre dans cette logique. Par contre c'est uniquement toi qui parle de belles âmes, un terme vaniteux.

Citation de Lindos
A moins que cela ne réhabilite les vieux corps dont les âmes sont plus souvent animés par les dix qualités décrites par ton texte.

Je repréçise que ce n'est pas mon texte, mais un article original qui m'a plu et que j'ai partagé ici. Aussi il y a des gens qui étaient bien plus mystiques quand ils étaient gamins, avec des connaissances étranges et une maturité particulière non expliquée, qui une fois abimés par les blessures et les coups du temps, perdent une partie de leur mystère, plus terre à terre. Un fait très connu chez les boudhistes.

Citation de Lindos
Actuellement se serait plutôt une onzième qualité qui est recherchée chez eux, un bon revenu financier ainsi que la sixième, une vie confortable...

Tu as une bien drôle idée des jeunes, et même s’il y a des gens qui se comportent en "bitch" de tout âge (de plein gré, ou par force des choses, ou encore par vengeance d’un passé à chier), et la plupart du temps momentanément, il y a aussi des jeunes serieux, comme à tout âge, car il n’y a pas de style ou de façon d’agir en fonction des âges, mais à tout âge, une psychose qu'il faudrait travailler.

Citation de Lindos
Personnellement je m’accommode bien de l’esprit pratique et peu mystique ou métaphysique de mon copain qui est de culture bouddhiste, mais vénère surtout les ancêtres à qui il doit la vie. Du coup je n’investirais pas beaucoup dans la recherche d’une « vieille âme ».

Heureusement, tu trahirais par dessus tout ton copain, et on ne peut pas faire plus ^^

Quant à moi, j'aime bien l'idée des vieilles âmes, n'en déplaise... ;)

Lindos
Homme de 36 ans
Lyon

41 remerciements
"les écrits correctement traduits des premiers temps expriment un tout autre univers, faut-il lire les livres des professionnels de l’Egypte, et non les livres ou magazines à sensation de librairie... Et si leurs écrits parlaient de voyage dans la pleine lumière du jour, c'est qu'il ne pensaient pas en terme d'éternité dans des momies. Par ailleurs leurs écrits parlaient de deux éternités, cyclique sur Terre, et linéaire dans la lumière, bref, ceci est un autre sujet."

Si pour les égyptiens le départ avec tous ses biens était essentiel, ils ne se seraient pas donné autant de mal pour construire des pyramides et temples résistant au temps s'ils n'avaient pas voulu assurer l'éternité de leurs dieux et pharaons, et plus généralement croyances. Et cela c'est un principe universel qu'on retrouve dans toutes les civilisations : les humains n'ont pas envie de mourir. Cyclique ou linéaire une éternité reste une éternité, et fondamentalement un désir de survivre à la mort, qui existe toujours à notre époque. Il y a même actuellement des gens pour anticiper cette mort pour accéder plus vite à l'éternité, malheureusement en entrainant avec eux des gens qui ne demandaient qu'à vivre.

"c'est uniquement toi qui parle de belles âmes, un terme vaniteux"

Le terme (gentiment) moqueur serait plus approprié xD

"Toujours cette psychose des différences d’âges."

Non, mais je trouve drôle l'idée d'un jeunisme qui rechercherait des vieilles âmes, à moins que ce soit des jeunes qui recherchent des aînés.
Corneille me semble avoir bien cerné la question : "Aux âmes bien nées la valeur n'attend point le nombre des années".

"En tout cas merci d’avoir pourri mon post, qui était beaucoup plus léger que ça, et qui est paré à partir en cacahuète haha. "

Meuh non t'inquiète.

"La trahison n’est pas la panacée de ce que l’on pourrait attribuer à une vieille âme par exemple, et je saurais à quoi m’en tenir dorénavant avec toi, cher Lindos."

Trahison, je me pers en conjecture de ce que j'aurais bien pu trahir.


J'espère que tu auras compris que ma conviction est que les esprits, âmes, vieilles ou pas, ont une histoire humaine. Ils en résulte un certain scepticisme et parfois amusement vis-à-vis de ces notions. Mais je ne nie pas notre besoin de se rassurer de la condition humaine, ni l'excellence de l'art né de ces croyances.

Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Perso, je ne crois pas à ça, et rien ne me permet d'y croire.
Pour moi, c'est juste des légendes/religions, comme les licornes, les fantômes, etc.

Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Pour moi être catégorique en disant "ça existe" tout comme l'être en disant "ça n'existe pas" c'est se mettre des barrières. Je pense que lorsqu'on est vraiment de bonne foi on se doit de reconnaitre qu'on ne peut prouver aucun de ces deux cas.
Mais je pars du principe que quand ne sait pas, tout est envisageable.

Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Bah oui, mais il est très difficile, voir impossible de prouver que quelque chose n'existe pas.
Je préfères choisir ce qui est plus proche de nos connaissances actuelles plutôt que de me dire que les licornes, l'âme, les dragons, les aliens, dieu, etc existent peut être (alors que rien ne nous invite à croire que ça puisse exister).

Se mettre dans une posture initiale du "je ne sais pas", c'est mettre sur un pied d'égalité deux idées dont l'une met en avant quelque chose d'extraordinaire.

Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Citation de Lindos
Si pour les égyptiens le départ avec tous ses biens était essentiel, ils ne se seraient pas donné autant de mal pour construire des pyramides et temples résistant au temps s ils n avaient pas voulu assurer l éternité de leurs dieux et pharaons, et plus généralement croyances. Et cela c est un principe universel qu on retrouve dans toutes les civilisations : les humains n ont pas envie de mourir. Cyclique ou linéaire une éternité reste une éternité, et fondamentalement un désir de survivre à la mort, qui existe toujours à notre époque.

Je vais devoir faire un hors sujet de mon propre post, à cause de ces fables persistantes donc :

L’Egypte ancienne souffre de deux syndromes que je nomme l’un « le syndrome du pharaon biblique » et l’autre « le syndrome de putréfaction ».

C’est à dire d’une part l’Egypte est la seule ancienne civilisation que nous avons en grande partie reconstituée, et surtout dans ses grandes lignes. Toutes civilisations à une naissance, un zénith (voir plusieurs zéniths pour le cas de l’Egypte ancienne) et un pourrissement, une décadence, une fin, particulièrement longue et résistante pour l’Egypte.

C’est comme un fruit qui mûri, puis pourri, c’est l’histoire de toutes choses sur Terre, où tout est cyclique, tout est génération et corruption. C’est comme si on observait et jugeait un fruit, une pomme, une pêche, selon son moment de décrépitude, sa fin, laide, attaquée, flétrie, etc.

C’est exactement ce que l’on fait avec l’Egypte ancienne, et particulièrement parce que cela sert et amplifie le premier syndrome, le syndrome du pharaon biblique, pour maintenir tant bien que mal les fables de ce livre, même si de nombreux faits relatés ont été démontrés faux, et que pour les historiens, archéologues, etc, ce livre n’a absolument rien d’historique, de véridique.

Dès le départ, lors de sa redécouverte au XIXème par l’expédition menée par Bonaparte (1798), l’Egypte à souffert de tous les clichés et la haine véhiculée dans la bible. La reconstitution de son histoire a été particulièrement difficile, en permanence en opposition avec l’image dressée dans ce livre. Ce qui a donné tout un tas de mensonges : Les rois tyrans, orgueilleux, faisant construire des pyramides pour eux, sous esclavage, etc, l’éternité dans les momies et j’en passe, et cette empreinte est particulièrement forte encore aujourd’hui, une « vision populaire » entretenue en partie par le cinéma et les livres de bas étages.

Depuis nous avons une version reconstituée aujourd’hui radicalement différente, depuis que l’on a osé enfin se défaire de la bible comme support, un peu comme la découverte de l’espace depuis Copernic, Giordano, Galilée, Kepler, Newton, etc, qui a tant créé des problèmes et des gens sur le bûché à cette époque. Il me semble qu’aujourd’hui nous ne pourrions plus revenir en arrière à sur un système géocentrique et toutes les fausses théories que cela avait engendré. Quand tu as redécouvert l’Egypte, ça te fait le même effet. Mais nous avons encore énormément de mal à en corriger la version scolaire, certainement à cause du programme sur l’exode.

C’est pour cela que j’en appelle a étudier l’Egypte ancienne sur des livres sérieux d’archéologues et d’une nouvelle science qui est née et qui s’appelle l’égyptologie. Plutôt que devoir argumenter point par point à chaque fois sur ces fables persistantes. Une liste de livres professionnels a été faite sur un autre post, merci de les lire avant de continuer tout ces ragots.

Liste que je recopie ici :

Citation de Robot
Aller en route, il y a de quoi lire ;)

******************************************
>>> On va commencer avec Christian Jacq, égyptologue de renommé pour amener l’état d’esprit de l’Egypte ancienne à la portée de tous, avec :

*Les Maximes de Ptah-Hotep (le plus vieux livre du monde)
*La tradition primordiale de l’Egypte ancienne (textes des pyramides)
*La sagesse vivante de l’Egypte ancienne
*Les grands sages de l’Egypte ancienne
*Le petit Champollion illustré

>>> Ensuite avec Pascal Vernus, un éminent égyptologue français :
*Sagesse de l’Egypte pharaonique (intégralité des textes complets)
*Dictionnaire des Pharaons

>>> Ensuite avec Jan Assmann, un éminent égyptologue allemand :
*Maât, l’Egypte pharaonique et l’idée de Justice sociale
*Mort et au-delà dans l’Egypte ancienne

>>> Ensuite, avec Erik Hornung, un éminent égyptologue suisse :
*Les Dieux de l’Egypte, le Un et le Multiple
*Les textes de l’au-delà dans l’Egypte ancienne

Aussi
*Les livres de Sagesses des Pharaons, d’Elisabeth Laffont

>>> Pour voyager dans le pays reconstitué en illustrations :

*En condensé : Voyage en Egypte ancienne, de Jean-Claude Golvin
*En totale : L’Egypte Restituée (3 tomes), de Jean-Claude Golvin
*Atlas de l’Egypte ancienne, collectif aux éditions du Fanal

>>> Pour une chronologie professionnelle des 3.000 ans de l’Egypte :

*Chronique des Pharaons, de Peter-A Clayton

******************************************


Fin de mon hors sujet

Lindos
Homme de 36 ans
Lyon

41 remerciements
Melocean,

Cela fait trop de choses à lire mdr.

« Dès le départ, lors de sa redécouverte au XIXème par l’expédition menée par Bonaparte (1798), l’Egypte à souffert de tous les clichés et la haine véhiculée dans la bible. La reconstitution de son histoire a été particulièrement difficile, en permanence en opposition avec l’image dressée dans ce livre. Ce qui a donné tout un tas de mensonges : Les rois tyrans, orgueilleux, faisant construire des pyramides pour eux, sous esclavage, etc, l’éternité dans les momies et j’en passe, et cette empreinte est particulièrement forte encore aujourd’hui, une « vision populaire » entretenue en partie par le cinéma et les livres de bas étages. »

C'est normal, les perdants ont toujours tort ;-)

La recherche de l’éternité et l’immortalité a de toute évidence précédé les égyptiens. Pendant l’antiquité les vieux dieux tombant en désuétude héritaient des esprits animistes des ancêtres fondateurs, et les déesses des déesses mères de la préhistoire. Les esprits des ancêtres datent sans doute au moins des premières sépultures destinées à fixer leur souvenir et les protéger contre les prédateurs indésirables, c’est-à-dire au moins plusieurs centaines de milliers d’années avant les égyptiens (parfois certains prédateurs tels que les vautours ont été intentionnellement associés aux rites funéraires, depuis au moins depuis dix milles ans et encore de nos jours en marge du monde indo-iranien).


Ovniscient ,
« je pars du principe que quand ne sait pas, tout est envisageable »

Sans doute la raison pour laquelle tout a été envisagé.

DaakMalek ,
« Se mettre dans une posture initiale du "je ne sais pas", c'est mettre sur un pied d'égalité deux idées dont l'une met en avant quelque chose d'extraordinaire. »

On sais que les tentatives d’explications sont d’origine humaine, mais on sait aussi que par simple facteur d’échelle on ne saura sans doute jamais. C’est très ennuyeux, et ouvre la porte à tout envisager, y compris la réincarnation ^^

Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Citation de Lindos
C est normal, les perdants ont toujours tort ;-)

C’est un adage assez parlant, pour comprendre comment est écrite l’histoire officielle générale de l’humanité, mais pour l’Egypte je ne le verrais pas comme ça.

L’Egypte ancienne n’est certainement pas une perdante, c’est la plus longue civilisation dans le temps et de très loin. C’est une grande dame qui s’est éteinte lentement, après tant de résistance contre ce qu’elle appelait les forces du chaos. L’entropie nous dirions aujourd’hui.

Elle est pour moi la maman de toutes les civilisations humanitaires, sociales, scientifiques et artistiques actuelles, et elle est surtout la maman de la bonne sagesse.

Parmi une multitude de symboles écrivant un véritable mode de vie humanitaire, elle avait tout compris quant aux lois de la nature, représentées par le lion : le fort bouffe le faible, chacun pour soi, et je fais ce que je veux à qui je veux ; et les lois de l’esprit : le fort protège le faible, l’agir l’un pour l’autre, et je ne fais pas aux autres ce que je n’aimerais pas que l’on me fasse. La base pour bâtir une civilisation. Tout ceci bien représenté dans le symbole du sphinx, le visage humain ayant dominé son corps de lion.

Elle était tellement avant-gardiste sur le fait d’avoir créer un territoire intérieur de paix, ouvert à sa population, comme nos pays d’aujourd’hui, quand d’autres n’ont qu’une civilisation inventée dans des livres, le côté merdique je suppose pour la tension de l’histoire, et finalement dans la vraie vie, il n’y carrément rien ou si peu, du vent, et du plagiat.

C’est une vieille dame qui s’est éteinte lentement, après avoir légué son héritage civilisateur, au reste de l’humanité, et ceci est une image bien plus réaliste de l’Egypte ancienne.

Fin de l'histoire.

Lindos
Homme de 36 ans
Lyon

41 remerciements
La réincarnation nécessite d'être incinéré dans le monde indien, enterré dans le monde chinois, ou des funérailles célestes, digéré par des vautours chez les très vieilles populations telles que les tibétains. Alors que l'éternité de l'âme dans un paradis nécessite plutôt un beau tombeau. Il y en a des très originaux, qui plairait beaucoup aux gays je pense, tel que ce cimetière peu connu de Khalid Nabi en Iran (mal daté car peu étudié):




Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Tu m'as devancé ^^ J'étais entrain de préparer un commentaire. Donc pour en revenir au sujet de la réincarnation, appelée aussi métempsycose avec une notion plus vaste, deux scientifiques reconnus ont fait des recherches : Ian Stevenson et Jim Tucker, tous deux psychiatres pour enfants, spécialisés dans les cas d’enfants parlant de leur vies antérieures un peu partout dans le monde. Vous pouvez trouver différents ouvrages de leurs recherches dans le commerce.

Une video du psychiatre Jim Tucker parlant de ses recherches (en anglais dsl)

https://www.youtube.com/watch?v=88s6HHkbh84

Métempsycose : Connue en Inde dans le jaïnisme, transmise dans l’hindouisme et le bouddhisme, elle était connue aussi dans les spiritualités ancestrales de l’Afrique subsaharienne, ainsi qu’en Egypte ancienne et en Grèce antique.

Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Citation de DaakMalek
Bah oui, mais il est très difficile, voir impossible de prouver que quelque chose n existe pas.
Je préfères choisir ce qui est plus proche de nos connaissances actuelles plutôt que de me dire que les licornes, l âme, les dragons, les aliens, dieu, etc existent peut être (alors que rien ne nous invite à croire que ça puisse exister).

Se mettre dans une posture initiale du je ne sais pas , c est mettre sur un pied d égalité deux idées dont l une met en avant quelque chose d extraordinaire.

À une époque dire que la Terre était ronde paraissait plus qu'extraordinaire. Ou plutôt pire.

Je pense que lorsqu'on ne sait pas, la chose la plus intélligente à faire est de dire qu'on ne sait pas. Les licornes et les dragons sont des légendes. On ne peut pas mettre ça dans le même sac qu'une croyance, qu'une spiritualité.

Enfin bon tu as ton point de vue mais si tout le monde se contentait de s'appuyer sur les acquis qu'on a déjà en considérant le reste comme de la fantaisie sans rester ouvert à de nouvelles vérités, quitte à un peu chambouler le carcan de notre vérité actuelle, la science n'aurait même plus de raison d'exister. Et le mot progrès non plus.

Lindos
Homme de 36 ans
Lyon

41 remerciements
Melocean,
"Métempsycose : Connue en Inde dans le jaïnisme, transmise dans l’hindouisme et le bouddhisme, elle était connue aussi dans les spiritualités ancestrales de l’Afrique subsaharienne, ainsi qu’en Egypte ancienne et en Grèce antique."

Les population de culture d'origine très ancienne et peu exposées aux civilisations de l'antiquité orientale, telles qu'améridiennes par exemple, croyaient que l'esprit d'un mort prestigieux pouvait se fixer sur un lieu ou un animal prestigieux ayant des qualités inaccessibles aux humains qui les craignaient, par exemple le jaguar en Amérique du sud. C'est ainsi que des lieux, arbres et animaux sacrés étaient habités, animés par des esprits, qu'il valait mieux honorer pour vivre tranquille, faire de fructueuses chasses, avoir de bonnes récoltes, etc.
Ce fond d'animisme a perduré en filigrane des religions polythéistes de l'antiquité, avec d'autres cultes d'origine préhistorique tels que celui de la fertilité. Il perdure d'ailleurs toujours dans certaines campagnes restées traditionnelles du monde indo-boudhiste par exemple, mais je pense qu'on pourrait encore le retrouver un peu partout en cherchant bien.

Les maladies étaient associées à la possession par des esprits malfaisants, ou des sortilèges magiques achetés par des personnes malfaisantes. Cette croyance a beaucoup plus largement survécu que la métempsychose et l'animisme puisqu'elle a précédé la médecine moderne jusqu'au XX siècle un peu partout, y compris dans nos campagnes, et y compris dans l'église qui rémunérait il y a encore pas si longtemps des exorcistes en France, le dernier est mort il y a quelques années.

Les polythéismes ont mis un peu d'ordre dans ces esprits baladeurs en déifiant et fixant les plus connus, puis les monothéismes ont épurés les dieux jusqu'à ce qu'il n'en reste plus qu'un. Actuellement on tente d'épurer les reliquats, mais il y a beaucoup de recyclage et les dieux ou esprits font de la résistance, sans compter les myriades d'âmes éternelles qui encombrent les paradis.

L'idée de la réincarnation était finalement assez écolo ^^

Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Citation de Ovniscient
Citation de DaakMalek
Bah oui, mais il est très difficile, voir impossible de prouver que quelque chose n existe pas.
Je préfères choisir ce qui est plus proche de nos connaissances actuelles plutôt que de me dire que les licornes, l âme, les dragons, les aliens, dieu, etc existent peut être (alors que rien ne nous invite à croire que ça puisse exister).

Se mettre dans une posture initiale du je ne sais pas , c est mettre sur un pied d égalité deux idées dont l une met en avant quelque chose d extraordinaire.

À une époque dire que la Terre était ronde paraissait plus qu extraordinaire. Ou plutôt pire.

Je pense que lorsqu on ne sait pas, la chose la plus intélligente à faire est de dire qu on ne sait pas. Les licornes et les dragons sont des légendes. On ne peut pas mettre ça dans le même sac qu une croyance, qu une spiritualité.


Quelle différences ? Ce sont des croyances sans preuves. Je n'empêche personne d'y croire, mais perso, je préfère me dire "je crois que ça n'existe pas", dans le sens "je crois que je sais", mais en gardant à l'esprit que dès lors que de nouveaux éléments arriveront dans un sens ou dans l'autre.

La terre ronde, on sait qu'elle est pas plate depuis longtemps, donc ça n'avait rien de bien extraordinaire dans le monde scientifique.

Je refuse de dire que je ne sais pas, parce que je refuse de mettre à égalité quelque chose d'ordinaire et quelque chose d'extraordinaire.

Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Citation de Lindos
l église qui rémunérait il y a encore pas si longtemps des exorcistes en France, le dernier est mort il y a quelques années.

Il y a plusieurs exorcistes en France vivant et pratiquant aujourd’hui. Cette pratique est toujours d'actualité dans le christianisme.

Citation de Lindos
Les population de culture d origine très ancienne et peu exposées aux civilisations de l antiquité orientale, telles qu améridiennes par exemple, croyaient que l esprit d un mort prestigieux pouvait se fixer sur un lieu ou un animal prestigieux ayant des qualités inaccessibles aux humains qui les craignaient, par exemple le jaguar en Amérique du sud.

Là tu fais un sophisme en suggérant que toutes les populations d’origines très anciennes et peu exposées aux civilisations de l’antiquité orientale croyaient en l’animisme, comme la petite communauté amérindienne. Ce qui n’est vraiment pas le cas, en exemple les celtes, ou les peuples très anciens formant les origines de l’Europe (vers les -40.000/-30.000 ans dont on parle très rarement).

Citation de Lindos

L idée de la réincarnation était finalement assez écolo ^^

L’idée de réincarnation est et non pas était. Selon les derniers sondages, elle représente pratiquement la moitié de la population mondiale, dont principalement l’Asie, par le jaïnisme, l’hindouisme et le bouddhisme regroupant des millions (peut-être milliards) de personnes.

Dans nos pays occidentaux, on retrouve l’idée de réincarnation principalement dans les anciennes sociétés secrètes se proclamant gardiennes des traditions ancestrales, comme la Franc-maçonnerie, les Alchimistes, les Rose-Croix, les Pythagoriciens, le Martinisme, etc, secrètes car longtemps chassées par l’inquisition du christianisme. Elle se retrouve par ailleurs dans la kabbale juive tardive sous le nom de gilgoul.

Les derniers sondages effectués en occident montrent qu’en moyenne 20 à 25% croit en la réincarnation en Europe et Amérique du Nord. Pourcentage montant à 50% au sein de ceux qui croient en un Dieu, et atteint 75?ceux qui ont vécu une NDE (expérience de mort imminente).

D’ailleurs petit hors-sujet, voilà un site sérieux français regroupant les témoignages des NDE :
L'Association IANDS - Témoignages NDE

Mais j’aime bien l’idée que réincarnation rime avec écolo

Lindos
Homme de 36 ans
Lyon

41 remerciements
"Là tu fais un sophisme en suggérant que toutes les populations d’origines très anciennes et peu exposées aux civilisations de l’antiquité orientale croyaient en l’animisme, comme la petite communauté amérindienne. Ce qui n’est vraiment pas le cas, en exemple les celtes, ou les peuples très anciens formant les origines de l’Europe (vers les -40.000/-30.000 ans dont on parle très rarement)."

Les cultures amériendiennes ne sont pas si petites, elles couvrent des milliers d'années et même dizaines de milliers d'années du nord au sud de l'immense continent américain.

Ormi les décallages dans le temps et l'espace du niveau de développement technique, qui a permis aux européens de les observer de visu au cours des cinq derniers siècles plutot que dans des écrits de vainqueurs ou des couches archéologique non périssables, je ne vois pas de différence notable entre la sacralisation des ancètres prestigieux ainsi que des forces et ressources remarquable de la nature : que ce soit en foret amazonienne et sur les plateaux de la sierra d'amérique du sud, dans les grandes plaines d'Amérique du nord, dans les forets profondes européennes, les climats d'Afrique du nord ou du moyen orient, ou même en Océanie où les explorateurs ont pu observer les populations "premières" encore plus récemment qu'en Amérique.

Même si les gaulois et probablement les celtes et pré-celtes avant eux ont pu favoriser les cultes naturalistes parce qu'il vivaient en marge de foret qu'ils devaient défricher, les cultes des arbres, sources, rochers, sommets, animaux, etc, ainsi que des chefs fondateurs ou guerriers valeureux, puis des dieux qui les incarneront, se sont retrouvés peu ou prou dans tous les environnements où cela avait un sens. De même que les cultes de la fertilité ou des récoltes, ou des sacralisations ayant un sens régionalement, telle que celle dufeu, de la mer, des fleuves, etc, lorsqu'elles était vitales.

Toutes les cultures ont eu des évolutions paralleles, même si souvent decalées dans le temps et dans l'espace. Sinon elles ont été éliminées ou absorbées par les plus évoluées, à moins qu'au contraire une révoltion ou une revanche ait éliminé durablement les élites les plus avancés.


"L’idée de réincarnation est et non pas était"

Pour en revenir à la réincarnation, elle est une immortalité comme une autre. Qui dans son principe de métempsychose pourrait même avoir des racines plus anciennes que les paradis et autres "au-delà" peuplés de vierges et beaux mecs mdr.

Mais la réincarnation des indo-bouddhistes, traditionnelle comme actuelle, n'est pas une récompense telle qu'un paradis, mais un ratrappage d'erreurs des vies passées. Avec le risque de se réincarner en femme soumise (au sens hindou), animal asservi, ou pire en moustique. On ne nous dit pas tout ^^

Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Citation de Lindos
Mais la réincarnation des indo-bouddhistes, traditionnelle comme actuelle, n est pas une récompense telle qu un paradis, mais un ratrappage d erreurs des vies passées. Avec le risque de se réincarner en femme soumise (au sens hindou), animal asservi, ou pire en moustique. On ne nous dit pas tout ^^

Chez les Pythagoriciens, comme en Egypte ancienne, la réincarnation du « Ba » est beaucoup plus banale que ça, elle est simplement l’évolution d’une âme en perpétuelle construction à travers le temps, vers des mondes toujours plus pointus et raffinés (comme la nature, de l’inconscience vers la conscience). L’âme voyage entre un monde linéaire de repos et un monde cyclique en mouvement.

Melina
Femme de 36 ans
77
C'est dommage! Le thème était intéressant mais ça a dérapé, j'ai l'impression d'avoir ouvert un livre d'histoire. En même temps comment parler de réincarnation sans parler des croyances et rituels des civilisations, d'ailleurs différents pour chacune mais qui évoquent les mêmes questionnements. L'idée n'est pas de croire ou pas ni de convaincre les septiques, je pense qu'il faut juste laisser la porte ouverte sur le monde invisible qui ne pourra jamais être prouvé puisque ce n'est pas de la science. Nous n'avons que des témoignages à écouter avec empathie et ouverture d'esprit et puis quand ce sujet t'intéresse c'est déjà que tu es éveillé. Pour moi karma, réincarnation, vieilles âmes tout ça tout ça est une évidence.

Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Bonsoir,
petit point négatif j'ai survolé tous vos commentaires et parler d'histoire etc on ne sait jamais si c'est vraiment vrai du coup ben ca ma soulé et pas du tout donné envie de lire :/, pour le coté positif j'ai adoré le sujet et le texte de metaphysiques je le connais bien personnellement je crois en la réincarnation par rapport a du vécu dans ma famille et moi même vis a vis de mes amis qui me font souvent des remarques.
Bonne soirées a vous

Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Perso, j'adore ce genre de sujets, mais bon, après de nombreuses heures à lire les avis des uns des autres, je me rends bien compte qu'en général la bataille se limite à "j'y crois", "moi pas", et ça s'arrête là.

Mais et si, pour une fois, on arrêtais nos discours de croyants/tenants et qu'on s'appuyait sur la méthode scientifique pour s'intéresser à ce genre de considérations ?

Un petit cours de zététique :
http://www.zetetique.fr/index.php/media/290-d8-reincarnation

Mandragore69
Homme de 47 ans
lyon

3 remerciements
Au risque de me faire conspuer, j'y crois parce que je suis bouddhiste et donc en une seule vie tu ne peux attendre le nirvana, je pense que tu as plusieurs vies pour y arriver

Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Un documentaire regroupant différents témoignages d’expériences de mort imminente (les trente premières minutes de la video), puis des témoignages d’états modifiés de conscience ainsi que divers témoignages de médecins, chirurgiens, chercheurs, etc, dont la directrice du très sérieux Institut Suisse des Sciences Noétiques, docteur en biologie moléculaire, Sylvie Déthiollaz.
Ce documentaire est une véritable bombe.

https://www.youtube.com/watch?v=sb2s7dbvChA "Donc pas de gourou, pas de secte, liberté totale, et ouverture d’esprit. Si jamais vous rencontrez quelqu’un qui n’est pas comme ça, bah il vaut mieux laisser tomber." (1:02’40’’)

Institut Suisse des Sciences Noétiques

Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Effectivement très bon sujet ^^, mais je rejoint certain pour dire que trop d’histoire devient barbant et au final on s’y perd.

Il y a bien des choses plus récentes, et même actuel qui tendent à prouver scientifiquement la validité de l’ame Et d’un certain cycle...

La source de ta vidéo Melocean est par exemple une vrai mine d’or !!
Après, il faut aussi comprendre qu’aprehender la vie sous un angle spirituel, c’est accepté de ne pas tout comprendre, mais de sentir, savoir qu’il y a plus grand et que des choses nous dépasse.
Pour peu qu’on travaille sur soit après, on peut faire ses propres expériences qui viendront forcément chambouler nos schémas de pensées.

Quand aux personnes qui raillent en disant que licornes, dragons et etc n’existent pas... ou n’ont jamais existé...en êtes vous sur ?
Il y a bien une base pourtant à ses mythes et légendes...

Alors certes les choses sont sûrement moins édulcorées que les histoires de princesse, mais pourquoi cela n’aurais aucun fondement.
Des êtres vivant ressemblant à des licornes on était retrouvé...
des squelettes bizarres peuvent faire penser à des dragons ont aussi été retrouvés...

Et puis, tout le monde ou presque ne s’accorde à valider les choses que quand il les voit avec ses yeux...
mais savez vous que nos yeux ne voient quasiment rien du spectre d’onde.
scientifiquement nous savons que nous voyons une infime partie du spectre d'onde avec nos yeux: entre 0.00007cm et 0.00004cm...
En sachant que même les scientifiques admettent que notre technologie n'est pas capable de capter toutes les ondes existantes....

^^ bref, après avoir vécu certaines expériences, tout devient possible. Et la validité d’une âme et sa possible réincarnation ne fait plus grand doute.

Lindos
Homme de 36 ans
Lyon

41 remerciements
Floflo8769,
"Il y a bien des choses plus récentes, et même actuel qui tendent à prouver scientifiquement la validité de l’ame Et d’un certain cycle..."

Mais cela ne résoud pas la question de savoir si les animaux et plus généralement les êtres vivants ont une áme, éternelle et capable peu ou prou de se réincarner.

Ce n'est pas un vain débat depuis qu'on sait qu'il a plus de quelques centaines de milliers d'années nos parents homonidés étaient un peu moins humains et un peu plus primates que nous les humains sapiens.

Les animistes y croyaient, pour eux il n'y avait pas de frontière entre les humains et les autres êtres vivants, et même les lieux remarquables tels que rochers, montagnes ou cours d'eau pouvait avoir ou être occupés par des esprits.

Par la suite cela n'a pas été l'avis de certaines grandes religions, qui les ont missionarisé sans ménagement, et certaines ont été jusqu'à débattre pour savoir si ces sauvages ou les blacks avaient une âme. Le débat sur l'ame des animaux et plantes n'est pas clos et encore moins pour les hominidés pré-humains qui n'est même pas encore ouvert.

En l'absence de possibilité et encore moins de désir de l'entendre de la bouche des morts, en l'état actuel on est obligés de s'en remettre a l'avis des experts, derniers chamans, prêtres, imams, rabins, moines, voyants, ou autres spécialistes du paranormal, ce qui oblige à devoir croire des humains. Ou pas.

Cette affaire est un peu la quadrature du cercle depuis des centaines des milliers d'années, et peut être plus encore si les primates s'en sont préoccupés avant d'enterrer leurs morts.
D'où l'idée d'atteindre l'immortalité et donc la vie éternelle sur terre sans devoir mourir préalablement. Les scientifiques y travaillent, et il se vend des onguents anti-vieillissement depuis la nuit des temps.

Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Citation de Lindos
En l absence de possibilité et encore moins de désir de l entendre de la bouche des morts, en l état actuel on est obligés de s en remettre a l avis des experts, derniers chamans, prêtres, imams, rabins, moines, voyants, ou autres spécialistes du paranormal, ce qui oblige à devoir croire des humains. Ou pas.


Mais pourquoi s'en remettre à d'autres au lieu de chercher à faire soit même l’expérience de son âme et de sa propre spiritualité ?
Chercher sa propre vérité...

Il y a quand même aujourd'hui divers expériences et études qui démontrent que quelque chose échappe à la science. Et quand on s'écarte de la science, il y a des faits, inexplicables, mais indiscutable, qui démontre là aussi qu'il y a bien plus que ce que nous pouvons aujourd'hui expliquer en bonne et dû forme.

En cheminant dans le domaine de l'invisible et de la spiritualité, beaucoup de barrières tombent, et tout devient possible ! Beaucoup de mystère, mais des réponses existent ou du moins un début de réponse, en chacun de nous.

Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Je n'avais jamais entendu parler des grandes âmes mais j'ai trouvé ça vraiment très intéressant ! Et comme précisé à la fin c'est vrai que je me suis retrouvée dans pas mal de critères (sauf le côté matérialiste XD j'aime trop m'entourer de goodies et d'objets qui me rappellent ce que j'aime dans la vie, et puis concernant l'argent on dit qu'il ne fait pas le bonheur, n'empêche qu'il y contribue beaucoup ;p)
Après pour parler de réincarnation vraiment, ça j'y crois dur comme fer ! Je suis persuadée que vie après vie on gravite avec le même cercle de personnes et que la raison pour laquelle on se sent rapidement en confiance avec certaines personnes c'est parce que nos âmes se sont reconnues.

Kuzon
Homme de 27 ans
Montelimar
Le phénomène des NDE ainsi que la réincarnation ont été expliqué scientifiquement par de nombreux chercheurs au XIXeme siècle, notamment Allan Kardec, Camille Flammarion, Charles Richet ou encore Pierre et Marie Curie. Ces travaux sont tout ce qu'il y a de plus sérieux mais sont tellement lourds de conséquences qu'il est plus facile pour la communauté scientifique "moderne" (qui soit dit en passant reste conservatrice) de nier l'existence du phénomène. De nos jours, le docteur Charbonnier ou encore le docteur Raymond Moody (pour ne citer qu'eux car ils sont légions), se battent pour que ces faits scientifiques soient reconnus par notre société, ce qui s'avère compliqué quand l'ouverture d'esprit et la modestie ne sont pas au rendez-vous.
Il n'y a rien de surnaturel là-dedans, juste une méconnaissance de certaines lois naturelles qui, au même titre que l'électricité ou le nucléaire en leur temps, peuvent paraitre complètement aberrantes. De la même façon qu'une légende repose souvent sur un fait réel, ces lois se retrouvent d'ailleurs de manières détournées dans toutes les religions et ont souvent été corrompues par la superstition, l'orgueil et l’égoïsme de certains Hommes.

Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Citation de Kuzon
Le phénomène des NDE ainsi que la réincarnation ont été expliqué scientifiquement par de nombreux chercheurs au XIXeme siècle, notamment Allan Kardec, Camille Flammarion, Charles Richet ou encore Pierre et Marie Curie.


Quelles sont tes sources ?

Parce que quand je cherches, je ne trouves aucun lien entre la réincarnation et Pierre et Marie Curie ou Charles Richet. Allan Kardec est philosophe, pas scientifique. Et Nicolas Camille Flammarion travaillait sur le soleil, son rapport avec le spiritisme sort de son domaine de compétence.

Je n'ai rien contre ceux qui croient. Mais évitez de faire passer ça pour scientifique, ou alors prouvez le.

Kuzon
Homme de 27 ans
Montelimar
Donc cela toi, chaque personne se doit d'avoir un seul et unique sujet de compétence et ne peux pas s'intéresser à d'autres sujets ? Mais alors dans ce cas, Léonard de Vinci était-il peintre, anatomiste, ingénieur ou urbaniste ? Phytagore était-il un philosophe ou un mathématicien ? Newton un physicien, un alchimiste ou un astronome philosophe à ses heures ? Tout cela me semble bien étriqué et surtout très frustrant. Le spiritisme est une science morale, au même titre que la psychologie, la sociologie ou la psychanalyse, il s'agit donc d'une science d'observation. Il suffit donc d'étudier son sujet correctement (malheureusement non, une simple recherche google de 5 minutes montre en main ne suffit pas ahah) pour constater par soi-même (c'est toujours mieux), que le spiritisme est bel et bien une science puisqu'il s'appuie uniquement sur l'étude de faits pour se permettre de tirer des conclusions. Avant de juger de la véracité d'une discipline, c'est toujours mieux d'étudier ce qui a déjà été fait, mais encore une fois, cela prend du temps et ce n'est pas donné à tout le monde de faire cet effort. S'il suffisait de claquer des doigts pour maitriser parfaitement un domaine, le monde serait bien ennuyeux.

Ps: Voici ici un extrait d'une lettre de Pierre Curie adressée à Georges Gouy (un autre physicien) dans lequel il donne son avis sur le sujet. Je n'ai rien contre ceux qui doutent, c'est un comportement plus sain que de gober n'importe quoi mais évitez de prendre de haut ceux qui ne pense pas comme vous ou alors faites le correctement, ça me pris deux secondes trois quart pour trouver cet extrait.

http://divulgation-spirite.forumactif.org/t236-pierre-et-marie-curie-assisterent-a-des-seances-de-spiritisme

Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Citation de Kuzon
Donc cela toi, chaque personne se doit d avoir un seul et unique sujet de compétence et ne peux pas s intéresser à d autres sujets ? Mais alors dans ce cas, Léonard de Vinci était-il peintre, anatomiste, ingénieur ou urbaniste ? Phytagore était-il un philosophe ou un mathématicien ? Newton un physicien, un alchimiste ou un astronome philosophe à ses heures ? Tout cela me semble bien étriqué et surtout très frustrant. Le spiritisme est une science morale, au même titre que la psychologie, la sociologie ou la psychanalyse, il s agit donc d une science d observation. Il suffit donc d étudier son sujet correctement (malheureusement non, une simple recherche google de 5 minutes montre en main ne suffit pas ahah) pour constater par soi-même (c est toujours mieux), que le spiritisme est bel et bien une science puisqu il s appuie uniquement sur l étude de faits pour se permettre de tirer des conclusions. Avant de juger de la véracité d une discipline, c est toujours mieux d étudier ce qui a déjà été fait, mais encore une fois, cela prend du temps et ce n est pas donné à tout le monde de faire cet effort. S il suffisait de claquer des doigts pour maitriser parfaitement un domaine, le monde serait bien ennuyeux.


C'est une science ? Alors il y a eu des protocoles expérimentaux ? Des études ? Revues par les pairs ?
Une science morale, ça ne veut rien dire (d'un point de vue purement scientifique), puisqu'une science n'a pas son mot à dire sur ce qui doit être, elle dit juste ce qui est.

La psychanalyse est en partie remise en cause par la communauté scientifique.

On a pas besoin de faire l'expérience personnellement pour savoir qu'est ce qui est une science ou non.

Et désolé, mais une lettre n'est pas une preuve que ça existe, ça prouve que ces gens y croyaient.

Et en effet, on peut être spécialisé dans plusieurs domaines, je n'ai jamais dit le contraire. Mais il y a un long chemin entre "pratiquer" et "prouver".

Et si j'ai fait une recherche en 5 minutes, c'est parce que tu n'avais aucune source, et c'est à celui qui avance un fait extraordinaire de prouver ce qu'il dit.

Et pour ce qui est de prendre de haut... Ais je vraiment besoin de me justifier en demandant des preuves et de ne pas gober ce qu'on m'avance ?

Kuzon
Homme de 27 ans
Montelimar
Bien sur qu'il y a des protocoles expérimentaux, des études revus par des pairs, notamment Gustave Geley qui a fait un gros travail sur ce sujet.
Très bien, si tu souhaites chipoter sur les termes (c'est important mais en ce qui me concerne, j'ai toujours préféré le fond à la forme), tu peux employer le terme de sciences d'observation (même si théoriquement, toutes les sciences sont d'observation). Je voulais juste te faire constater qu'il y a deux groupes de sciences principaux, les sciences exactes dont les effets peuvent être reproduits à l'infini si on réunit tous les critères (comme la chimie, la biologie, etc...) et les sciences "d'observation" où les effets étant provoqués par des personnes avec leur propre personnalité/libre-arbitre, il deviennent du coup plus difficiles à constater et il faut attendre qu'ils se présentent pour pouvoir les étudier. On ne peut pas faire un cours de spiritisme expérimental comme on fait un cours de physique et de chimie, attendu qu'on n'est jamais maître de produire les phénomènes à son gré, et que les intelligences qui en sont les agents déjouent souvent toutes nos prévisions. Ceux que tu pourrais voir accidentellement ne présentant aucune suite, aucune liaison nécessaire, seraient peu intelligibles pour toi. Il faut d'abord passer par la théorie ; lire et méditer les ouvrages qui traitent de cette science, là tu en apprendras les principes et tu y trouveras la description de tous les phénomènes, tu pourras même en comprendre la possibilité par l'explication qui en est donné (explication tout ce qu'il y a de plus logique.). Et une fois cela fait, tu t’apercevras vite que les preuves, ce n'est pas ce qui manquent.

Une lettre n'est pas une preuve c'est vrai, mais tu contestais l'intérêt de Pierre et Marie Curie pour le spiritisme et arguait n'avoir rien trouver sur le sujet, je t'ai simplement donné la preuve de ce que j'avançais.

Bien sur que l'on peut-être spécialisé dans plusieurs domaines, mais c'est pourtant toi qui, après avoir lu vite fait comme ça que "Camille Flamarion travaillait sur le soleil" juge que "son rapport avec le spiritisme sort de son domaine de compétence" ou encore qu'Allan Kardec est philosophe, pas scientifique, sans prendre la peine d'étudier correctement leur parcours.

Je n'ai pas cité aucune source, je t'ai donné le nom de personnes ayant travaillé sur le sujet, il est très facile d'aller voir par soi-même ce qu'il en est en allant lire leurs travaux. Bien sur, pour cela il faut en avoir envie car cela prend du temps. Et puisque tu admets que les seules connaissances que tu as sur le sujet sont celles que tu as tiré de ta recherche google faites en 5 minutes, tu admettras également que tu n'as pas assez de recul, ni d'information pour juger de la véracité de ce que j'avance. Dans le cas contraire, tu feras preuve d'une mauvaise foi flagrante et je crois bien que j'arrêterai de perdre mon temps à te répondre. En ce qui me concerne, je n'ai rien à te prouver et ne faisait que transmettre une information. A toi plutôt de prouver que le sujet t'intéresse vraiment en faisant preuve d'ouverture d'esprit et en étudiant les travaux dont je te parle.

Ah et enfin, tu n'as pas à te justifier lorsque tu demandes des preuves mais il y a quand même un fossé entre ne pas gober ce qu'on t'avance et décider qu'un avis contraire au tien est faux sans avoir pris la peine de s'être renseigné correctement sur le sujet.

Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Bien, donc il y a un problème en ce qui concerne le terme de science.
Bref, ces études, si tu veux que je les étudie, je t'invites à les partager, et je les lirai. En attendant, je n'ai aucune preuve que cela existe. (Et encore une fois, que certains y croient, je m'en fout)

Kuzon
Homme de 27 ans
Montelimar
Un problème ? Quel problème ? J'allais te retranscrire la définition du mot science issue du petit larousse mais comme j'ai la flemme et qu'elle n'était pas assez précise, je te propose plutôt d'aller voir ici ce qu'il en est http://www.toupie.org/Dictionnaire/Science.htm
Une fois fait, j'espère bien que problème il n'y aura plus.

Ahah, malheureusement comme je te le disais, l'étude d'une science et surtout celle du spiritisme demande des efforts. La plupart de ses études ne sont pas disponibles sur internet et il faut se fatiguer à chercher la version papier (c'est très contraignant, je te l'accorde). Si jamais tu décides de faire cet effort, tu peux lire en premier lieu "qu'est-ce que le spiritisme" d'Allan Kardec (http://www.oconsolador.com.br/linkfixo/bibliotecavirtual/frances/qu-est-ce-que-le-spiritisme.pdf) cela te permettra de te faire un premier avis sur le sujet. Ensuite, tu peux lire le reste des ses ouvrages puis ceux du docteur Gustave Geley ("L'être subconscient", "De l'inconscient au conscient", "Ectoplasmie et Clairvoyance"), d'Ernest Bozzano, ceux de Léon Chevreuil ("On ne meurt pas", "Le Spiritisme Incompris"), de Félix Remo ("Sciences et spiritisme), de Gabriel Delanne ("L’Ame est immortelle", "Le Spiritisme devant la Science", "Recherches sur la médiumnité", "Les Apparitions matérialisées des vivants et des morts "(2 volumes), "Le Phénomène Spirite", de Camille Flammarion ("Les Forces naturelles inconnues". "L'Inconnu et les Problèmes psychiques") ainsi que "l'Essai de Spiritisme scientifique" de Metzger.

Plus récemment, tu peux également lire les travaux du Docteur Charbonnier, du docteur Raymond Moody, du docteur Elisabeth Kubler Ross et de Ian Stevenson (pour ce dernier, Il se contente de regrouper des témoignages et de donner son avis donc j'imagine que cela ne compte pas.)

Bref voilà, avec tout ça, tu as de quoi de faire mais encore une fois, moi je ne veux rien du tout, je transmets juste une information. A toi d'en faire ce que tu veux et la terre ne s'arrêtera pas de tourner si tu décides que tu as autre chose à faire (mais dans ce cas là, tu ne pourras plus trop te permettre de dire que c'est n'importe quoi tout en étant pris au sérieux)

Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Alors, alors!
Je suis ce topic depuis un certain temps... C'est très fascinant ;). Il en faudrait + sur ce genre de thème métaphysique. Malgré le tabou, et les novices haha.

"le corps est le tombeau de l'âme"
Platon, au travers du Crytale écrit en -366 av. J-C.

Et merci pour toutes ces références Kuzon!
Je confirme à propos de Ian Stevenson, à la manière d'un détective à son compte il s'est efforcé de voyager en Asie et d'autres continents, cela pour écrire 20 Cas Suggérant le Phénomène de Réincarnation paru en 1966. Et encore qu'il y en a minimum 1200 recensés... Enfin, il devrait y en avoir des milliards d'ailleurs ;)... C'est un ouvrage parmi tant d'autres; disponible ici en ligne, gratuitement, facile d'accès. Je l'ai commencé, c'est extra. Je vous le recommande :D.
Pour celles et ceux qui sont orienté ufo (ufologie) il y a des témoignages qui en disent long sur le pourquoi du comment de l'âme, de la réminiscence ou non (malheureusement) de la mémoire gagnée sur plusieurs vies... Tout cela se rejoind, au niveau du spiritisme aussi, pour le coup ;).

Kuzon
Homme de 27 ans
Montelimar
Je suis tout à fait d'accord avec toi Lanaawyn ! Le travail de Ian Stevenson est plus que conséquent et peut être un bon moyen de commencer sa recherche sur le sujet (certains cas sont vraiment incroyables) ! Si tu t’intéresses à l'ufologie, je te conseille de lire les ouvrages de Jean-pierre Petit, ils sont vraiment passionnants ! Comme tu le dis, tout se recoupe, c'est pour cela que le spiritisme a été censuré alors qu'il était très présent en France au XIXeme siècle et fait, de nos jours, partie intégrante de la société brésilienne. Imagine un peu le bordel que ça causerait si la réincarnation et notamment le spiritisme étaient admis par la société; le racisme, l'homophobie, le fascisme et la religion n'aurait plus lieu d'être, sans compter qu'il faudrait revoir notre rapport à l'argent, à la médecine, à la politique, à l'éducation ainsi qu'à la juridiction (et j'en oublie surement), un vrai bon gros bordel quoi !
Le spiritisme existe depuis toujours, c'est juste qu'autrefois, il était le propre d'une élite (comme les prêtes de l'égypte antique puisqu'on en parlait, ainsi que certains philosophes grecques ou encore les druides), qui le transmettaient au compte goutte à leurs initiés et laissaient la superstition aux autres. A partir d'Allan Kardec, le spiritisme a été analysé et codifié scientifiquement dans le but d'être diffusé auprès de tout le monde, sans distinction de classe ou quoi ce soit, parce qu'au final, c'est un sujet qui nous concerne tous puisque tout le monde est amené à mourir.

Pops5962
Homme de 26 ans
Paris
Je ne sais pas si on peut appeler ça de la réincarnation, mais souvent quand j'ai un proche qui décède, quelques temps après il y a une naissance....

Lindos
Homme de 36 ans
Lyon

41 remerciements
Citation de Pops5962
Je ne sais pas si on peut appeler ça de la réincarnation, mais souvent quand j ai un proche qui décède, quelques temps après il y a une naissance....


C'est une impression répandue chez les bouddhistes, surtout les anciennes générations. Après le décès d'une personne âgée certains croient reconnaitre sa silhouette dans la pénombre du soir pendant plusieurs jours ou semaines jusqu'à ce qu'il y ait une naissance dans la famille, ce qui est fréquent dans ces grandes familles. Cela les rassure.


Rejoindre BeTolerant